La réponse est déjà dans la question. Oui, *il faut que les brochures de l’office de tourisme soient téléchargeables au format PDF par les internautes*. Les chiffres parlent d’eux même : lorsque les brochures sont facilement accessibles en téléchargement sur le site, elles sont trés bien téléchargées, et les demandes d’envoi par la poste baissent.
Ainsi, Bouahlem Rekkas, directeur de l’office de tourisme de Sarlat en Dordogne, explique qu’il a mis en place le système en juin 2005, avec seulement une partie des documents proposés par l’office qui étaient en téléchargement, à savoir les brochures d’hébergement (camping, chambres d’hôtes et hôtels restaurants). Bilan de l’opération : en six mois, le nombre de brochures téléchargées est de 12 900. Autre chiffre parlant: pour l’année 2005, les envois papiers pour le même office de tourisme sont passés de 32000 à 26000…
Sur le site Internet de “l’office de tourisme de Sarlat”:http://www.otspn.com/cgi-bin/WEB/default.asp, la rubrique “brochures” est proposée en “première page”:http://www.otspn.com/cgi-bin/WEB/default.asp?p=brochures.
Par contre, il faut que l’internaute fasse travailler sa souris pour trouver un formulaire de demande d’envoi de documentations. Il n’y en a pas, ce qui dissuade les demandes.
!/images/47.jpg (le site de Sarlat)!:http://www.otspn.com/cgi-bin/WEB/default.asp
C’est d’après moi l’erreur que font beaucoup d’offices de tourisme encore (comme par exemple, celui de Villars les Dombes, dans l’Ain, qui propose en première page un “formulaire de demande de documentation”:http://www.villars-les-dombes.com/demande.htm. Mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres, et puis, il faut parler des Dombes, c’est une belle région à visiter..).
La proposition de commande de documentation est le meilleur moyen pour faire exploser le budget “affranchissement” car l’internaute va évidemment choisir le maximum de docs à se faire envoyer : c’est gratuit…
Donc la première chose à faire est de vérifier pour toute édition papier que vous avez de la part de l’éditeur les *droits de reproduction en PDF*, et de mettre cette documentation en accès libre sur votre site.

PARTAGER
Article précédentQuelques règles pour être bien référencé
Prochain articleNom de domaine .eu
Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional. Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes. Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l'université de Bordeaux Montaigne. Le site Internet de la MONA. |Email : jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots). |Twitter : @JeanLucBoulin

AUCUN COMMENTAIRE