A un moment où l’on parle beaucoup de l’amélioration de nos services d’accueil, où l’on imagine de superbes conciergeries de destination, où l’on réfléchit à une rationalisation des lieux d’accueil sur une destination, et où enfin tout le monde s’accorde à rappeler la prééminence de l’humain dans l’acte d’accueil, j’ai découvert ces dernières semaines un outil qui m’a scotché!

Cet outil s’appelle Wiidii, il prend la forme d’une application pour smartphone, et se veut être un “assistant personnel connecté”.

Wiidii

Avant de présenter plus avant cet outil ingénieux, il faut connaître son créateur, et son parcours :  Cédric Dumas a commencé à travailler dans un service de conciergerie, destiné aux joueurs de foot-ball de ligue 1. Là, où, 24h sur 24, il faut être au service d’un client roi qui exprime toutes sorte de demandes. Il a ensuite créé sa propre entreprise de concierge personnel à Bordeaux, Revexo C, et possède un portefeuille de sportifs (des rugbymen, parait-il plus simples que les footballeurs), de chefs d’entreprise, de professions libérales, etc. Avec toujours cette exigence de conciergerie privée : répondre au plus près et au plus vite à la demande de son client.

Cédric se définissant par ailleurs “apple-addict”, il s’est demandé comment étendre son service de conciergerie sur une application pour IPhone. La rencontre avec un développeur lui a permis de créer Wiidii, sur un concept simple mais pour moi totalement nouveau : lier le numérique et l’humain. Et ça fonctionne diablement bien!

 

Au bout de l’appli, un ordinateur, et des assistants pour de vrai

Concrètement, Wiidii est une application IPhone et   Androïd qui se présente comme un assistant personnel. Wiidii coute à son utilisateur 9,90 euros/mois pour un service ouvert du lundi au vendreid de 9h à 19h. Grâce à la reconnaissance vocale (efficace), ou avec le clavier, l’utilisateur pose n’importe quelle question, et Wiidii répond dans les minutes qui suivent. Seulement, derrière la machine, il y a aussi des hommes et des femmes. C’est la différence fondamentale avec des outils comme Siri (iphone) ou Jannie (androïd). Ainsi, toute réponse à une question posée à Wiidii sera vérifiée par un assistant en chair et en os avant d’être renvoyée. Ce qui donne une précision de réponse assez bluffante.

Comme tout assistant personnel, Wiidii peut vous donner le programme du cinéma, vous dire quelle est la cuisson idéale pour un artichaut de Bretagne, traduire une phrase en grec, chercher les horaires de train, ou réserver une table de restaurant, comme le montre la capture d’écran ci-dessous.

Voilà le contexte de cette réservation : réunion de travail au bureau, où nous décidons de poursuivre par un déjeuner. Comme on est en plein mois d’août, nombre de restaurants étaient fermés dans le quartier. Durant la réunion, je tapote sur mon smartphone, Wiidii vérifie les ouvertures, et réserve une table. L’automatisation a permis à l’appli de me géolocaliser et donc de voir dans quel quartier et quelle ville je me trouve et de vérifier les ouvertures des restaurants. L’humain a pris le relais pour la réservation!

 Wiidii, assistant personnelWiidii, assistant personnel

 

L’application emmagasine de nombreuses données sur l’utilisateur au fur et à mesure des questions posées. Ce qui permet de simplifier la réponse parce que l’utilisateur est mieux connu : Wiidii sait en quelle classe il voyage, quel budget restaurant il consacre, etc.

L’utilisateur nomade apprécie cet échange avec son assitant personnel uniquement à travers son smartphone. Pas d’intrusion téléphonique, une reconnaissance vocale de qualité, des réponses sous quelques minutes. Les assistants de Wiidii ont d’ailleurs noté que certains utilisateurs prennent l’habitude de confier des choses intimes à leur assistant personnel après quelques semaines d’utilisation… Ca va loin!

 

Des applications concrètes en tourisme

A la différence du renseignement basé sur l’offre dont nous disposons dans nos offices de tourisme, un assistant personnel va raisonner coté client. L’application aura comme base de recherche l’ensemble du web. Il sera donc dans un certain nombre de domaines, notamment d’information touristique pointue, beaucoup moins performant que le conseiller en séjour. D’ailleurs, les assistants de wiidii.fr utilisent aussi les services des offices de tourisme, que ce soient les sites Internet, ou directement par téléphone, pour construire leurs réponses.

Mais pour rendre service au client, Wiidi peut être totalement efficace! Car  la logique de recherche ne sera pas forcément celle d’un organisme local de tourisme. Ainsi, Wiidii n’a aucune contrainte territoriale : illustration dans l’exemple ci-dessous, où je cherche une animation assez loin de l’endroit où je me trouve. Après recherche, Wiidii me propose plusieurs solutions, sans se soucier de limites géographiques… Alors qu’il me faudrait plusieurs coups de fil, à plusieurs offices de tourisme, avant d’avoir la même réponse : entre celui qui ne répond que sur son territoire, celui qui ne promeut que les marchés labellisés, etc, etc…

Wiidii, assistant personnelWiidii, assistant personnel

On peut imaginer plusieurs utilisations en tourisme de l’application Wiidii. Pourquoi ne pas imaginer d’utiliser le service sur une borne 24h/24, lorsque l’office de tourisme est fermé? Ou bien intégrer Wiidii dans un schéma d’accueil pour le substituer à un BIT en pèriode de fermeture. Je connais plusieurs directeurs d’offices de tourisme qui à la lecture de cet article imaginent déjà comment résoudre d’épineuses ouvertures de dimanche, hors saison, dans des lieux peu fréquentés!

On peut également penser Wiidii comme un service premium, associé à des offres week-end prestige, à un city pass, à un séjour congrès, etc. En fait, une extension du conseil en séjour, qui puisse être brandée aux couleurs de l’office de tourisme. 

 

Wiidii, plus fort que l’office de tourisme?

Je vous propose un test , si vous êtes possesseur d’un smartphone (IOS aujourd’hui, mais très vite androîd) : chargez Wiidii, et testez-le : il y a une offre d’essai gratuite pour huit jours. Les lecteurs de ce blog sont assez malicieux pour l’emmener au bout de ses limites. Logiquement, il a réponse à tout (ou à peu près) sur l’ensemble du territoire national et au-delà.

Cela donnera quelques surprises, et sera instructif pour cette start-up bordelaise. La question de ce sous-titre restera d’après-moi sans réponse, car Wiidii n’est pas un office de tourisme, mais un assistant personnel qui sera sans doute plus performant pour les conseils en géolocalisation, les réservations, les services. Pour une analyse détaillée du circuit des églises romanes sur votre territoire, il se retournera vers l’office de tourisme. De plus, à ce jour, Wiidii a des limites horaires : du lundi au vendredi, de 9h à 19h, ce qui ne correspond pas vraiment à la vie touristique. 

Mais tout ceci peut évoluer! Laissez-vous surprendre, et merci de vos retours!

PARTAGER
Article précédentPépites pour iPad (#023) : Phonto : créez des légendes pour vos photos !
Prochain articlePlus que cinq semaines pour préparer ses #ET10
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin