Problématique récurrente de tout CDT ou CRT : la base de données est tellement riche qu’on ne sait plus par quel bout la prendre. Par “on” il faut comprendre aussi bien le responsable du CMS que l’internaute lambda.
Or si les moteurs de recherche interne sont plutôt efficaces, ils ne permettent pas toujours d’exploiter pleinement les ressources d’un site, de manière à élargir la pertinence de la réponse faite à l’internaute.
*L’Agence Départementale du Tourisme de la Nièvre*, “Nièvre Tourisme”:http://www.nievre-tourisme.com/Portal_Asp/Portal_LoadTemplate.asp?h_mode=FirstLoad&h_groupid=2&h_catid=4&h_tmplid=32&h_tmpltype=1&h_tmplobj=GNV2007.Portal&h_tmplframe=top.portail, propose un système que je trouve plutôt intéressant puisqu’il associe à la requête par mots clés (classique) d’autres mots jugés également pertinents par le moteur (pas banal).
Ne maîtrisant absolument pas la technique utilisée, le mieux est encore de prendre un exemple :
Je tape “randonnée” sur la page d’accueil (pas banale non plus : bravo la com !)

!http://etourisme.info/images/427.jpg!

J’obtiens un ensemble de réponses : catalogue d’offres, pages du site traitant de la randonnée, thématiques en lien, suggestions d’autres mots clés en relation, et indication des territoires disposant d’une offre rando !

!http://etourisme.info/images/428.jpg!

Si je décide de cliquer sur une des offres du catalogue, j’ouvre une fenêtre surgissante (ou pop up) qui me détaille le produit et l’assortit d’une ultime possibilité de rebond vers un produit apparenté.

!http://etourisme.info/images/429.jpg!

En matière de dynamique de proposition, ce site se pose là !
Pour ma part, j’y vois un grand intérêt marketing puisque le client n’est jamais enfermé dans un choix (sauf évidemment au moment d’acheter).
Qu’en pensez-vous ?

PARTAGER
Article précédentLe web fou du Doubs
Prochain articleLes nominés pour les Trophées du etourisme institutionnel
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles. Il intervient depuis 10 ans dans le domaine du développement local et touristique. D’abord consultant auprès du cabinet RCT et du Groupe Caisse des Dépôts et Consignations, il rejoint la Délégation Régionale au Tourisme d’Aquitaine en février 1998. Il intervient depuis janvier 2003 comme consultant senior auprès des cabinets RCT, CRITER et Un Air de Vacances, sur des missions de valorisation touristique des territoires. Ses très nombreuses interventions, menées dans un cadre privé et public, lui donnent une vision du tourisme complète et originale : – TIC et tourisme : création du premier audioguide multimédia sur téléphone 3G, mise en place d’une des toutes premières plateformes opérationnelles d’édition numérique appliquée à l’information touristique… ; – Accompagnement des démarches de développement touristiques : 15 territoires mis en réseau entre 1998 et 2002 dans le cadre de la politique de pôles touristiques en Aquitaine, missions variées relatives à la définition de plans marketing, de projets de territoires, d’organisation des acteurs… dans toute la France… ; – Monde du vin : auteur du guide du tourisme viti-vinicole dans le Bordelais (GMT Editions – 2005, avec Emilie Castanier), accompagnement des viticulteurs d’Irouléguy et du Val de Garonne (avec François Perroy), repositionnement marketing de Planète Bordeaux (avec Un Air de Vacances, 2004), définition de la politique régionale de valorisation de l’oenotourisme (avec Un Air de Vacances – 2003/2004)… Il est, par ailleurs, chargé depuis plusieurs années du cours de « Tourisme et culture » au sein de l’Institut du Développement Local d’Agen. Email : pcroizet at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots)

AUCUN COMMENTAIRE