Même si vous n’êtes pas spécialistes, ces petits icônes n’ont pas pu vous échapper !!/images/24.jpg!
Vous avez bien saisi au détour de quelques conversations ces étrangetés, sans oser demander de quoi il s’agissait. Sans entrer dans le détail (vous pourrez le faire grâce à “l’article fondateur de Tim O’Reilly”:http://web2rules.blogspot.com/2006/01/what-is-web-20-par-tim-oreilly-version.html), le web devient une plate-forme, où il n’est plus question de sites poussés par des éditeurs vers les internautes, mais d’une construction commune où l’influence a plus d’importance que l’audience. Un exemple de ces créations plébéiennes : l’encyclopédie libre “Wikipédia”:http://www.wikipedia.fr/.
Ces constructions communes, ces échanges de connaissances et mises en commun de contenus sont notamment basés sur les flux RSS (Really Simple Syndication), qui vous permet d’intégrer dans votre propre blog ou site l’information d’un tiers, ou tout simplement d’être informé de tout changement, ajout de post, commentaires ou mise à jour dans vos sites et blogs préférés.
Et le tourisme dans tout ça ?
Deux récentes études du cabinet Forrester viennent de confirmer l’importance du RSS dans le secteur du tourisme (voir à ce sujet “l’article dans le blog Boardingate”:http://boardingate.boardinglobe.com/archive/2005/07/05/%C2%AB-pourquoi-il-est-temps-pour-l-industrie-du-voyage-de-se-tou.html).
Sur ce même blog (décidément à mettre dans vos favoris !), on trouvera “quelques exemples intéressants”:http://boardingate.boardinglobe.com/archive/2005/06/21/e-tourisme-et-acces-a-l%E2%80%99information.html de mises en oeuvre de la part d’office de tourisme, hôtels, mairie, parc d’attractions…
Enfin, si cela ne vous suffisait pas, sachez que tous les mastodontes s’y mettent : vous pouvez ainsi être tenu informé en temps réel de nouvelles offres d'”Expédia”:http://www.expedia.fr/daily/services/rss.aspx sur les promotions, les départs de Paris…

PARTAGER
Article précédentEn panne sur enroute-pour.com
Prochain articleJournée technique e-tourisme de la MOPA
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis mai 2011, il est Consultant etourisme, intervient sur de nombreux séminaires, manifestations et congrès, accompagne des structures sur leur stratégie, en AMO, ou en formation. Il organise les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel pour le compte d'UNITEC et la Région Nouvelle Aquitaine à Pau, après les avoir initiées à Toulouse. En 2013, il co-fonde avec ses associés et blogueurs Pierre Eloy et François Perroy la société Agitateurs de Destinations Numériques, initiatrice des concepts d'Internet de Séjour, de Secrets Locaux et de Conciergerie de Destination. C’est à partir de ce travail quotidien qu’il se propose d’alimenter ce blog, en livrant ses impressions et commentaires quant au développement des nouvelles technologies au sein des structures publiques de tourisme.

AUCUN COMMENTAIRE