15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Collection printemps-été des sites de destination #2

Publié le 2 mai 2018
2 min

Après un précédent billet dans lequel je vous présentais les sites de Noirmoutier et Pays Bigouden, retour à l’intérieur des terres, pour deux destinations qui sont des terres présidentielles : Cognac et Tulle.

Les deux destinations néo-aquitaines viennent de sortir leur nouveau site Internet ces dernières semaines. Avec une particularité : l’agence qui a réalisé ces sites est la même. Cependant, le résultat est sensiblement différent, car les parti-pris des deux offices de tourisme s’appuient sur des tourismes et des consommations différentes.

Cognac : les grandes maisons.

La principale activité de Cognac, c’est la découverte des « maisons », ces entreprises de négoces qui distillent et font vieillir le précieux nectar. Or, les marques investissent dans de splendides circuits de visite.

Il est donc logique que le site www.tourism-cognac.com (en anglais, évidemment) affiche en home page une splendide photo de chais de cognac.

 

Le parti-pris photographique se retrouve tout au long des pages du site, avec un soin particulier apporté aux images.Un soin particulier a été également apporté aux textes, notamment dans la présentation des « Maisons », avec fréquemment des encarts « témoignage ». Ces deux aspects (inconographie et rédactionnel) confère au site Destination Cognac une ambiance de magazine en ligne. Fort réussi!

L’équipe de l’office de tourisme s’investit dans l’exercice du blog lié au site Internet. Il y a encore peu d’articles sur « Living in Cognac« , mais les quelques réalisations présentes sont soignées à l’image de ce « testé pour vous »

Enfin, je n’ai pas trouvé de version dans une autre langue que le français! étonnant pour cette destination!

 

Tulle mise sur la nature

C’est le slogan de Tulle en Corrèze : « et vous, quelle est votre nature ? ». Le site se décline facilement derrière cette question, en misant sur un classement des informations très affinitaire.

En effet, l’internaute qui arrive sur le site de l’office de tourisme a le choix :

Il peut tout d’abord choisir de parcourir les pages selon la nature qui lui convient :

Ca fonctionne bien : les images de chaque rubrique sont superbes, et les propositions alléchantes. Des petits coins cachés dans « nature secrète » aux activités à sensation forte dans « nature active ». Bravo pour la déclinaison.

L’autre choix affinitaire est plus classique : 

Quoique… On est plus habitué dans les sites de destination à la mention « en amoureux » ou « en couple » que au « en virée furtive »… Mais vous serez déçu : « la virée furtive » ne correspond pas à des propositions pour couples clandestins (il y a des précédents célèbres dans cette ville) mais du temps court dont vous disposez : « deux heures pour visiter Tulle »…

Mention particulière pour la rubrique présentant l’office de tourisme. Elle est très complète, et reprend des argumentaires qui ont fait leur preuve, comme « les bonnes raisons de venir à l’office de tourisme« .

Ainsi, si on passe la porte du bureau d’accueil, l’équipe nous promet le petit conseil en plus : « Notre restaurant préféré pour passer un moment intime à deux, notre faiblesse pour un produit dans la boutique, l’événement à venir à ne pas manquer, notre plus beau panorama Corrézien… Parce que votre satisfaction est notre plus grande préoccupation, nous n’hésiterons pas à vous parler de nos coups de cœur !« 

Donner des conseils éclairés et personnalisés, c’est bien, en faire la promo, c’est mieux!

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
754 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info