15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Animateur numérique de territoire : premiers retours d’expèrience

Publié le 9 février 2011
2 min

Il y a actuellement sur les différentes régions de France quelques 120 agents des offices de tourisme, pays, CDT, consulaires, etc. en formation à l’animation numérique de territoire.
Le concept d’*animateur numérique de territoire*, né en Aquitaine au printemps 2010 s’est vite répandu dans d’autres régions, surtout depuis que la formation est reconnue au niveau national. Ainsi, de Languedoc Roussillon à la Normandie, de Rhônes Alpes à la Bretagne, 12 promotions d’ANT sont en cours de formation.
Cet engouement s’explique : après la période des « webmasters » qui étaient plus particulièrement des techniciens, les offices de tourisme voient tout le chemin qui leur reste à parcourir en animation numérique sur leur territoire : accompagnement individuel et collectif des prestataires, investissement du web 20, eréputation, etc.
Rappelons que « l’animateur numérique de territoire »:https://www.etourisme.info/article/1133/devenir-animateur-numerique-de-territoire- a pour objectif principal l’accompagnement des prestataires de la destination, notamment pour éviter la fracture numérique.

Quelques mois après le début de ces formations, les premiers retours d’expériences ont été présentés en Dordogne, à l’occasion des #eyzies11.

Quelques constats :
* les offices de tourisme et les pays voient tout l’intérêt de disposer d’un animateur numérique de territoire formé.
* par contre, trouver le temps disponible pour l’animation n’est pas chose aisée, il faut donc réorganiser les tâches de chacun, bien en amont
* l’office de tourisme doit investir dans du matériel numérique pour son animateur : « un Ipad pour chaque ANT », ce serait un peu le slogan…
* l’Animateur Numérique de Territoire a finalement une autre utilité : il fait aussi l’accompagnement de ses collègues. C’est le « veilleur etourisme » de l’équipe de l’office de tourisme.

Ci-dessous, le témoignage de deux animateurs numériques de territoire de la promotion « Jimdo », Sabine Darrieutort, de l’office de tourisme Fumel Vallée du Lot, et Nicolas Monseigne, du pays Médoc.
Si l’ANT en office de tourisme s’adresse directement aux prestataires du territoire, l’animateur numérique à l’échelle du pays travaillera avec les offices de tourisme.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
754 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info