Changer le bon vieux clavier à papa ? Chiche ! Exit l’Azerty, on passe au Bépo ? Hummm promis je n’ai pas fumé, l’AFNOR, l’Association française de normalisation a ouvert mercredi dernier une grande enquête publique pour apporter sa contribution au projet d’amélioration du clavier français AzertyLa consultation court jusqu’au 9 juillet et propose une version améliorée du clavier actuel, ainsi que l’option Bépo, plus originale.

Que vous soyez plutôt tablette, smartphone, PC, MAC ou Linux, tout le monde en France ou presque utilise un bon vieux clavier Azerty. Et pour les puristes de la langue française, on ne peut pas dire que ce dernier soit adapté : écrire une majuscule accentuée est tout simplement impossible à moins de se doter d’une 3e main pour y arriver et à condition de se souvenir du raccourci ALT+144, et que dire du « oe » ou du @ qui change bien souvent de place en fonction du clavier…

Pour la petite histoire, il faut savoir que le clavier Qwerty et son dérivé Azerty ont été créés à l’époque des machines à écrire : afin que les tiges ne s’emmêlent pas, les touches les plus fréquemment utilisées pour écrire ont volontairement été éloignées. Bon plus récemment, cette théorie a été remise en question… 

Pour harmoniser tout cela et pour vivre en 2017 😉 l’AFNOR propose de faire évoluer le clavier. Deux choix sont proposés.

Le clavier Azerty modernisé

Clavier Azerty modernisé
Clavier Azerty modernisé

Le but de ce clavier est de rendre possible et facilement accessible l’écriture des lettres « à la française », comme le (c), le œ, le « , les 1/2, 1/3, 1/4, le @ et le symbole €…

Le clavier Bépo, véritable avancée

L’autre alternative du projet qui est présentée est le clavier Bépo. L’organisation des lettres a totalement été repensée afin que les mains parcourent le moins de distance possible.

Clavier Bépo
Clavier Bépo

Ainsi, les principales lettres se trouvent sur la ligne centrale.

Evolution ou révolution ?

Le but de la consultation n’est pas de révolutionner les usages et de réapprendre un nouveau clavier, mais de faire évoluer le clavier Azerty actuel, voire que les fabricants proposent des machines équipées du clavier Bépo. Les 2 modèles seraient ainsi commercialisés, charge à l’utilisateur d’acheter le modèle de son choix.

L’enquête publique permet de faire toutes les remarques utiles afin que les besoins soient bien listés et que les usages soient bien au centre des améliorations.

Interface consultation

Personnellement je regrette un peu que l’interface et l’enquête publique soient d’un autre temps, lire un PDF de 57 pages, écrit à la manière d’un décret d’application du code du travail… au bout de 5 lignes on est déjà perdu !… Néanmoins, je vous invite à lire la consultation et à y ajouter vos contributions par ici !