Quand on est au sommet, il faut généralement redescendre. Cependant, la rapidité de la décision et de la descente dépendent des provisions que l’on détient. C’est peut être ce qui arrive à l’univers des blogs si l’on en croit l’actualité de ces dernières semaines : ils ne vont pas descendre trop vite tant ils sont bien armés au sommet du trafic, mais la tendance à leur repli est observée. Ce fait, qui reste à confirmer, a une incidence pour de nombreuses destinations touristiques qui utilisent les ressources d’un blog pour augmenter leur notoriété et leur audience.

#Wan : Whataboutnice, un blog qui dépote

wan

En premier lieu, le système de gestion de contenus (ou CMS) WordPress, leader mondial des blogs est devenu incontournable au point que de nombreux sites Web n’ayant pas une fonction de blog, autrement dit de journal, sont désormais développés sous WordPress. Finalement, de plus en plus de structures de blogs avancent masquées sous la forme de sites Web.

etourismeinfo-crowdfounding

Ensuite, Facebook travaille actuellement à la relance de sa vieille application Articles ou Notes qui permet de publier jusqu’à 60 000 signes, un vrai volume de contenu par rapport à un statut au nombre de signes limité. Quelques fonctions rappellent l’univers des blogs avec des choix typographiques.  

Capture d'écran 2015-09-10 18.06.24

Deux articles ont été récemment mis en parallèle sur le sujet des blogs, parce qu’ils croisent aussi eux-mêmes leurs approches. L’un du blogueur à Libération Vincent Glad qui annonce la mort des blog et des blogueurs, dont je reprends ici quelques éléments bien clairs /

“Le blog a démocratisé la publication mais a laissé de côté le problème de la diffusion. Pour être lu, le contenu devait être connecté à d’autres blogs, par l’entremise de la blogroll, une liste de blogs amis placée sur le côté. Ce système de recommandation a constitué une oligarchie du blog, où seuls les plus connus pouvaient être vraiment lus. Les réseaux sociaux ont complètement changé la donne. De la recommandation d’un blog, donc d’une oeuvre cohérente et entière, pour ne pas dire d’une personne, on est passé à la recommandation d’un article unique, le fameux «partage». Dans ce nouvel écosystème, la personnalité de l’auteur tend à devenir secondaire, seul compte le contenu”.

L’autre article, de Philippe Couzon, considère que les blogs ont gagné. Nous serions tous des blogueurs sans le savoir, plus de 1,5 milliard d’émetteurs. Cependant, l’idée fine de ce travailleur du Web, tel qu’il se définit, est que nous avons tendance à principalement évoluer vers de la publication de liens au lieu de créer, d’occuper ces espaces de liberté, de produire des vrais contenus riches. Il conclue en indiquant qu’il a y trop de blogs et pas assez de blogueurs, comprenez, pas assez de créations endogènes, de contributions favorisant l’esprit d’indépendance.

De l’audace pour occuper l’espace

J’ai relu un bon (comme toujours) article de Fred Cavazza qui, en 2013, affirmait sa foi dans les blogs mais constatait que les marques s’en servaient trop peu. Je partage ce point de vue dans le tourisme : ce n’est pas la structure blog qui est en cause, c’est le manque d’appropriation des espaces et de production spécifique qui pose problème. Il en faut de l’énergie et de l’audace pour occuper l’espace et ne pas laisser dériver un journal.

Un autre article, récent mérite attention : un blogueur, Kevan Lee, a arrêté de publier pendant un mois au cours de l’été 2015 des contenus nouveaux sur son blog : il a accusé une petite baisse d’audience de seulement 4%, mais la republication d’archives a plutôt connu du succès. Il a aussi démultiplié ses occasions de contact en élargissant son audience via le recours à d’autres supports comme Medium, Slideshare…. Nous avons observé de notre côté cet été un étonnant niveau de lecture de nos archives sur le blog etourisme.info. Ce qui signifie que le blog, dès lors qu’il a un contenu régulier et de qualité (nous croyons vous fournir des articles de qualité), ne connaît pas la crise. A ce stade, ce n’est donc pas le blog en tant que tel qu’il faut incriminer, mais l’absence de politique éditoriale.

C’est pourquoi je recommande toujours aux représentants de destinations de créer des blogs à finalité touristique, pour peu qu’on en prenne soin comme d’un bonsaï. Qui dit blog, dit :

  • journal et chronologie,
  • partage social et bufferisation,
  • contenus riches, spécialement créés et à valeur ajoutée,
  • commentaires, dont il faut aussi prendre soin en tant qu’éditeur,
  • renvoi vers d’autres espaces de publication : sites amiral, Medium, contenus audio et vidéo, création d’ebooksn
  • également invitation de contributeurs extérieurs, susceptibles de pousser au partage et à l’accroissement de l’audience. Les outils de Guest Blogging de WordPress sont d’ailleurs bien adaptés en fonction des besoins et des niveaux de collaboration souhaités,
  • référencement, même si les dernières nouvelles de Google laissent entendre une nouvelle distribution verticale avec un scroll infini, écartant le risque de ne pas être sur la première page

Mais comme il faut prendre en compte particulièrement les classes les plus jeunes qui font le présent et le futur immédiat, j’ai regardé la récente étude KPCB publiée par le blog du Modérateur sur les usages des réseaux sociaux et là, c’est criant, les jeunes américains n’accordent que très peu d’intérêt à Tumblr, la plateforme de blogging qui ressort dans leurs consommations en fort repli sur l’année. L’avenir des blogs est donc bien posé et il est fort probable que nous les regarderons bientôt comme de vieux amis.

Capture d'écran 2015-09-10 19.17.30

  • Jean-Marc GAIGNARD

    Bonjour François, si les WordPress ne sont plus des Blogs Drupal CMS bien connu était à l’origine un Blog, depuis quelques temps les destinations touristiques intégrent aussi leurs articles dans le CMS Drupal, Les articles sont des pages du nom de domaine de la Destination… Pourquoi ne pas intégrer les contenus de son Blog dans le site de sa destination c’est aussi meilleur pour le SEO Médoc Océan l’a fait http://www.medococean.com/blog

    • aprove

      Le 11 septembre 2015 08:17, Disqus a écrit :

    • François Perroy

      Oui absolument Jean Marc, Drupal également et partage de contenus d’un blog de destination vers le site, on est bien d’accord

  • Pingback: eTourisme: Blog, mon vieil ami | eTourism Trend...()

  • Pingback: Blog, mon vieil ami - Etourisme.info | SEO &amp...()

  • Pingback: Blogs | Pearltrees()

  • Pingback: Blog, mon vieil ami - Etourisme.info | SOCIAL T...()

  • Pingback: Blog, mon vieil ami - Le blog du etourisme (Blo...()

  • Beaufreton Samuel

    Oui mais le bémol au fait d’intégrer le contenu du blog sous le nom de domaine de la destination c’est justement le SEO.
    Un blog avec un nom de domaine propre permet de faire des liens cers le site amiral et donc de faire passer du “jus de lien” vers le site amiral.

    • Sauf qu’il faut faire un effort double en termes d’investissements webmarketing pour que ce soit réellement efficace. Si le blog n’a pas de poids, il n’apportera aucun jus ou presque au site amiral.

      • Beaufreton Samuel

        Effectivement Mathieu, faire un blog à part c’est plus de boulot. généralement, on investi dans un blog pour se positionner sur des mots clés en longue traine et/ou pour faire vivre un site qui par ailleurs n’est pas très dynamique (site vitrine)
        Mais pour moi l’outil devient très puissant si on le sort du site amiral et qu’on arrive à le faire ranker.