Guinness Storehouse : laissez-vous porter par vos sens

Nous sommes mi-février, (enfin) l’occasion de faire une petite escapade dans la charmante capitale irlandaise qu’est Dublin. Je vous l’accorde le temps était loin d’être fabuleux, en même temps, l’Irlande n’est pas réputée pour sa chaleur et sa météo resplendissante. L’idée fut donc de se replier sur toutes les activités touristiques en intérieur. Après un détour par l’office de tourisme, nous voilà avec l’activité tant attendue : la visite du Guiness Storehouse.

Mais oui, vous savez ! Cette marque de bière extrêmement connue qui vous offre la possibilité de visiter son musée de la bière.

Intrigués par la renommée du lieu et la recommandation, nous nous sommes embarqués dans le monde du houblon.

Le must to visit dublinois

Le Guinness Storehouse s’avère être un must to visit à Dublin. Symbole de la ville, la bière est partout. Le musée (si on peut l’appeler ainsi) fait partie intégrante de l’histoire de Dublin. Dès notre arrivée, nous nous engouffrons dans la rue qui elle-même plante le décor. La zone industrielle et les hauts murs protégeant la fabrique encore en fonction aujourd’hui, plongent le visiteur dans l’industrie de la bière dublinoise.

etourismeinfo-crowdfounding

Arrivés au guichet, nous payons nos entrées. Comptez 20 euros pour des billets adultes, mais des prix dégressifs et des tarifs famille sont proposés en ligne. Tickets en poche, nous entrons dans l’enceinte de la plus grande pinte en verre au monde.

Une attraction touristique bien rodée

 

Plan de visite du Guinness Storehouse, “notre histoire commence ici …”

 

 

Réparti sur 7 étages, le musée de la bière irlandaise en met plein la vue « from the start ». Tout est fait pour immerger le touriste au cœur de la marque Guinness et lui offrir la sensation d’être un client privilégié. Et pourtant, l’établissement accueillait déjà 1,087,209 visiteurs en 2011, ce qui en fait l’une des activités touristiques majeures de l’ile d’émeraude.

 

 

 

 

The Store, boutique ouverte Guinness Storehouse

 

A peine arrivés au premier étage, une présentation au micro est soigneusement orchestrée pour permettre au flot continu de touristes d’être informé brièvement sur ce qui les attend. Une manière pour le musée d’accueillir en personne ses visiteurs. En attendant cette présentation, nous nous retrouvons au milieu d’une immense boutique entièrement ouverte qui capte facilement l’attention des visiteurs vers les objets dérivés de la marque. Présentation finie et plan à la main, nous pouvons commencer notre expérience Guinness.

 

 

Immersion expérientielle

Guinness Storehouse c’est l’immersion du visiteur sur tous les plans. Tout est fait pour nous faire découvrir l’histoire de la famille Guinness, son lien fort avec Dublin, le process long et unique de la fabrication de sa bière unique en guidant le visiteur avec intelligence.

Tendez  l’oreille !

Premier étage, première pièce, et nous nous retrouvons au milieu du bruit imposant d’une cascade d’eau, de vidéos, de bruits mécaniques reproduisant les étapes du tri de l’orge. A chaque salle son immersion auditive.  Qu’elle soit personnelle (avec l’utilisation de casques audio) ou collective dans une salle basse de plafond, ou chaque mur sert de toile de projection aux publicités mythiques de la marque. La musique y est volontairement élevée pour nous immerger dans l’histoire Guinness.

Ouvrez l’œil :

Cascade, mini train, barriques disproportionnées, salle de dégustation … toute cette scénographie impressionnante que l’on doit notamment au bureau d’architecte Bompas & Parr concernant la salle de dégustation, est complétée par une multitude d’écrans qui nous racontent et nous invitent à écrire notre histoire avec la marque.

