Bonjour à tous,
Jean Luc vous a vendu non pas la formation mais l‘évolution des métiers autour de l’Animation Numérique de Territoire. Je ne vais pas vous refaire le peetch sur le montage d’un cursus ANT, vous aurez le temps de le découvrir dans l’atelier 3 des Rencontres Nationales du Etourisme Institutionnel mardi 25 octobre 2011. 

Je vais plutôt prendre un peu de temps pour vous montrer ce qui se passe sur le terrain, avant… pendant… Et surtout après la formation. Un seul fil conducteur, l’implication de ces « OnNePeutPasLesNommerAnimateursNumeriquesMemeSilsEnSontDeSuperbesDeveloppeursTerritoiraux » qui apportent un souffle frais sur le marketing de services dans les structures touritstiques territoriales… Finies les grandes phrases, voici une tranche de vie non exhaustive du bouillonnement d’idées, de bonne humeur, de sourires, de gastronomie et aussi de professionnalisme dans les expériences menées sur le terrain…

Les formations ANT… Une alternance de réflexions profondes sur la stratégie de marketing de services et des ateliers et jeux de rôles etouristiques

Animateurs numériques en formation

La formation à peine terminée ou même après les 6 premières journées, nous découvrons des acteurs « vivants » de leur territoire, ces ANT mettent en application de suite les diagnostics numériques de territoire, les conférences stratégiques, les ateliers pratiques… et font vivre un des groupes Facebook les plus dynamiques que je connaisse. Voici quelques courts exemples d’une liste impressionnante d’initiatives ANT lancées depuis un an.

Animateurs numériques, acteurs de leur territoire

Et la formation ANT, c’est 10 jours, c’est long. Nous avons le temps de créer un esprit ANT 🙂 , une cohésion tout sauf virtuelle et quand on laisse s’exprimer des pros du tourisme, on se retrouve bien sûr autour d’une bonne popotte, d’un bon verre, d’un pique nique régional… et bien d’autres choses que vous pourrez découvrir lundi prochain pour les accompagnants ANT à Pau pour la journée nationale de l’Animantion Numérique de Territoire.

Animateurs numériques qui s'oxygènent aussi

A très bientôt et encore bravo à tous ces « motivés » du numérique et de leur territoire !