Prendre la mesure de la révolution numérique mondiale que nous vivons demande de s’arrêter quelques minutes sur la vertigineuse croissance des principaux indicateurs. Nous sommes près de 5 milliards d’internautes ! Voici une rapide synthèse des principaux chiffres qui vous permettra de mettre vos présentations à jour.

 Un phénomène mondial

L’Etude annuelle (« DIGITAL 2020, Global digital overview ») de Hootsuite et We Are Social est sortie. En voici les chiffres clefs :

Sur les  7,75 milliards d’individus que porte notre monde, 4,54 milliards sont des d’internautes (59%) et 5,19 milliards des utilisateurs de téléphones mobiles.

Si les disparités entre les différentes régions du monde sont fortes, l’accès à internet connait partout de forte croissance (+10 points en général).

Mobile avant tout

La moyenne du temps passé sur internet atteint 6h43 par jour ! Les Français avec 5h08 restent sous la moyenne !

2019 reste avant tout marqué par la montée du mobile dans tous les indicateurs.

92% des internautes, soit  4,18 milliards de personnes se connectent à internet via leur téléphone mobile.

Plus étonnant le temps moyen de connexion par jour  de 3H22 via mobile contre 3h21 via un ordinateur.

 Les chiffres hallucinants des réseaux sociaux

Partout dans le monde, connexion à internet rime d’abord avec accès aux réseaux sociaux :

Nous sommes 3,8 milliards d’utilisateurs actifs des réseaux sociaux (49%) dont 99% via mobile.

Le top 20 des sites les plus fréquentés ne présente pas trop de surprise avec le trio de tête Google, Youtube et Facebook.

Le classement des réseaux sociaux confirme la domination de FACEBOOK, média le plus puissant de l’histoire de l’humanité. Près d’un individu sur deux dans le monde utilise régulièrement les médias sociaux. A noter, TikTok fait son entrée dans le Top 10. WhatsApp et Messenger restent les messageries les plus utilisés.

Pour ceux qui sont fans des chiffres, voici le lien pour retrouver l’étude complète : « DIGITAL 2020, Global digital overview »

Et en FRANCE ?

L’institut français Médiamétrie publie également son bilan 2019 de l’usage d’internet : Voici les principaux chiffres pour la France.

Le taux de pénétration d’internet et son usage continuent d’augmenter :  92% des foyers sont connectés et 7 français sur 10 se connectent tous les jours à Internet.

Le temps passé par jour est de 2h22 mais cette moyenne cache de grandes disparités il dépasse les 6 heures quotidiennes pour les 15% les plus connectés.

Le smartphone est toujours en progression avec 37,4 millions de mobinautes.

Important à savoir

Donnée utile pour ceux qui postent : le pic de connexion à internet est atteint à 21h07 avec 9 millions de français connectés.

Un tiers du temps consacré sur internet est consacré aux réseaux sociaux et aux messageries et plus encore pour la tranche des moins de 25 ans.

Enfin, Médiamétrie confirme l’importance de la vidéo dans la consommation du web : 4 français sur 10 visionnent chaque jour au moins une vidéo.

Retrouver l’ensemble de l’étude Mediametrie L’année internet 2019″.

Et le tourisme ?

Le sites d’informations arrivent en tête des sites les plus consultés, puis les sites récréatifs (Netflix), les sites e-commerce (Amazon).

Les sites liés au tourisme apparaissent dans le top 15 des sites marchands en audience et en chiffres d’affaires.

Pour l’ensemble des sites du e-tourisme, Mediametrie établit le classement suivant :  

Oui.Sncf et Booking se disputent la première place de site e-tourisme en France.

Booking investit 4,5 milliards en publicité sur internet

Et Booking publie son rapport financier annuel. Avec quelques chiffres qui vont vous parler voire vous effrayer :

La plateforme génère plus de 96 milliards de dollars avec 845 millions de nuitées vendues ! Le Chiffre d’Affaire de Booking atteint en 2019 : 15 milliards de dollars.

Un tiers de ce chiffre d’affaire est investi dans la publicité dont plus de 4 milliards dans la publicité en ligne.

Pour les passionnés, consulter le rapport financier annuel de Booking

Moralité : pour capter l’audience sur internet il existe deux modèles : soit vous avez un quasi-monopole sur la distribution d’un produit et vous investissez lourdement en marketing digital (modèle Oui.Sncf) soit vous investissez très lourdement en publicité, vous avez un catalogue quasi-exhaustif mondialement et vous devenez un quasi-monopole (modèle Booking) !

En conclusion vous me permettrez de rappeler aux lecteurs de ce blog avides de veille, de tendances, de chiffres, d’infos et d’analyse la revue de presse Tourisme & Digital : elle est gratuite, avec une inscription en 3 clics, vous la recevrez chaque lundi à 7h38 dans votre boîte mail. Par ici pour s’inscrire à la Revue de presse Tourisme & Digital.

Un grand merci à Aurora d’ARTIPS pour l’autorisation à utilisation de ses formidables illustrations :

PARTAGER
Article précédentUn carnet d’adresses (très) engagé!
Prochain articleZone blanche : le marketing de la déconnection
Nicolas BARRET est aujourd'hui fondateur & CEO de UNIGO. Expert du marketing de destination, du e-marketing, Il propose aux entreprises du Tourisme, de la Culture et du Digital un accompagnement personnalisé, agile et engagé pour la création de valeur. Il publie, notamment, la revue de presse Tourisme & Digital, synthèse hebdomadaire et gratuite de l'actualité de la transformation numérique. Auparavant, il a été Directeur Destinations France de du Groupe Voyages-sncf.com où il a conduit le développement du marketing de destination. Il a, pour le leader européen du e-travel, élaboré de nombreux partenariats avec les acteurs du Tourisme français et mis en oeuvre d'importantes campagnes de promotion on-line.De 2002 à 2012, il était DGA du CRT Paris-IDF en charge du marketing, des études, de la promotion et des partenariats. Il a, en outre, mené une stratégie innovante de collaboration avec les OLTA, hébergeurs et transporteurs pour promouvoir et distribuer la destination Paris et sa région dans le monde entier. Entre 1995 et 2002 Nicolas BARRET a successivement été Consultant pour Price Waterhouse Management, Chef de projet Billetterie au Comité d’Organisation de la Coupe du Monde de Football FRANCE 98 et Conseiller Technique auprès de la Ministre du Tourisme.