Dans le tourisme plus qu’ailleurs, j’aime qu’on soit honnête avec moi et je déteste par dessus tout qu’on enjolive la réalité pour feindre de me séduire. Je sais, vous êtes comme moi, je vous entends d’ici.

Il y a quelques mois, au fil de mes pérégrinations web-touristiques, je suis tombé sur un site de destination qui m’a particulièrement interpellé : les Îles Féroé. Manon vous avait d’ailleurs parlé dans ce billet du coup de force que la destination a réussi à mener à l’encontre de Google. Mais revenons à nos moutons 😉

Intro : les Îles Féroé pour les nuls

Dixit Wikipédia, “Les Îles Féroé sont un archipel autonome faisant partie du Royaume du Danemark. Elles sont composées de 18 îles rocheuses volcaniques situées entre l’Islande et la Norvège, dans l’océan Atlantique Nord. Elles communiquent via des tunnels routiers, des ferrys, des routes et des ponts. Les randonneurs et les ornithologues apprécient les montagnes, vallées et landes verdoyantes des îles, ainsi que les falaises côtières escarpées peuplées de milliers d’oiseaux de mer.”

Bon, ça c’est pour l’aspect géographique. Voyons à présent le site web.

Un site plein de mystères

Ce qui frappe quand on découvre le site des Îles Féroé c’est cette part de mystère qui règne. Dés la page d’accueil, on est dans l’ambiance.

Des couleurs sombres, un léger voile nuageux, du brouillard… bref c’est la nature en grand, à l’état sauvage. Cet univers assez “brut” se décline sur toutes les pages, les visuels sont pour la plupart peu avantageux niveau soleil. Est-ce choquant ? En soi, non. Alors, bien sûr il y a bien des visuels lumineux et des paysages ensoleillés ! Mais ce n’est pas la majorité…

Visit Faroe Islands

Euh… quand même, vous avouerez qu’on est presque dans l’univers d’un film d’Hitchcock, ambiance “Les Oiseaux” garantie ! 😀

Visit Faroe Islands

Visit Faroe Islands

Assumer ce qu’on est

Vous vous doutez bien que cet article n’a pas pour finalité de vous présenter un site de promotion touristique “sombre”. Non, j’aimerai vous emmener plus loin dans la réflexion de la promotion touristique telle qu’on l’entend.

Assumez ce que vous êtes !

…pourrait être la baseline de cet article.

Pourquoi diable se donner du mal à enjoliver la réalité, voire à la dénaturer ? Pourquoi avoir honte ou peur de la pluie, de son offre qui ne claque pas et ne brille pas de mille feux façon Disney ? Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une Tour Eiffel dans son paysage touristique, pas plus qu’un parc de loisirs ou des plages paradisiaques.

Pourquoi ne pas, dans ce cas, afficher le territoire tel quel ? Si l’herbe est ultra verte dans vos prairies… pousse-t-elle grâce à un système ultra perfectionné d’arrosage intégré ou pleut-il 330 jours par an ? C’est exactement cette réalité qui est belle à voir sur le site des Îles Féroé : du vrai, du concret. Et c’est d’ailleurs cette nature qui attire, pas nécessairement le soleil que l’on pourra croiser par chance.

Il est bien évident qu’à communiquer sur du soleil, une fois sur place quelle va être la réaction du visiteur s’il ne l’a pas ? Vous voulez un indice ?…

Les Îles Féroé vues par les voyagistes français

Je me suis amusé à parcourir les sites des voyagistes pour voir comment la destination des Îles Féroé est valorisée et vendue… à votre avis ?

Easy Voyages

Les Îles Féroé vues par Easy Voyages

Voir le site d’Easy Voyages.

Le Guide du Routard

Les Îles Féroé vues par le Guide du Routard

Voir le site du Guide du Routard.

Le Figaro

Les Îles Féroé vues par le Figaro

Voir le site du Figaro.

Géo

Les Îles Féroé vues par Géo

Voir le site de Géo.

TripAdvisor

Les Îles Féroé vues par TripAdvisor

Voir le site de TripAdvisor.

Agence Monde Authentique

Les Îles Féroé vues par l'Agence Monde Authentique

Voir le site de l’Agence Monde Authentique.

Et qu’en dit Google ?

Les Îles Féroé vues par Google Images

Voir les Îles Féroé sur Google Images.

Verdict

Vous l’aurez compris, spontanément, pour donner envie de consommer les Îles Féroé, on montre le soleil, l’herbe verte, les falaises sublimes… on est bien loin de la réalité !

Ah oui, j’allais oublier, la page Facebook de la destination valorise de la même manière l’archipel ! 

Les Îles Féroé sur FacebookCe que je trouve génialissime, c’est la manière de promouvoir là encore l’archipel ! Exit le soleil et place à la réalité : du vent, des nuages, du brouillard et coup de bol, une fenêtre pour pouvoir prendre UNE belle photo. A tel point que ça donne envie d’y aller !

Publication Facebook

Et si, finalement cette manière “décalée” de valoriser sa destination comme quelque chose qui se mérite entre deux rafales de vent et d’épais nuages, devenait une future tendance ? 

Alors, quel est votre avis ? On continue de se voiler la face à vendre du rêve ou on vend la réalité ? 😉