Vous connaissez forcément cet incontournable de la visibilité pour tout professionnel du tourisme (mais pas que), la bien nommée fiche Google My Business.
L’idée n’est pas de vous expliquer comment créer sa fiche, nous en avons plusieurs fois parlé dans ces colonnes, et vous trouverez aisément bon nombre de tutos sur le web.
Mais… en 2019, je suis toujours surpris de me rendre compte sur le terrain que de nombreux professionnels du tourisme découvrent ce service (gratuit) de Google et son importance tant pour la mise en avant de son activité sur le moteur de recherche que sur la carto Google Maps. J’ai récemment effectué une formation sur ce thème où j’ai pu une nouvelle fois le constater.

Photos de la fiche Google My Business

Pour les plus anciens, qui ont connu la fiche Google Adresse, ensuite englobée dans le réseau social Google+ et renommée fiche Google+ Local, pour enfin devenir (pour combien de temps encore ?) la fiche Google My Business, le principe reste toujours le même : se référencer, afficher ses horaires, coordonnées, un petit descriptif, ses photos et le tour est joué. Je ne reviendrai pas sur la visibilité incontestable de cette fiche, et donc sur la nécessité pour chacun de (vite) la compléter.

De grosses nouveautés

Les avis

Depuis quelques mois, Google a ajouté de nouvelles fonctionnalités. En plus de pouvoir être évalué par les internautes (note sur 5 et petit commentaire facultatif), Google peut intégrer sur la fiche les autres évaluations issues de sites tiers tels Facebook, Booking, Airbnb… Pour ce faire, il faut mentionner les mêmes informations sur les différents sites (même raison sociale, mêmes coordonnées)… et laisser la magie Google opérer.

Le chat

Autre nouveauté, l’ajout d’un chat ! Depuis un outil mobile, un client peut poser une question et envoyer un message. Côté propriétaire, par le biais de l’appli Google My Business, il est possible d’apporter une réponse… rapide 😊
Testé et approuvé, le seul hic, c’est comme toujours, la réactivité, et c’est tout l’intérêt de ce service tant côté client que coté pro. Si vous l’activez, soyez donc réactifs. A noter qu’il est possible de désactiver le service de chat via l’appli.

Les statistiques

Les stats sont sommaires, mais elles ont le mérite d’exister et sont efficaces :

  • Nombre de vues issues du moteur de recherche,
  • Nombre de vues issues de la carto,
  • Mots clés utilisés par les clients/internautes,
  • Nombre d’actions (clic sur le site web, le téléphone, l’itinéraire, l’envoi d’un message),
  • Nombre de vues des photos.

Les posts

Pour faire vivre votre fiche, Google a imaginé les posts, un outil pour diffuser vos messages : une image ou une vidéo et un texte pouvant aller jusqu’à 1500 caractères.
Il est possible de rédiger plusieurs posts. L’idée c’est qu’ils ont une durée de vie limitée, une semaine environ. Chaque post peut intégrer un bouton d’appel à l’action :

  • Réserver,
  • Commander en ligne,
  • Acheter,
  • En savoir plus,
  • S’inscrire,
  • Appeler.
Exemple de post sur une fiche Google My Business

Google Posts est un excellent outil pour communiquer et relayer l’actualité récente de votre entreprise. En terme de marketing et business, Google a tout prévu, un post peut être lié à :

  • Une nouveauté (liée à mon offre, à mes services),
  • Un événement (dans ce cas, il faut mentionner les dates et heures de début et de fin),
  • Une offre promotionnelle (avec possibilité d’indiquer un code promo, un lien spécifique correspondant à l’offre et les conditions d’utilisation). Cette promo peut aussi être liée à un événement, dans ce cas il faut ajouter les dates et horaires correspondantes,
  • Un produit (avec forte mise en avant du prix ou de la plage de tarif).

Rapide, facile et… GRATUITS, les posts sont fortement mis en avant sur votre fiche, ce qui constitue un excellent moyen pour les internautes de passer à l’action et de générer des leads, voire des ventes.

Le site web

Là aussi, Google innove et donne la possibilité aux pros qui ne sont pas équipés d’un site Internet d’en réaliser un en quelques clics. Bon pas de précipitation, cela reste très sommaire, mais le service a le mérite d’exister. Graphisme, design, titrailles… on est loin des possibilités proposées par Jimdo, Wix et autres consorts. Mais pour un pro dont la nécessité d’être équipé d’un site n’est pas immense, car oui, stratégiquement, pour certains, avoir une page Facebook active peut s’avérer être plus efficace qu’un site web statique et parfois vieillissant, Google y répond et fait le job.
On est d’avantage sur une carte de visite que sur un site, mais ce service permet d’être visible, il est constitué de contenus issus directement de la fiche Google My Business (infos pratiques, horaires, photos, localisation…) il est nativement adapté pour les mobiles et reprend en guise d’actus tous les posts de la fiche… Que demander de plus ? De la visibilité ? En tant que fournisseur de ce service, Google mettra forcément en avant ses créations maison. Cerise sur le gâteau, il est possible de personnaliser le site avec une url propre et pro, moyennant l’achat du nom de domaine, of course.

La gestion multi-utilisateurs

Ce n’est pas un scoop, mais Google a ajouté cette fonctionnalité uuuuuuultra pratique il y a quelques années maintenant. De quoi s’agit-il ? Tout simplement de pouvoir administrer à plusieurs un compte Google My Business, et ainsi pouvoir répondre aux avis, modifier la fiche, créer des posts… Mais c’est surtout une manière très facile de pouvoir changer de propriétaire et laisser la main à un autre utilisateur. Car quelle galère, avant cela, pour transférer la propriété d’un compte créé avec un ancien email devenu inopérant ou par un membre du personnel qui a fait ses valises depuis…
Désormais, 3 rôles sont disponibles : propriétaire, administrateur et community manager.

En résumé, usez, abusez de votre fiche Google My Business, et surtout soyez à l’affût de ses nouveautés. La visibilité qu’elle donne est capitale pour tout professionnel qui a besoin de visibilité et le service reste encore pour le moment… gratuit !