Dernièrement, j’ai refait un tour sur le site de Suisse Tourisme où il se passe décidément toujours quelque chose… Par exemple, fidèles lecteurs de ce blog, rapellez-vous ces articles :

En tout déjà une bonne dizaine d’articles consacrés à ce seul site ! Sans doute un record… En tout cas le signe d’un site qui sait faire le buzz et qui innove sans cesse.

Premier constat, une interface retravaillée, moins dense, beaucoup plus lisible et aérée. À coup sûr le touristonaute appréciera cette espèce de sérénité en phase avec l’image de la Suisse.
Dans la rubrique “Sur la Suisse -> vidéos” du site se bousculent déjà , parmi d’autres sources, 98 vidéos produites par Suisse Tourisme dans un esprit doucement et joyeusement décalé ! Une vraie mine avec plein de pépites…

Mais évidemment, ce qui m’a interpellé c’est l’accroche “Gagner des vacances sans Internet”… Étrange et paradoxal, non ?  Pourquoi pas un restaurant végétarien offrant des saucissons, un écologiste une virée en 4X4 Diesel, ou encore un Jean-Luc Boulin une soirée sans parler tourisme et Internet 😉 

Alors bien sûr, n’écoutant que mon courage, j’ai foncé… et j’ai cliqué… Et l’on tombe sur un film remarquable mettant en scène “Sebi et Paul”, deux montagnards découvrant la ville… mais pas besoin de vous raconter l’histoire parce que je constate que je suis le 85 362ème à avoir cliqué sur le “j’aime”, donc vous devez tous déjà avoir vu la vidéo… Bonjour le scoop me direz-vous ! Oui bon d’accord…

Et bien sûr vous avez tous remarqué l’astucieuse demande de connexion à Facebook pour vous permettre de personnaliser le film, comme l’avait déjà fait Stockholm il y a quelques années (voir cet article). Le résultat est bluffant, voir un peu inquiétant au regard de l’utilisation des données personnelles… 

Mais là on voit bien aujourd’hui la synergie trouvée entre le site Internet et Facebook pour augmenter le nombre de fans et sans doute développer un marketing viral encore plus efficace. Une préfiguration des nouvelles formes de la communication commerciale, vers une personnalisation de plus en plus poussée ?

Ils sont très forts ces Suisses !

 

PARTAGER
Article précédentLes facteurs d’influence les plus pertinents dans le cycle d’achat de voyage
Prochain articleToronto et Montréal se trompent de mur à mur !
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).

AUCUN COMMENTAIRE