Notre tour de France du web etourisme  se poursuit, aujourd’hui avec Berry Province, qui a relooké au début de l’année 2013 son site Internet : www.berryprovince.com.

Le Berry c’est un pari dans le tourisme qui date de 1995. C’est à cette date que  les deux Départements du Cher et de l’Indre se sont unis pour forger la destination Berry, en partenariat financier avec la Région Centre.

En 2010 a été réalisée la création d’un nouveau code de marque qui a donné naissance à « Berry Province », marque dont la région Centre est copropriétaire avec les Conseils généraux du Cher et de l’Indre. En ces temps de réflexion sur les destinations touristiques, et vu que ça fonctionne depuis quelques années, on se plait à souligner le pari.

2013-09-10_1913

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site très tendance

Coté web, le site du Berry m’a intéressé parce qu’il y a finalement à peu près tout ce qui est tendance dans le web touristique. De la photo, avec un beau diaporama sur la page d’accueil, et des effets lomographie en pages intérieures. Des blocs, façon tablette ou windows 8, avec une home page qui descend très très longtemps et donne accès à plein de menus. Les couleurs sont vives,  le ton sympa, les pictos attractifs.

Coté fonctionnalités, on trouve aussi beaucoup de choses. Le renouvellement du site a été l’occasion de de proposer une plate-forme de réservation commune aux deux départements. On trouve le cartouche de résa en haut à droite de toutes les pages, et ma foi, à l’essai ça fonctionne bien. On est curieux de connaitre les résultats de la première année de fonctionnement sur une destination comme le Berry. Pari réussi, ou une alliance avec un gros distributeur eut été plus efficace?

 

De l’interactivité en veux-tu en voilà

Dès le haut de page, une rubrique intitulée « regard » est vraiment dans l’air du temps. Derrière, des iportraits d’acteurs de la destination : de Fadette qui a créé le forum des femmes en Berry à Alexandre le caviste, une série de figures qui humanisent totalement le territoire. 

2013-09-10_1915

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours dans l’interactif, Berry Province n’a pas échappé à Instagram, avec une invitation à publier des photos #berryprovince. Bizarre, ce n’est qu’en me rendant dans la page liée au tutoriel que j’ai pu voir les photos publiées.  Les derniers tweets sont visibles, on invite le visiteur à participer à un quizz photo sur facebook, on peut suivre la destination sur Youtube avec la chaîne « Berrymotions », lire les brochures sur Calaméo et épingler nos photos de chèvres berrichonnes sur Pinterest.

Bref, tous les réseaux sociaux (ou presque) sont exploitées par l’équipe de Berry Province, qui doit lire etourisme.info tous les jours. Bravo!

Mais finalement, on se dit que pour le touristonaute qui voudrait participer à toutes ces sympathiques initiatives interactives, c’est un boulot à temps plein…

 

Le syndrome base de données

Comme tout site Internet institutionnel qui se respecte, www.berryprovince est relié à un Système d’Informations Touristiques, bien classé qui génére l’ensemble des fiches de toutes les rubriques utiles : visiter, profiter, dormir, déguster, etc. C’est donc très efficace.

Mais il y a comme souvent la limite de l’usage exclusif de cette base de données. Par exemple, dans la rubrique randonnées, la présentation d’un sentier de Grande randonnée le « GR 46 » affiche un « gratuit » dans le bloc « tarif ». Heureusement que le GR n’est pas payant. On saura aussi qu’il est ouvert du 1er janvier au 31 décembre tous les jours! heureusement là aussi. C’est toute la limite de la mise en forme de ces données automatisées.

Un effort a été fait par les équipes des deux ADT dans la rubrique (essentielle dans tout site etourisme qui se respecte) : « l’essentiel du Berry ». C’est là qu’ira chaque découvreur pour comprendre comment fonctionne ce territoire, ce que je ne dois surtout pas rater, etc. Les lieux incontournables y sont présentés, par rubrique, et des propositions « 1 jour autour de Bourges », « 2 jours au pays de Georges Sand » offrent une présentation plus efficace de la destination, qui ne se limite pas à l’extraction de la base de données.

 

Bon Berry à vous!

2013-09-10_1918

PARTAGER
Article précédentPanorama des nouvelles tendances du voyage collaboratif : entre précurseurs et pervertis
Prochain articlePassle, une alternative à Scoopit pour faire de la curation !
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin
  • frédérique Bruneau

    Très réussi !

  • frédérique Bruneau

    Très réussi. bravo !