Cette saison aura vu éclore sur le territoire national de nombreuses initiatives d’offices de tourisme mobile. Très “hors les murs”, cette tendance lancée dans quelques destinations comme Le Cap d’Agde, ou Toulouse en 2013 aura vu un beau développement cette année. 

C’est en fait l’aboutissement logique de réflexions qui animent le réseau des offices de tourisme depuis plusieurs années. A la question “comment informer les 9 visiteurs sur 10 qui ne pénètrent pas dans l’office de tourisme?’, la solution d’aller au devant des visiteurs s’impose assez rapidement. Et c’est ainsi que comme le montre ce tableau Pinterest (que j’espère être à jour) des initiatives d’offices de tourisme mobile, tout type de déambulation s’impose, du tube Citroën d’époque à la Twizy électrique dernière génération, en passant par le conseiller en séjour arpentant rues et marchés à pied, habillé aux couleurs de l’office de tourisme.

Pinterest Office de tourisme mobile

 

Le Tube de la vallée de la Dordogne : un vrai capital sympathie!

Il s’appelle “Tubby”, et c’est l’office de tourisme mobile de la vallée de la Dordogne : un vénérable citroën HY repeint aux couleurs de la destination et qui a parcouru cet été près d’un millier de kilomètres sur les routes lotoises, de Souillac à Saint-Céré. A la rencontre des vacanciers dans les campings, sur les marchés de producteurs, ou sur certaines manifestations, les agents de l’office de tourisme ouvrent le coté latéral, disposent la terrasse, et c’est parti! “Il y a un vrai capital sympathie, explique Yves Buisson , directeur de l’office de tourisme. Que ce soit les élus locaux (qui voient l’office chez eux), les habitants et bien sur les visiteurs. Effet inattendu : l’office de tourisme mobile s’est fait selfiser tout l’été par des visiteurs ravis de poser devant Tubby.”

Office de tourisme mobile vallée de la DordogneOffice de tourisme vallée de la Dordogne

Car Tubby, c’est le petit nom que l’équipe de l’office a trouvé pour leur camion. Il est devenu d’ailleurs rédacteur officiel du blog de l’office de tourisme, où il raconte ses aventures!

Comme quoi, l’hyper personnalisation de votre office de tourisme mobile, en lien avec l’identité de votre territoire est essentiel pour la réussite de l’opération!

 

Dans le Pays d’Ancenis, c’est un vélo créé sur mesure aux couleurs de l’Office de tourisme pour être bien visible. Sophie Moreau nous explique : “nous souhaitions une solution souple pour pouvoir nous adapter aux différents lieux dans un contexte d’Office de tourisme rural intercommunal“. Le vélo est équipé à l’avant une boîte pour la documentation et une carte du territoire sur le couvercle et à l’arrière un oriflamme avec le logo Office de Tourisme.  Toute l’équipe assure l’accueil mobile (saisonnier +permanents) et est équipé de tee-shirts et chapeaux.

Office de tourisme du Pays d'Ancenis

 

A Sète, c’est à pied que les conseillères de l’office de tourisme vont à la rencontre des touristes, comme vous pourrez le voir dans cette vidéo

 

 

Combien ça coûte?

C’est la bonne question? Les coûts des offices de tourisme mobiles sont assez variables.  Pour le camion vintage, comptez autour de 30 000 euros…Mais au Cap d’Agde, la location d’une Twizy pour la saison et sa “customisation” revient à 3000 euros, comme l’expliquait Christiant Bèze, directeur de l’office de tourisme à l’occasion de la journée technique Revaccueil le 30 janvier à Bordeaux

 

 

Et le numérique dans tout ça?

 Et bien finalement, le numérique a permis que l’on n’en parle plus! Parce que  lorsque l’accueil s’effectue en mobilité, c’est d’abord les conseillers ou conseillères en séjour qui intéressent le visiteur. Le numérique (tablette, écran), n’est dès lors qu’un outil complémentaire à l’accueil en mobilité. Bien utile, mais pas essentiel!

 

Vous avez des expériences d’offices de tourisme Hors les Murs? Merci de vos témoignages dans les commentaires.

PARTAGER
Article précédentPépites pour iPad (#024) : Prompterous: devenez aussi fort que Pujadas !
Prochain articleDu vil dine aktier på instagram, derefter filen installere skilte
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin