2020, année bouleversée s’il en est, a vu les pratiques touristiques évoluer, par force ou par choix. Le moment d’interroger la tendance du staycation, et pour ce faire j’ai eu envie d’interviewer Gwenaëlle Monnereau, parce qu’elle porte un double regard sur ce phénomène : Directrice du Pôle touristique du Bocage vendéen (aka Vendée Vallée), elle a elle-même bâti sa maison autour du principe de vacances à la maison.

Bonne écoute !

Entretien enregistré avec un nouvel outil à distance qui devait faire des merveilles, mais qui, et je m’en excuse, a déçu mes oreilles fragiles.
Pour le prochain, je me déplace, promis.

PARTAGER
Article précédentAccueil en Office de Tourisme : encore un virage ?
Prochain articleLa fausse logique de l’exhaustivité
Management d'artistes, production de spectacles vivants et direction d'un Office de Tourisme en milieu néo-rural (ou péri-urbain, comme vous voulez), ont conduit Laurence Giuliani à créer "Akken_révélateur de territoires", agence de production d'expériences sonores en milieu touristique. Ses marottes : le son, le tourisme culturel et le "komorebi", cette lumière qui filtre entre les arbres, comme des fêlures de timidité entre les cimes.