15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Atout France est ton AMI !

Publié le 1 juillet 2022
3 min

Je profite de cet easy friday pour mettre en avant une information qui est sortie il y a quelques jours : les AMI (entendez Appel à Manifestations d’Intérêts) d’Atout France.

Le plan Destination France, lancé suite à la pandémie et doté de moyens assez exceptionnels (dans notre pays)  fixe à la France l’objectif de conserver la première place en matière d’attractivité et de devenir la première destination pour le tourisme « durable » Comme cet objectif d’être la première destination touristique durable est déjà présent dans la majorité des schémas régionaux, on observe donc une convergence de vue 😃. Blague à part, il y a malgré tout des moyens mis sur la table pour ce plan de relance. Atout France a donc intégré tout cela à sa feuille de route sur trois aspects :

  • observer : utiliser la data pour éclairer, piloter, cibler, anticiper et mesurer la performance. (sur le sujet de l’observation, je vous invite à lire le billet de Nicolas Martin à paraitre ici lundi 04 juillet)
  • transformer : accompagner l’économie touristique vers des modèles plus compétitifs, durables, qualitatifs, innovants et inclusifs (c’est l’objet de ces AMI)
  • et enfin relancer l’activité notamment à travers les grands évènements à venir (Coupe du monde de rugby et JO 2024)

Financer de la R&D dans le tourisme durable?

Concrètement, Atout France propose trois AMI, qui peuvent intéresser tout type d’organisation. Le détail se trouve sur le site d’Atout France

Le premier est celui qui va d’après moi attirer le plus de candidats, puisqu’on y parle de tourisme durable, et que c’est quand même un sujet majeur de transformation! Ici l’AMI se propose d’apporter une aide en ingénierie : des journées de consultants ou d’expertise Atout France comme des financements d’études complémentaires.

Tout type de projet est potentiellement éligible, que ce soit en vue de préparer des investissements durables, ou que ce soit pour des projets de développement autour de l’accueil, pour travailler avec les professionnels, ou sensibiliser les visiteurs.

On imagine bien dans ce cadre-là tout ce qui peut être R&D visant à adapter des destinations au changement climatique, comme des actions de sensibilisation et professionnalisation des professionnels, etc.

Uniquement 30 projets seront sélectionnés pour cette première phase, avec une dotation maximum de 50000 euros par dossier (répartis entre journées d’experts et cofinancement d’études).

On imagine donc que les candidats seront nombreux, surtout que sont éligibles aussi bien les personnes morales publiques (collectivités, OGD) que les privés comme les entreprises.

La transformation digitale des réseaux

Le second Appel à Manifestation d’Intérêt intéresse les Outre-Mers, puisqu’un volet spécifique leur est dédié avec un Spécial Outre-Mer autour des hébergements. Il s’agît ici de financer de l’ingénierie pour requalifier des hébergements touristiques et les aider à se transformer. Ici aussi, l’aide est sous forme l’ingénierie.

Et le troisième AMI, Destinations Digitales, est franchement numérique : il s’agit de financer un appui à l’accélération marketing numérique des réseaux. Le public cible est assez restreint puisqu’il faut que ce réseau soient des réseaux territoriaux qui fédèrent a minima 15 destinations. On pense rapidement à des acteurs comme Les Stations Vertes, les Plus beaux Détours, Grands Sites, etc.

L’objectif est de les aider à passer le cap d’une forte numérisation de leur marketing à travers l’ensemble de leurs outils.

Ce troisième AMI est plus richement doté car il a deux phases : une première aide en matière d’ingénierie et une deuxième étape pour déployer des actions marketing. Les quelques dix réseaux sélectionnés pour cette première phase bénéficieront d’une enveloppe pouvant aller jusqu’à 175000 euros, ce qui est quand même conséquent!

Rappel : pour les trois AMI, la dead line, c’est le 30 septembre. Bonnes candidatures à vous!

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
763 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info