Je réponds ordinairement à ceux qui me demandent raison de mes voyages : que je sais bien ce que je fuis, mais non pas ce que je cherche. 

Montaigne Essais, III, 9

Ces derniers jours, combien d’entre vous ont voyagé ? Non, il n’y a pas de piège. Nous voilà tous tout proche d’entamer la 6ème semaine de notre premier voyage en pays confiné. 6 semaines d’un voyage collectif, non programmé, tout en instantanéité, plein d’excitations et de tumultes. Un voyage qui s’apprivoise toujours, jour après jour. Ce trip n’a pas son pareil pour nous surprendre car le voyage est long et la destination reste méconnue. Cependant, cela donne une opportunité folle : chacun a le droit de prendre son propre itinéraire pour profiter de ce voyage inconnu et immobile !

Voyage en famille dans son salon, voyage de groupe en Ehpad ou encore voyage en solo pour se ressourcer… trois exemples d’itinéraires pris par des voyageurs inconnus pour une destination inconnue.

Itinéraire 1 : Voyage découverte en famille à la maison

Le verdict est tombé et bien entendu les vacances imaginées pour Pâques ont dû être annulées.  Alors comment partir quand même avec les enfants ?

« Les vacances de Pâques 2020 devaient pour nous rimer avec la découverte d’Israël mais le Covid  19 et la crise sanitaire qui touchent actuellement le monde entier en ont décidé autrement. Une grande déception pour nous mais surtout pour nos enfants qui se faisaient une joie de voyager à nouveau. Alors nous avons décidé de programmer un e-travel et découvrir Israël depuis notre maison. Nous avons donc préparé les valises avec les enfants. Nous avons fait un point géographie sur un globe. Puis nous sommes partis le 18 avril comme cela était prévu ».

« Durant notre semaine de voyage, nous avons programmé des visites. Nous avons ainsi découvert Tel Aviv et ses différents quartiers à travers des photos. Nous avons visité Jérusalem, le désert de Judée et la Mer Morte aux  travers des reportages, des blogs et des réseaux sociaux. Et pour une immersion totale, nous avons cuisiné en famille 2 spécialités du pays, de délicieux falafels et du houmous. Bref, une expérience atypique et enrichissante qui nous a plus que jamais donné envie de découvrir réellement ce magnifique pays ».

« De notre côté, c’était l’Espagne, direction Minorque. C’était le premier voyage en avion de notre petit de 5 ans. Une vraie excitation à faire ce voyage de Grand ! Puis voilà, le covid est passé par là et il a fallu trouver un moyen de partir quand même en restant dans le salon. Du coup, nous avons fait un point géographie sur le trajet qui nous attendait puis préparé les valises. Comme nous devions passer par Paris, nous avons exploré une histoire sur la tour Eiffel ».

« Nous avons pris l’avion avec une vue imprenable depuis l’hublot. Puis sur place, il a fallu programmer les activités avec une journée plage, gastronomie locale et une plongée sous-marine dans la baignoire. Nous sommes maintenant sacrément prêts à mettre les voiles pour de bon ! »

 

Ca vous branche de tester ? Voici la check-list d’un voyage immobile en famille :

  1. La valise, indispensable pour voyager ! Boîte à histoire, casquette, paire de jumelle, lunette de soleil, livre, crème solaire, short et tee shirt !
  2. Le carnet de route avec carte ou un globe terrestre
  3. Le dessin qui va bien pour un drapeau, des monuments, de belles balades, de beaux souvenirs de voyage ! 
  4. La recette locale pour se régaler et partager. Indispensable !
  5. Une expérience de visites ou d’activités à programmer pour s’activer ou buller. 

Puis quelques bulles d’inspiration complémentaires justement pour  S’amuser en préparant ses vacances ou encore Ecouter des podcast de destinations ou sinon s’éclater au grand air aux 4 coins du monde avec cette sélection de films de Terres d’Aventure.
Puis hier Nicolas nous rappelait dans ce blog la place de la culture dans le tourisme alors en voici un zeste avec les visites virtuelles de musées ou encore la magie de spectacles de l’Opéra de Paris en ligne.

Itinéraire 2 : Voyage solidaire en groupe de séniors en Ehpad 

Les voyages forment la jeunesse ! La lumière m’est venue de mon voisinage avec ce témoignage d’un vrai GO du temps présent, au plus près des Ehpad. Ou comment faire voyager ailleurs les résidents d’Ehpad isolés, confinés, sans mobilité ?

