15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Avec HotelTonight plus t’attends et moins tu raques !

Publié le 3 janvier 2013
2 min

Avec 3,5 millions d’utilisateurs en 2012, HotelTonight est un des leaders de la réservation hôtelière sur mobile dans le monde. Lancée début 2011 aux États-Unis et déployée sur une soixantaine de villes américaines, l’application s’étend désormais en Europe avec Paris, Nice, Amsterdam et Bruxelles. Les prochaines villes françaises seront Lille, Lyon et Marseille d’ici le printemps prochain.

La promesse client consiste à réserver sa chambre d’hôtel en moins de quelques secondes en fonction de trois paramètres principaux tels que les préférences utilisateurs, sa géolocalisation et son budget. L’attrait principal de l’application est d’offrir chaque jour, de midi à deux heures du matin, trois bons plans pour réserver un hôtel au dernier moment, parmi les meilleurs prix disponibles et une sélection composée uniquement d’hôtels de qualité (sur la base des avis voyageurs en général à priori pour intégrer l’application et de ceux des membres d’HotelTonight à posteriori comme critère d’exclusion de l’application s’ils sont mauvais).

Quelques écrans de l’application HotelTonight :
HotelTonight

Une application qui s’inscrit parfaitement dans les tendances actuelles du m-tourisme. La première sur le raccourcissement des dates de réservations par rapport aux dates de séjours, la deuxième sur l’hôtellerie comme premier secteur impacté par les ventes sur mobiles (en termes d’intention d’achats) comme en témoigne l’étude réalisée par Eyefortravel en août 2011.

Combien de temps à l’avance, réservez-vous habituellement vos voyages ?

Combien de temps à l'avance, réservez-vous habituellement vos voyages

 

Que réserveriez-vous via un appareil mobile (sans fil) ?

Que réserveriez-vous via un appareil mobile (sans fil) ?

Pour l’hôtelier, HotelTonight peut être un canal de distribution complémentaire à intégrer dans sa politique de yield management permettant de générer des revenus additionnels (et d’après HotelTonight une nouvelle clientèle) sur les chambres invendues. Comme gage de qualité pour le client, un photographe attitré est envoyé dans chaque établissement pour prendre les meilleurs clichés. Le modèle économique repose sur une commission prélevée sur chaque transaction effectuée via l’application. Quelques chaînes hôtelières (NDLR : HotelTonight reste encore discret à ce sujet sur leur identité) ont déjà contractualisé avec l’application mais le coeur de cible d’HotelTonight reste les hôtels indépendants.

Les business angels semblent déjà avoir flairé le filon considérant les levées de fonds cumulées à 35 millions de dollars (!) pour le lancement d’HotelTonight sur le continent européen. A mettre en perspective avec les données fournies par Ebookers en novembre 2011 qui plaçaient les français parmi les plus adeptes de réservation de voyages sur mobiles avec 3% de parts d’achats (tous produits confondus) juste après leurs voisins anglais, irlandais et allemands. Un marché tout juste naissant, en pleine effervescence et forcément déjà concurrencé avec l’apparition de plusieurs applications inspirées du lancement d’HotelTonight aux USA, par exemple Justbook, Blink Booking et VeryLastRoom plus près de chez nous.

Et si votre première bonne et tenable résolution pour 2013 était de payer votre hôtel moins cher avec HotelTonight ? L’application est disponible pour iPhone et iPad sur l’AppStore et pour smartphones Androïd sur GooglePlay. Et comme le Papa Noël d’etourisme.info a un peu de retard et que vous avez été majoritairement sages, 20 euros de crédits sont offerts avec le code « CESOIR » pour la 1ère réservation effectuée.

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
143 articles
Mathieu est directeur du Pôle marketing digital à l'Office de Tourisme métropolitain Clermont Auvergne Tourisme. Auparavant, il était en charge de l'Animation numérique et du m-tourisme au CRT Auvergne-Rhône-Alpes. Passionné et avide de la transmission, il est aussi enseignant vacataire dans des cycles universitaires à Clermont-Ferrand, Perpignan et Lyon.
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info