Il y a l’immersion par la vue à l’intérieur mais également à l’extérieur avec la vue à 360 degrés sur la ville grâce au Gravity bar du 7ème étage. 7ème étage comme 7ème ciel ? Coïncidence ? Je ne crois pas.

 

Tout est fait pour que le visiteur puisse finir sa visite en apothéose avec sa Guinness à la main lors d’un moment convivial avec une vue hors du commun.

Feel free to touch !

Feel free to touch, grand bassin d’orge

 

Que diriez-vous de plonger vos mains dans l’orge ? Sentiment particulièrement agréable que de pouvoir toucher, expérimenter, tester dans ce musée, et qui pousse le visiteur à s’engager de manière active dans sa visite. Fini la passivité du visiteur, Guinness pousse le client à s’approprier les lieux.

 

 

 

 

 

 

Le come back du marketing olfactif :

Marketing olfactif Guinness Storehouse

 

Je vous en parlais en début d’année, quoi de mieux qu’une immersion olfactive pour faire retenir de manière affective un lieu à son visiteur ? C’est l’expérience insolite que propose Guinness avec sa salle de dégustation. Une salle entièrement blanche et très lumineuse qui avec ses 4 diffuseurs d’odeurs nous plongent dans une atmosphère unique. Les diffuseurs représentent les 4 odeurs caractéristiques de la Guinness et qui avec leurs fumées blanches, invitent les visiteurs à s’en imprégner. Message retenu : la Guinness s’apprécie sous tous les aspects.

 

 

Try me !

Initiation à la dégustation de Guinness dans des mini pintes

Que serait le musée Guinness sans une dégustation ? Après l’immersion olfactive, le visiteur est guidé vers une pièce à l’ambiance plus intimiste pour une dégustation express de « mini pintes ». Une fois l’initiation réalisée et que le visiteur à toutes les cartes en main pour apprécier et déguster de la meilleure manière possible son breuvage, direction les différents bars du Storehouse. Le ticket d’entrée du musée donne à chaque visiteur de plus de 18 ans, la possibilité de déguster la fameuse Guinness en version pinte cette fois ci.

 

 

 

Ce qu’on en retient ?

Un rappel pour ne pas oublier de repartir chez soi en ramenant un petit bout de l’esprit Guinness !

Même si le prix paraît un peu élevé, on oublie vite la douloureuse pour se laisser porter dans le monde Guinness. Le « call to action » à chaque étage nous  embarque au fur et à mesure dans une expérience ludique où le storytelling est intelligemment exploité. Le temps passe rapidement et le visiteur constamment sollicité ressort enchanté avec l’impression d’avoir passé un agréable moment instructif et amusant. Quelques semaines après il s’avère que l’une des expériences les plus marquantes reste encore le Guinness Storehouse, preuve que l’expérientiel  bien intégré marque les esprits. Mieux encore ! Après la découverte de la fabrication et de sa dégustation, la marque souhaite influencer les comportements de consommation et il est vrai qu’il est tentant de répéter l’expérience en commandant une Guinness au pub du coin.

 

PARTAGER
Article précédentConférence Next Tourisme : participez à l’enquête en ligne ! #NextTourisme
Prochain article#lavalvirtual #1 – Tourisme et réalité virtuelle, quelques idées sympas

Actuellement en Master 2 AGEST ( Aménagement et Gestion des Équipements, Sites et Territoires touristiques ) à l’université Bordeaux Montaigne et toute nouvelle blogueuse 2017 pour le blog etourisme.info. Sortie grandie par ses voyages et ses études dans divers secteurs ( métiers du livre, communication, anglais, tourisme), elle a à cœur de pouvoir faire partager ses idées et sa créativité. Curieuse, à l’écoute et jamais effrayée par un nouveau challenge, Manon aime se lancer des défis. En septembre ce sera le grand saut dans la vie active, après un stage ambitieux autour de l‘Office de Tourisme 2020. Alors si son profil atypique vous intrigue, n’hésitez pas à faire un tour sur son profil  !