Proposer un fil RSS sur son site, ça a beau être moderne, ça fait des visiteurs en moins du côté des statistiques… Pourquoi ? Simplement parce que les modes de consultation et d’utilisation des données XML proposés sous forme de RSS & Atom sont trop divers.

Prenons quelques exemples :

* un abonné au fil RSS par Firefox verra son “marque-page dynamique” etourisme.info lui proposer les derniers titres d’articles publiés. Libre à lui de cliquer pour lire l’article sur le site mais libre à lui aussi, de s’arrêter à la lecture du titre et de ne pas cliquer si ça ne l’intéresse pas. Avec un marque page normal, il serait quand même passé sur le site pour vérifier par lui-même l’actualité.

* un abonné au fil RSS par Internet Explorer 7 ne sera pas non plus comptabilisé, le mode de consultation est identique à Firefox.

* un abonné au fil RSS via Safari (Mac OS X) sera prévenu du nombre d’articles ajoutés depuis sa dernière visite et pourra consulter en direct le fil RSS dans une mise en page adaptée. Dans ce cas le visiteur pourrait être comptabilisé puisqu’il visite une page mais les outils statistiques sont rarement insérés dans le code de ces pages…

!http://etourisme.info/images/337.png (safarirss)!

* un abonné au fil RSS via un lecteur de flux (une application installé sur son ordinateur comme “RSSowl”:http://www.rssowl.org, “Vienna”:http://www.opencommunity.co.uk/vienna2.php pourra lire tout ou partie du fil RSS sans visiter le site.

* un abonné via un agrégateur en ligne (“Google Reader”:http://google.com/reader, “MyYahoo”:http://fr.my.yahoo.com, “Bloglines”:http://www.bloglines.com/?Lang=french, “Feedburner”:http://feedburner.com, “Netvibes”:http://www.netvibes.com/…) ne sera comptabilisé que s’il clique sur un lien du type “lire la suite” et continu sa lecture sur votre site.

* un abonné qui reprend votre fil RSS sur son site pour alimenter sa page de garde sera invisible mais pourra vous renvoyer des visiteurs s’ils cliquent sur les liens.

Que se passe-t-il ? En fait l’information est à jour, donc il y a bien des requêtes sur le serveur qui héberge le site internet, site internet qui propose le fil RSS. Cette requête n’est pas anonyme, elle a même un identifiant mais il sera tout aussi varié que les modes de consultation évoqués plus haut. Mais une requête n’est pas un visiteur. Aujourd’hui, peu d’outils statistiques peuvent répondre complètement à la question : **quelle est mon audience via le RSS ?** mais des solutions existent !

* !>http://etourisme.info/images/335.png (feedburner)! Confier son fil RSS à Feedburner, c’est site qui propose d’héberger votre fil RSS pour deux raison : d’une part si votre rss change, vous l’indiquez à Feedburner mais vos lecteurs n’ont rien à changer, l’adresse reste identique et d’autre part, Feedburner vous livrera des statistiques complètes sur votre RSS (nombre d’abonnées, provenance des abonnées etc.)
* Installer “Xiti 7”:http://rss.xiti.com/Newsv7.aspx?IdN=61 qui intègre un module de statistiques pour tous les types de RSS (navigateurs internet, référents ou agrégateurs en ligne)
* Ajouter des marqueurs Google Analytics sur le lien RSS (grâce à “UrchinTracker”:https://adwords.google.fr/support/bin/answer.py?answer=27229)
* Utiliser “Mint”:http://www.haveamint.com/about/feature_highlights qui a une fonction *Bird Feeder* qui isole les souscriptions à votre fil RSS

PARTAGER
Article précédentPour un site qui glisse, la Suisse
Prochain articleL’hôtellerie en ligne épinglée par la DGCCRF
Né en 1978 à Epinal, Benjamin Bastien vit en Aquitaine depuis 1995. Il a développé une connaissance approfondie des systèmes de gestion de bases de données tournés vers la diffusion sur terminaux mobiles. Titulaire d’un DESS en Aménagement et gestion des stations touristiques il a très vite intégré à ses problématiques de recherche l’impact des nouvelles technologies de communication sur le secteur. Il a également une bonne pratique les politiques publiques en matière de promotion des territoires en travaillant comme chargé de mission auprès du Comité Régional du Tourisme d’Aquitaine. Parallèlement il a fondé en 2002 un webzine dédié à l’échange d’informations et au partage de savoir en matière de technologie informatiques et Internet qui fait aujourd’hui office de référence avec une audience annuelle de 900 000 visiteurs : xrings.net. Il a créé avec Pierre Croizet, GMT Editions, spécialisée dans les guides touristiques et les solutions d’information mobiles, dont il assure le programme de recherche et développement. C’est le webmaster de ce blog. Email : bbastien at etourisme point info

AUCUN COMMENTAIRE