Outre Atlantique de nouvelles applications internet[1] rencontre un succés grandissant : les *social bookmarks manager*. Ce sont des sites internets dont le contenu est entièrement créé par les internautes. Mais quel contenu ? Tout simplement des liens internets renvoyant vers des articles en tout genre accessibles sur le web. C’est un peu comme un pot commun de favoris-signets internets regroupés par *tags* (mots clefs) pour faciliter la navigation.

Les internautes s’échangent et se recommandent des informations trouvées sur la toile. La plupart du temps, ces appications web offrent quelques lignes pour commenter le lien et donner de breves indications sur le contenu de l’article. Les internautes anglophones adorent car le social bookmarking est un vrai retour au source de l’internet : le _côté perso_ du traitement de l’information couplé à _l’échange de liens_.

Le succès les a transformés en de vrais moteurs de recherches thématiques. Soumettre un article ou une page d’un site garantit un beau pic de “hits” dans les statistiques. Encore mieux, google, yahoo et msn indexent les pages de ces applications web ce qui est sensé augmenter votre classement. Les gestionnaires de sites internets y déclarent donc régulièrement des pages de leur site comme des internautes lamba. On est ici clairement dans le registre de la recommandation, un *site d’office de tourisme* offrant des informations particulièrement pratiques aura tout intérêt à se déclarer s’il ne l’a pas déjà été par un internaute satisfait !

Pas encore francisés, ces sites ou d’autres reprenant le même concept arriveront tôt ou tard sur notre partie de la toile.

Quelques exemple avec les tags tourism et travel :

* Sur “Ma.gnolia.com”:http://ma.gnolia.com/tags/travel
* Sur “Del.icio.us”:http://del.icio.us/tag/travel
* Sur “Newsvine.com”:http://www.newsvine.com/tourism
* Sur “Digg.com”:http://www.digg.com/search?search=tourism&submit=Submit

fn1. On parle désormais d’application internet car les sites évoqués sont pensés, notamment en terme d’interface, comme des logiciels sauf qu’ils sont utilisables via un navigateur internet.

PARTAGER
Article précédentDeux sites d’offices de tourisme qu’on aime bien…
Prochain articleLe nouveau site du CDT de l’Hérault
Né en 1978 à Epinal, Benjamin Bastien vit en Aquitaine depuis 1995. Il a développé une connaissance approfondie des systèmes de gestion de bases de données tournés vers la diffusion sur terminaux mobiles. Titulaire d’un DESS en Aménagement et gestion des stations touristiques il a très vite intégré à ses problématiques de recherche l’impact des nouvelles technologies de communication sur le secteur. Il a également une bonne pratique les politiques publiques en matière de promotion des territoires en travaillant comme chargé de mission auprès du Comité Régional du Tourisme d’Aquitaine. Parallèlement il a fondé en 2002 un webzine dédié à l’échange d’informations et au partage de savoir en matière de technologie informatiques et Internet qui fait aujourd’hui office de référence avec une audience annuelle de 900 000 visiteurs : xrings.net. Il a créé avec Pierre Croizet, GMT Editions, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles, dont il assure le programme de recherche et développement. C’est le webmaster de ce blog. Email : bbastien at etourisme point info

AUCUN COMMENTAIRE