15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Copenhague : Les internautes et moi

Publié le 12 janvier 2012
2 min

François Perroy lors des Rencontres du e-tourisme à Pau avait effectué un benchmark international de la présence en ligne des institutionnels. Vous trouverez les différents éléments dans le compte-rendu de la première journée des rencontres par Stéphanie Giraud. François met rapidement en avant la stratégie en ligne de la ville de Copenhague

Ce site Internet s’inscrit totalement dans la tendance du moment avec des grands visuels mais une surtout une navigation mettant en avant les principales attentes des consommateurs :

  • Que faire ?
  • Où dormir ?
  • Comment y aller ?
  • Et sur la page d’accueil, quel temps fait-il ?
Cela montre clairement une approche centrée sur les besoins des touristes, et ce sans tomber d’une approche très égocentrée du type « Notre ville magnifique et vous »…
 
On notera tout de suite l’omniprésence des contenus multimédias, une tentative de hiérarchisation des informations et des thématiques via des blocs. La ville affiche affiche clairement sa volonté d’aider le consommateur à faire son choix en proposant à plusieurs reprises les incontournables (Top 10) et surtout l’omniprésence de guides sur différentes thématiques et typologies de clientèles. Je cherche par contre encore désespérément le moteur de recherche ou bien rentrer en contact de manière plus proactive avec l’office de tourisme (Il n’y a qu’un encadré en bas de page). En dehors de ces deux éléments, c’est un bon exemple d’un site Internet traduisant le positionnement d’une destination et de sa stratégie marketing, et non l’accumulation de contenu. Sur la page d’accueil, on voit bien que des choix ont été fait. Il est encore courant de voir un territoire cherchant à tout mettre ou presque sur la page d’accueil. 
La destination dispose bien entendu d’une présence sur les réseaux sociaux et plus particulièrement sur facebook. On notera plus particulièrement une incitation à devenir fan de la page, mais surtout les différents blocs qui renvoient sur des contenus du site Internet. Enfin la possibilité  de s’abonner depuis cette page à la newsletter de Copenhague. 
 
A ce sujet, je conseille la lecture d’un billet sur des bonnes pratiques pour des pages fans. On peut particulièrement noter qu’il est important de proposer des contenus spécifiques à ces fans. La Redoute utilise même sa page comme une zone de contact avec possibilité d’envoi d’une réponse personnalisée par courriel. Il y a des idées à creuser pour les offices de tourisme :-).  Le côté bon plan ressort aussi des bonnes pratiques avec l’exemple de Disneyland. Pour ce dernier point, il s’agit pour un territoire de « créer » l’événement et de proposer des offres privilégiées. Le site Internet de la ville de Copenhague vous inspire ?
 
 
 
 
Je partage l'article
Voir les commentaires
1
146 articles
Philippe Fabry est responsable Médias Sociaux à ATOUT FRANCE, où il s’occupe en particulier des problématiques autour de la gestion des réseaux sociaux, des stratégies d'optimisation de sa présence en ligne, et de mise en place de tableaux de bord de performance. Il tient également à titre personnel un blog, www.tourisme-tic.com, avec des thèmes de réflexion sur l’etourisme, la mobilité, les usages, les comportements et attentes des internautes, les tic [...]
Voir les 1 commentaires
Également sur etourisme.info