Comme beaucoup d’offices de tourisme, celui de Grande Bretagne, VisitBritain pour les englishfluent, produisait une newsletter mensuelle. Ce combiné d’informations pratiques et séduisantes reflétait l’assemblage de prestations à découvrir depuis son fauteuil, voire sur place. Aujourd’hui, l’interactivité est de mise, la news mensuelle disparaît au profit de points “ponctuels” (on ne sait s’ils seront plus nombreux ou moins fréquents), mais surtout “accordées sur mon profil, mes goûts, mes envies”. Plutôt que de partir sur une base à renseigner par les prospects, ceux-ci sont invités à publier leurs récits de voyages. Ensuite, une boutique en ligne propose, non pas tant des possibilités de résa d’hébergements, mais des tickets de transports, des billets de spectacles, des pass touristiques (Madame Tussauds, Stansted Express, Tour de Londres…), des livres, bref tout ce qu’on achète habituellement quand on est sur place. Je résume donc : first, l’office de tourisme britannique mise plus sur les fidèles que sur les primo touristes, and il privilégie la narration effectuée par ces touristes (on retrouve là l’esprit du tour des lords anglais qui, au XVIIème découvraient l’Europe et racontaient leurs aventures). So, la boutique commerciale ne présente plus exclusivement des produits pour venir et séjourner, mais des commodités pour circuler et consommer, comme si l’on y était déjà. To conclude : le Royaume Uni n’est plus (a dépassé le stade) une destination touristique, mais un territoire de consommation permanente dans lequel on est déjà. Exit les soucis du déplacement et de la préparation du voyage, vive le temps présent. Très fort d’un point de vue marketing !!! Well done !

source : http://www.visitbritain.org/Newsletter

PARTAGER
Article précédentA la pêche aux infos
Prochain articleDe la consultation à la réservation
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il écrit par ailleurs des ouvrages et articles techniques sur le tourisme ainsi que des créations plus personnelles. Contact : fperroy at etourisme.info (cette adresse apparait en clair pour éviter les robots)

AUCUN COMMENTAIRE