On vous avait déjà présenté le site de l’Office national du tourisme suisse : myswitzerland.com. Même s’il commence à dater, il propose toujours une panoplie de services et une interface assez efficaces… Comme quoi on peut durer (un peu !) dans le monde impitoyable du web !

Mais nos voisins et amis suisses ne se tournent pas les pouces. Apparemment, ils se concentrent sur la production d’applications mobiles puisque qu’on en dénombre pas moins de 13 présentées ici.

Un couteau suisse à 13 lames où on trouve en vrac des applis “classiques” comme “Manifestations“, “Météo des plages” (ce qui ne manque de saveur pour un pays sans accès à la mer…), “Swiss Hike“, “Bulletins d’enneigement“, et 7 City guides. Ces applis sont bien faites et efficaces sans apporter au premier regard de nouveautés tonitruantes.
On y trouve aussi deux applications très pointues et originales, voire étranges… :

  • Mammut Safety” (?) qui permet d’estimer l’inclinaison d’une pente, l’altitude de votre position et les risques d’avalanches… 
  • Slope Track” qui permet d’enregistrer ses descentes en ski (vitesse, dénivelé, etc…) et de consulter toutes les infos sur la piste… et comme on est en Suisse, vous avez aussi droit au petit message sur les dangers de collision en fonction de votre vitesse …
Bon là, je ne sais pas vous mais moi, j’avoue, je m’interroge sur le public potentiel pour ces 2 services mobiles… 

Mais plus globalement, ce couteau à 13 lames est-il à la hauteur des couteaux suisses ? Manifestement non ! 
D’abord parce que ce n’est pas un tout-en-un, et qu’il faut télécharger beaucoup de briques disparates (même si on exclut les 2 applis “étranges”…) et l’on sait que ce n’est pas forcément très apprécié. 
Ensuite parce que finalement il manque sans doute l’appli “mère” de type guide de voyage enrichi qui permettrait d’aborder un séjour en Suisse avec une aide précieuse en poche. Que penseriez-vous d’un couteau suisse sans son élément essentiel, la lame de couteau ?
Et enfin parce qu’il n’est pas universel ! Il faut être un abonné de la pomme pour pouvoir utiliser les services…

Alors vous l’aurez compris, cette accumulation impressionnante d’applications plus ou moins complémentaires, certes efficaces et bien réalisées, devrait à mon sens être articulée autour d’une application de base offrant les services essentiels pour tous les touristes en séjour.

Gageons que nos amis Suisses sont déjà au travail !

 

PARTAGER
Article précédentFormat ePub… vers la fin des brochures en PDF ?
Prochain articleLes brochures sur iPhone et iPad ?
Paul FABING est directeur du pôle qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA). Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace et directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), il occupe cette fonction depuis 2015. Entre autres missions, l'AAA est propriétaire, gestionnaire et animateur du système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des informations recensées par les OTSI et de nombreuses structures partenaires. Plus de 220 sites touristiques institutionnels et publics alsaciens (la totalité en fait), beaucoup de sites nationaux publics et privés, la plupart des éditions papier, les actions de promotion et les outils mobiles s’appuient sur cette base de données pour offrir aux touristes des services fondés sur la même information. Ainsi les OTSI, coordonnés par l'AAA, se sont placés au cœur de la problématique touristique alsacienne et occupent une place prépondérante dans le développement de l’etourisme. Promis, il s’efforcera de ne pas rédiger en Alsacien, et apportera sans doute un petit vent d’est rafraîchissant dans ce blog (les Alsaciens ne sont pas aussi sérieux qu’il n’y paraît…). L’extranet du RésOT-Alsace Alsace. Email : pfabing at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).

1 commentaire

Comments are closed.