15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Google Adwords GRATUIT pour les Offices de Tourisme!

Publié le 1 avril 2008
2 min

C’est une fin de semaine incroyable que vient de vivre le monde d’Internet, suite à l’annonce surprenante de Google et à la riposte de la commission européenne. Cela s’est joué en trois actes :
*Acte 1* : il fallait s’en douter : la suprématie de Google allait, un jour, nous jouer un tour.
Ce jour est arrivé : vendredi, lors de la conférence « TED »:http://www.ted.com/ (Technologies Entertainment Design : l’équivalent du forum de Davos pour les acteurs de la nouvelle économie) qui se tient en ce moment à Monterey, Californie, Google vient d’annoncer une *modification très importante de son moteur de recherche*.
Face au développement exponentiel des pages web et des requêtes, et compte tenu du fait que 88% des internautes se contentent des résultats de la première page, *seule cette dernière sera désormais affichée, avec 20 résultats maxi!!!*.Cette nouveauté devant prendre effet lundi prochain
Le cours de l’action « Google »:http://www.boursorama.com/cours.phtml?symbole=GOOG a immédiatement gagné 4,64% à la bourse de New York. Les boursiers anticipent l’envolée des enchères sur Google AdWords, seul moyen désormais de faire partie du Top 20 en dehors du référencement naturel, désormais quasi inutile.
Selon les prévisions, il faut s’attendre à un *quadruplement du prix du clic* sur la plupart des mots clés.

!https://etourisme.info/images/567.jpg!

*Acte 2* : c’était sans compter sur la riposte de la « commission européenne »:http://ec.europa.eu/index_fr.htm, qui a menacé samedi d’interdire *sur tout le territoire européen* le moteur de recherche Google si le géant américain maintenait sa position. La commission argumentant de la nécessité pour les *services d’intérêt général* de bénéficier d’une fenêtre de visibilité sur la toile.

*Acte 3* : hier matin lundi, Google bat en retraite, en annonçant la *gratuité* totale des *Google Adwords* (achat de mots clés) à tous les *services publics européens*. Seul bémol : l’ensemble de ces services doivent être enregistrés *avant le lundi 07 avril*, jour de lancement de la nouvelle formule de Google. Après c’est payant!
Les offices de tourisme, services publics locaux du tourisme sont concernés par cette mesure; profitez-en. Google Europe a ouvert un site dédié pour l’inscription de votre URL permettant *un abonnement Google Adwords gratuit illimité* : « www.freegoogleadwords-europe/fr »:https://etourisme.info/article/574/bonjour-poisson-d-avril
Il vous suffira donc *d’entrer l’URL de votre site* avant que Google vous demande les documents adéquats (délibération, etc.) pour que votre office de tourisme bénéficie de façon illimitée d’un abonnement Google Adwords gratuit! A ne pas manquer, évidemment!

Mais on peut s’inquiéter pour les prestataires du secteur privé qui vont devoir eux payer!
Si les arguments avancés par « Google »:http://www.google.com/search?client=safari&rls=fr-fr&q=poisson+d’avril&ie=UTF-8&oe=UTF-8 sont pleins de bon sens (à quoi bon afficher des centaines de pages de résultats puisque personne ne les regarde et que leur pertinence est très faible au-delà de la troisième page ?), il signifie probablement la main mise des « gros » sites sur les requêtes les plus populaires. Quid, par exemple, des mots « tourisme », « hôtels », « séjours », « vacances » ?
Il est peut être trop tard pour réagir, mais *informez vos prestataires pour préparer une action collective* (pétition ? courrier collectif à Google ?).
Qu’en pensez-vous ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
185 articles
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info