Depuis quelques mois, pour ne pas dire années, nous parlons beaucoup sur le blog de mobilité, et de la place grandissante du mobile dans le tourisme. Les études sur ce sujet se multiplient et confirment la place grandissante des terminaux mobiles dans le tourisme. La dernière synthèse de PhoCusWright, The mobile effect: disrupting the competitive landscape in the digital travel market, commanditée par Criteo, propose plusieurs chiffres clés sur 8 marchés : Chine, France, Russie, Brésil, Allemagne, Etats-Unis, Royaume-Uni et Australie. 

La place grandissante des terminaux mobiles en matière de réservation dans le tourisme

Les terminaux mobiles (tablettes et smartphones) ont un rôle de plus en plus important en matière d’achat dans le tourisme.  En moyenne (seulement) 65 % des internautes ont ainsi réservé sur un ordinateur fixe pour un voyage d’agrément. Le reste étant partagé entre la tablette et le smartphone. Par exemple en France, 70 % ont réservé sur un ordinateur, 9 % sur un smartphone et 11 % sur une tablette.

Devices Used-To Shop for Leisure Travel

Pour l’aérien les parts de marché du mobile sont moins importantes. En France 94 % ont réservé leur dernier vol sur un PC, 4 % sur un smartphone et 2 % sur une tablette.  Ce sont globalement des chiffres comparables dans les autres pays étudiés. A noter néanmoins la spécificité du marché chinois avec 25 % des dernières réservations sur un mobile.

Devices Used to Book Flights 

Les mobinautes voyagent plus que les autres

Même sur les marchés où les réservations sur mobile sont à leurs débuts, on constate que les mobinautes voyagent en moyenne plus que les autres voyageurs. Ce sont globalement des consommateurs plus aguerris et plus technophiles que la moyenne.

Annual Leisure Trip Frequency 

Les agences en ligne s’imposent également sur mobile ?

Les agences en ligne ont une part significative des réservations tant sur le web que sur mobile. Dans l’hôtellerie, les agences en ligne (applications mobiles et sites web) sur les 8 marchés étudiés, représentent en moyenne 30,5 % des réservations contre 19,75 %  sur les sites web et applications des hôteliers. 

Online Channel Used to Book Hotels

Lien pour télécharger la synthèse :

The mobile effect: disrupting the competitive landscape in the digital travel market