nov
20
2012

Le comportement des utilisateurs d’Android

Le 15 novembre 2012 etourisme.info était présent à la conférence de presse sur les comportements des utilisateurs d'Android organisée par Surikate et l'ifop. C'était la présentation de la deuxième édition de cette étude.

L'ifop a d'abord dressé un profil des utilisateurs de smartphone. Ce profil des possesseurs d'Android est basé sur un échantillon de 2500 personnes âgées de 18 ans et plus et représentatif de la population française. 51% des Français ne possèdent pas (encore) un smartphone. 17 % possèdent une tablette. 49 % des possesseurs de smartphone sont sous Android, 27 % ont un iphone. La marque qui domine sous le système d'exploitation Android est Samsung (63%).

55 % des utilisateurs sont des hommes alors qu'ils ne représentent que 48% de la population française. Il y a en outre une surreprésentation des jeunes de moins 25 ans. En termes de catégories socio-professionnelles, ce sont plutôt des catégories populaires, ouvriers et employés, alors que traditionnellement ce sont les cadres qui dominent pour les smartphones. Enfin, ce sont d'avantage des utilisateurs en province (Les grandes communes urbaines en province), alors que les populations technophiles sont d'habitude en Ile-de-France (communes urbaines de province). En résumé on pourrait donc dire que c'est avant tout un homme de moins de 35ans, résidant en province, et plutôt ouvrier.

La société Surikate a ensuite présenté les résultats de son étude. Les chiffres ont été pondérés par l'ifop pour assurer la représentativité dans la population française. 55 % des personnes sont sur Android depuis plus d'un an. À la différence de l'iPhone, il y a une grosse fragmentation sur les versions du système d'exploitation utilisé. Samsung domine le marché Android (60 %) et également pour les tablettes (31 %). Ce n'est pas spécifique aux utilisateurs d'Android mais l'étude confirme que l'on ne prête pas son smartphone (62 %). Inversement on prête sa tablette (65 %), et confirme ainsi l'utilisation familiale de ce type d'outil.

20121117-164148.jpg

56 % des utilisateurs ne possèdent pas d'application payante. 55 % des personnes téléchargeant des applications payantes consacrent moins de 1 € par mois à l'achat d'application. Ils sont 61 % dans ce cas en ce qui concerne des contenus optionnels payants dans les jeux. Ils consultent Google Play Store, la boutique d'applications, à 55 % dans leur lit, 52 % devant un écran (télé, ordinateur, ...), 31 % en pause et 26 % aux toilettes ! Les catégories les plus consultées sont : jeux (71 %), outils (28 %), multimédia et vidéo (24 %), actualités et magazines (20 %) et divertissement (20 %). Le domaine du tourisme est loin derrière : transport (6 %) et voyages infos locales (4 %).

À partir de moment où l'on recherche quelque chose l'utilisateur compare les applications (84 %) pour trouver la meilleure. 92 % des utilisateurs qui n'aiment une application la supprime dans la journée. Il est donc essentielle de ne pas sortir des versions pas bien finies ou buggées. Il est en effet très dur de convaincre à nouveau un utilisateur de la réinstaller. Enfin comme dans bien des domaines le bouche à oreille est le canal de prescription principal d'une application.

20121117-170811.jpg

L'étude complète sur le comportement et les usages des utilisateurs d'Android :

Article précédent Quand l’agent 007 devient l’agent 002 Google s’abreuve de culture avec Google Cultural Institute Article suivant

A propos de l'auteur : Philippe Fabry

Philippe Fabry est en charge du etourisme à ATOUT FRANCE, où il s’occupe en particulier des problématiques autour de la commercialisation, des stratégies de positionnement sur Internet, d‘études sur les tic appliquées au tourisme, et d’audits de sites web. Il tient également à titre personnel un blog, www.tourisme-tic.com, avec des thèmes de réflexion sur l’etourisme, la mobilité, les usages, les comportements et attentes des internautes, les tic au service du tourisme culturel… Email : pfabry(at)etourisme.info Twitter : @filifab