Les espaces de production et de diffusion de contenus touristiques dédiés aux professionnels sont de plus en plus nombreux. Aux sites ayant autorité et étant estampillés media, comme votre blog etourisme.info favori qui l’est devenu par sa durée et l’engagement de son équipe, s’ajoutent de multiples productions. Une récente a retenu notre attention, pilotée par un jeune homme : Stanislas Lucien. FeedTravel est une appli à considérer comme un agrégateur et diffuseur de langue française pour l’ensemble des métiers du tourisme (hébergement, voyages, institutionnel, croisières, événements). Elle comprend aussi une partie grand public dite blog du tourisme. Elle ne produit pas de contenus propres, mais elle rejoint des outils qui, ayant la même vocation initiale, prennent des formes et assurent parfois des services différents.

  • Exemples courants : Scoopit et Paper.li.
  • Exemple à classement cartographie : Pearltrees.
  • Exemple à finalité de storytelling : Storify.
  • Exemple de type journal personnalisé et alimenté par les réseaux sociaux : Flipboard
  • Exemples courants à partir de flux RSS : Netvibes, Feedly, Newsblur

Et bien d’autres dont le récent Curata, vrai outil de content marketing, qui propose un calendrier de publication et l’analyse des leads et impacts. Nous avons demandé à Stanislas Lucien, 24 ans, de nous expliquer le pourquoi et le comment de son aventure.

Screenshot_2016-01-08-08-02-28

Feedtravel est une application de veille dédiée aux professionnels du tourisme. Elle se loge donc dans l’univers des media et des sources de type blogs ou pages communautaires, déjà nombreuses. Pourquoi l’avoir créée et pourquoi sous forme d’appli ? 

Simplement car aucune application clés en main n’existe pour notre secteur. Pourquoi une application ? Car le matin dans les transports en commun, le midi, à la pause-café et le soir dans le lit ou devant la télé, on s’informe sur son téléphone. Et il n’y a rien de mieux qu’un petit format comme une application pour accéder rapidement à l’information en quelques instants, c’est l’expertise secteur en 2 minutes qui est notre promesse.

Pouvez-vous nous faire l’historique rapide de la démarche : de la venue de l’idée à sa réalisation, des moyens engagés (à grands traits), humains, techniques, financiers ?

En première année de master avec un petit groupe d’étudiants, nous avons commencé sur un WordPress avec une technologie d’agrégateur mais rapidement nous avons été lassés par manque de qualification des actualités. C’est à la fin de mon master que l’idée m’est revenue, c’était comme un challenge, le défi de créer une application mobile pour les professionnels du tourisme. J’ai donc développé à 95% l’application en autodidacte. J’ai dû investir 2h30 à 4h de développement par jour, de mars à septembre pour avoir un beau rendu, mais en même temps j’y connaissais rien … J’ai donc fait appel à Yann Crozier développeur spécialisé en développement mobile pour qu’il termine le travail, devenu le CTO.

Stanislas-lucien2

Quels sont les points forts de l’application et de ses contenus selon vous ?

Les principaux points forts sont de pouvoir effectuer sa veille secteur en 2 minutes chrono par jour, de rester informé en continu, et surtout de découvrir de nouveaux média et blogs. L’idée étant surtout de ne pas s’enfermer dans des lectures généralistes, en donnant de la visibilité à des plus petits média qui sont tout autant très qualitatifs, je pense par exemple à Voyage Sur Le Net et Yield And Travel !

Comment vous y prenez-vous concrètement pour alimenter les contenus et combien de sources ?

Au début, j’ai rassemblé les plus grands média touristiques, puis petit à petit, je suis allé chercher des blogs, puis des blogs de professionnels passionnés ! Aujourd’hui je fais surtout appel à la communauté pour découvrir et dénicher de nouvelles sources ! Il ne faut pas hésiter à me les soumettre ! Je viens de vérifier nous agrégeons 63 sources médiatiques !

Leur classement est très segmenté par métier, mais les contenus poussés sont brefs et tiennent plus de l’actualité brute que de l’aide à la décision, et on sent que le choix des photos est compliqué : comment estimez-vous cela et quelle évolution éditoriale envisagez-vous ?

Je dépends complétement des flux que j’agrège, et il ne serait pas juste de sélectionner les articles à afficher dans l’application, sinon on serait presque sur le modèle de « Scoop-it » et je ne veux pas. Je ne veux pas être la personne qui décide de ce que le professionnel doit lire : il y en a pour tous les goûts, la qualité des articles ne m’est qu’induite malheureusement. En ce qui concerne les photos, quelques bugs résidaient, je récupère la photo comprise dans le flux, si elle est présente elle sera affichée sinon c’est une photo de secours de la thématique. Pour notre nouvelle mise à jour, une photo personnalisée par média sera mise en place !

Quelles évolutions envisagez-vous sur l’outil, son alimentation et du coup sa pertinence à l’égard des utilisateurs face à une infobésité touristique B to B ?

La personnalisation ! Une application personnalisée au maximum pour assurer un contenu qualitatif et quantitatif qui colle à ce que le professionnel souhaite lire. On proposera au début, une interface pour qu’il contrôle lui-même son fil d’actualité, puis notre technologie de machine learning prendra le relais sur une autre version. L’infobésité ? Finalement elle a toujours existé c’est simplement que nous l’interfaçons mieux, mais le challenge sera de la traiter pour rendre le flux personnalisé qualitatif !

Quid de la politique de diffusion associée (TW, FB, Lin, votre site) et quid de la rentabilité à terme de l’opération (abonnements, événements, autres ?). Ou dit autrement, pensez-vous que les utilisateurs soient prêts à payer ?

Clairement, qu’ils soient prêts ou non, les services ne seront jamais payants ! Un interstitiel de publicité est disponible à l’ouverture de l’application pour les marques qui souhaitent communiquer, voilà tout. Cet interstitiel sert à payer les développements techniques, la publicité sur Facebook et pourquoi pas bientôt à développer de nouvelles solutions pour les professionnels ! 

Après un mois d’activité (lancement début décembre 2015) les statistiques pour FeedTravel annoncent :

  • 1200 Telechargements
  • 24 000 Ouvertures
  • 14 000 Redirections

Screenshot_2015-12-13-22-00-25