Je suis très attentif aux nouveautés dans les applications et de sites web mobiles touristiques, ce qui demande un peu de veille, au rythme soutenu des sorties ces temps-ci. Tout le monde veut que “ça sorte avant la saison”. Et sur le nombre de sorties, il y en assez peu finalement qui donnent à vivre une vraie expérience à l’utilisateur, condition pourtant essentielle de la réussite, comme nous l’exposions dans ce précédent article co-écrit avec Philippe Fabry.

C’est pour cela que quand sortent des outils efficaces, destinés à une utilisation particulière, il faut les souligner. Surtout s’ils sont à la fois mobiles et intelligents… J’en ai deux dans ma besace en ce début d’été.

 

A la poursuite du fantôme belge…

Le premier de ces outils sera lancé cette semaine en Haute Meuse, en Belgique. La Maison du Tourisme de la Haute Meuse propose un application ludique “le Fantôme de Dinant“. Cette application disponible sur iPhone est un jeu de piste à énigmes. Le joueur doit aider le fantôme d’un chevalier de la citadelle à retrouver son meurtrier. A chaque étape, un commentaire audio illustre le site. Une énigme est posée au joueur. La bonne réponse (contenue dans le commentaire audio) apporte argent et indices dans la sacoche du mobinaute. Très ludique, bien pensée, cette application est un vraie parcours de visite ludique, avec un seul objectif : découvrir en s’amusant.

Fantôme de Dinant

 

Chez Bofill et Nouvel :

La deuxième application qui a attiré mon attention est celle de l’Office de Tourisme de Montpellier : Montpellier Contemporain.

Il s’agît d’une application audioguide illustrant l’architecture contemporaine dans la ville.  Pourquoi une telle application? La cité est devenue une destination de choix pour l’architecture contemporaine et ses amateurs. Par contre, en raison de l’éclatement géographique des lieux, il était difficile pour l’office de tourisme d’organiser une visite guidée permettant d’appréhender en deux heures l’ensemble du patrimoine contemporain. D’où l’idée de l’application, très simple : la géolocalisation, une carte, et à chaque lieu d’intérêt,une photo et un commentaire audio. La photo est importante, car, comme le souligne l’office de tourisme, le visiteur qui se trouve pour la première fois devant un bâtiment ne va pas forcément l’identifier.

Coté audio, la recette est celle bien rodée de Vox Inzebox : un mix d’interviews, d’archives sonores et de commentaires. La ville recevant 45% d’étrangers, la version anglaise est prévue pour l’automne.

A noter que l’application est disponible sur l’Appstore et sur Google Play.

Pour ce deuxième exemple j’ai été séduit par le coté utile et totalement dédié de cette application qui ne remplace pas un service existant, mais qui répond à une demande particulière non satisfaite par les services traditionnels de l’office de tourisme.

Montpellier Contemporain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des services mobiles et intelligents, ça existe donc! Si vous avez d’autres exemples pour cette saison touristique, je suis preneur!

 

 

PARTAGER
Article précédentGoogle now, le futur Internet de séjour ?
Prochain articleLe CDT de la Marne et la réservation en ligne exhaustive
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin