sept
25
2013

L’ADN de l’ANT se porte bien

La troisième journée nationale des Animateurs Numériques de Territoire #ANT3 qui a eu lieu hier à Pau sous un soleil tout à fait touristique a permis de faire le point sur ce réseau fort dynamique sur le thème  "l'ADN des ANT"

860 ANT, 58 promotions dont 17 en cours

Les chiffres sont éloquents. Présentés par Mathieu Daubon, coordinateur national, ils montrent que le mouvement né en Aquitaine en 2010 ne s'est pas ralenti! Quasiment toutes les régions de la métropole se sont engagées dans le mouvement, et avec le démarrage en septembre de la première promotion ANT à La Réunion,  c'est dans les DOM-TOM que l'ANT se développe.

 
 

Faire Savoir notre Savoir Faire

Les "Fourmis d'Or" récompensaient cette année les actions de communication des ANT. Car se former c'est bien, mais expliquer aux élus, prestataires, et équipes à quoi ça sert, c'est mieux!

Parmi les riches et différents exemples présentés, j'ai choisi de vous montrer cette vidéo réalisée par la première promotion ANT de la région Poitou Charentes, où les animateurs ont mis beaucoup du leur!

 

 

Vers un titre "chargé de projet numérique"

L'animation numérique de territoire s'ancre dans le paysage touristique français. En effet, à l'initiative d'offices de tourisme de France, un titre professionnel vient d'être déposé au RNCP (répertoire nationale des certifications professionnelles). 

Ce titre professionnel va permettre de qualifier les parcours suivis par les Animateurs Numériques de Territoire, en les complétant de nouvelles compétences : production de contenu multimedia (reporter de territoire), conseil en stratégie numérique pour sa structure employeur.

Au final, le titre pourra être suivi en "formation initiale" en 150 heures, ou alors en VAE totale ou partielle.

 

Il est à noter que  "chargé de projet numérique" est le premier titre déposé par le réseau national des organismes locaux de tourisme. Sans doute le premier d'une série, tellement il est essentiel pour cette profession de maitriser la qualification de ses ressources humaines.

A l'issue de cette journée riche en échanges, je suis rassuré sur l'ADN de ce réseau : riche d'innovations et de volonté d'échanges, construit sur de solides valeurs, enthousiaste, il booste le tourisme national! Vivement les #ANT4

 

Article précédent Pépites pour iPad (#010) : Prezi : soignez mieux votre présentation ! Retour sur la 1ère journée des 9èmes Rencontres Nationales du etourisme #et9 Article suivant

A propos de l'auteur : Jean-Luc Boulin

Jean Luc Boulin est directeur de la Mission OTSI et Pays Touristiques d’Aquitaine (MOPA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme d’Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Trois missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires, la qualité et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MOPA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MOPA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux 3. Le site Internet de la MOPA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin


Recevez les articles par email

Pour vous abonner,
saisissez votre email :