« Je travaille dans une entreprise solidaire d’utilité sociale, nommée ReSanté-Vous. C’est un collectif de spécialistes des approches non-médicamenteuses en gérontologie répartis en Nouvelle-Aquitaine qui interviennent notamment en EHPAD auprès des personnes âgées et des équipes. Nous dénichons en ce moment des initiatives qui nous touchent et nous pouvons déployer chez nos partenaires pour leurs résidents. Distribution de fleurs donnés par les fleuristes, distribution de chocolat donné par l’enseigne de grande distribution du coin, partage de paniers de fruits. Franchement je distribue des sourires tous les jours et ça fait du bien. Ca fait sortir les résidents de leur isolement, ça crée du lien ».   

don par fleuriste ecoresponsable Lebci
une fleur en ehpad

« Nous avons aussi mis notre réseau dans la boucle d’une initiative d’étudiants de l’Université de Bordeaux que nous soutenons à 200 %. Ils ont créé Radio Libellules. Ils proposent chaque semaine un programme de 45min de bonne humeur et d’ondes positives alliant interviews, récits, fables, contes, musiques actuelles et d’époques, archives publicitaires… La dynamique est folle, près de 150 Ehpad diffuse l’émission aux 4 coins France. Maintenant je cherche aussi des artistes et des musiciens pour des performances sur les parkings et espaces extérieurs des établissements. Tout est bon pour faire voyager les résidents et les sortir de leur confinement »

Les ondes positives de Radio Libellules

Envie de participer à ce voyage de groupe ? 
L’élan solidaire d’étudiants envers les aînés confinés – Le Monde 22 avril 2020
Solidarité citoyenne : Bordeaux à l’écoute des «Libellules» – Libération 10 avril 2020

Itinéraire 3 : Voyage de pleine conscience en solo pour se ressourcer

Le troisième exemple, c’est un voyage immobile, celui-ci est pour soi-même. Il m’est partagé par une personne de mon entourage professionnel. Ou comment voyager pour ne pas ressortir de confinement comme vous y êtes entrés ?

« Les annonces de confinement ne sont pas anodines. Ca a été un électrochoc pour moi. La nécessité de prendre le temps de se poser, de se questionner est devenue une évidence. Une étape essentielle. En fait, je me dis que ce ne sera pas possible de sortir de ce confinement comme j’y suis entré. Du coup, j’ai accepté de prendre le temps de me questionner sur moi, mon environnement, mon rapport à la nature et aux relations humaines. Pourquoi je travaille aussi ? Sur le fait de gagner un salaire. Sur le rapport au temps. Je n’ai rien fermé. Je me suis penché sur la collapsologie par exemple. A côté du taf, je ne m’ennuie pas depuis des semaines donc. Là dernièrement, j’ai lu l’article « Et si nous redevenions maître de notre emploi du temps ? Tribune d’une indocile » et qu’est-ce que je me sens bien ! » 

Besoin de faire ce voyage ? Je vous partage quelques infos sur le principe de la Pleine conscience. C’est l’acte de prêter attention au moment présent. En voici 4 piliers :

  • Percevoir vos pensées, vos émotions et vos sensations sans être submergé. En percevant, il s’agit de sortir de votre propre flux de pensées, de ne pas se laisser submerger. Vous savez cette fameuse charge mentale qui picote parfois les neurones, fait monter la pression, le stress, etc
  • Accepter ces pensées, ces émotions et ces sensations. Accepter est neutre, sans jugement et sans traitement.
  • Se recentrer. Quand votre esprit vagabonde, environ une fois sur deux dans toute situation, il s’agit de se recentrer sur l’instant présent. Se recentrer sur ce que vous faites. L’idée est simple : ne pas se laisser à nouveau submerger par le flux des pensées. Comment se recentrer ? En respirant. 
  • Méditer. La respiration, c’est le nerf de la guerre. Se concentrer pendant 2 min sur sa respiration est l’une des 7 façons de pratiquer la pleine conscience.

 

En solo, en groupe, en famille, entre amis… quelque soit votre voyage ce week-end ou ces prochaines semaines, je vous le souhaite enthousiasmant et ressourçant ! Merci à ceux qui se reconnaîtront pour votre partage. 

PARTAGER
Article précédentRelance : et si on considérait aussi la demande ?
Prochain articleLapensiondesfuites#5
Stimuler, écouter, conseiller, animer, former, partager... est mon quotidien professionnel appliqué au secteur de la formation et du tourisme. Il s'agit de favoriser l'adaptation des compétences, des missions et des organisations en perpétuelle transition. Depuis 2009 au sein de la Mission des Offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine (MONA), mes secteurs d'interventions évoluent continuellement : transition managériale, transition numérique, stratégie d’accueil et de diffusion de l’information (SADI), gestion de la relation client, e-learning, innovation pédagogique, transition durable, marketing de services, créativité, design de services... J'interviens comme animateur de réseau, formateur, conférencier et facilitateur de groupes de travail afin d'organiser des équipes et fluidifier les projets. C’est par ces différentes entrées que j'apporte des points de vue et de la veille comme rédacteur invité du blog. Mail : jean-baptiste.soubaigne@monatourisme.fr Linkedin : https://www.linkedin.com/in/jbsoubaigne/