Avec son téléphone intelligent tout le monde se transforme en photographe. En réalité en preneur d’images. Eh oui, une photo c’est un choix de traitement, un angle, une histoire. Si la photo est bonne elle se passe de commentaires. Alors qu’une image c’est un instant, une captation fugace. Bref, chacun et en particulier chaque touriste, prend des images et parfois des photos. Du coup je crois que les OT auraient vraiment intérêt à jouer cette carte de l’incitation au concours photo.

L’office national du Japon a terminé le 15 février dernier son Japanphotocontest et va bientôt (le 15 mars) annoncer les gagnants. Plus de 17000 personnes y ont participé, publiant près de 39 000 images. Le principe était simple : gain d’un pass wifi pour mieux circuler et se connecter au Japon (le sujet du moment le wifi !), prise de vues dans le cadre de thèmes proposés et partage et invitation à voter Wow ! 

Dans la même veine, le groupe québecois AltHotel a ouvert ce mois de mars un concours de photos sur Instagram animé par Josh Johnson avec une consigne quotidienne sous le #altexpo. L’idée est bien de proposer une galerie photo partagée, créant le buzz et une émulation puisque des nuitées sont à gagner. 

Instagram est l’outil propice pour ce genre d’initiatives, mais il n’est pas le seul. Les applications de photos et vidéos se sont multipliées et certaines modifient la relation à l’image. Comme par exemple la webapp Snapchat qui est devenue un phénomène ces derniers mois chez les adolescents. Ces derniers postent des photos ou vidéos qui ne sont exposées à leurs amis que pendant un bref moment, de 1 à 10 secondes, ce qui ajoute la notion de fugacité à leurs photos, souvent intimistes. Mais un détournement touristique sur un mur de destination ne serait pas à écarter de mon point de vue. 

Amusant pour créer des images à la manière de bande dessinée, avec bulles et filtres, Phrase.it (notamment pour illustrer vos supports et créer une attention) et Aviary, dont j’ai déjà parlé, bien plus riche de mon point de vue qu’Instagram avec des stickers multiples, des effets de saturation que l’on peut gérer soi même. J’ai aussi vraiment aimé  l’application Snapseed de Google qui est de mon point de vue formidable pour la retouche de photos : sortie récemment, elle vise réellement à contrer Instagram.

En mode vidéo, Qik est intéressant, de même que Vine. Autre combinaison qui fait Wow, voire Whaouh de mon point de vue : Spoken Photo, une appli genre La voix de son maître qui combine photo et son, autrement dit le picture podcast ou la photo-balado-diffusion 🙂 Tout ça est assez génial pour proposer des contenus attractifs et régulièrement renouvelés pour capter l’attention de vos touristes. 

Finalement, vous pourrez aussi regrouper toutes vos images dans Woven, un espace de stockage liant toutes les applis photos que vous utilisez, avec naturellement le partage qui leur est associé ainsi que la fonction Thread qui offre une timeline bien utile pour se remémorer les vues esseulées. A partir de là, vous n’avez plus qu’à apprendre à répéter  Wow, en japonais et dans toutes les langues !

PARTAGER
Article précédent41% des courriels sont ouverts sur mobile
Prochain articleTourism Australia embauche à nouveau
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances. Par ailleurs, il produit et anime le classeur “Diriger un office de tourisme” chez Territorial. Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il écrit par ailleurs des ouvrages et articles techniques sur le tourisme ainsi que des créations plus personnelles. Contact : fperroy at etourisme.info (cette adresse apparait en clair pour éviter les robots)
  • « chaque touriste, prend des images et parfois des photos »

    C’est plutôt vrai et pas seulement pour les touristes mais pour tout un chacun qui se prend pour un photographe !

    Merci pour ce panorama des solutions. Je viens de les tester, certaines sont plus riche notamment Aviary… mais le succès d’Instagram ne réside-t-il pas dans sa simplicité ?

    Pour faire des photos le panel d’applications est bien utile mais pour produire des images Instagram a de l’avenir !

    • Merci Jean François pour votre témoignage, effectivement Instagram a pris de l’avance, mais cela sera-t-il suffisant, je n’en sais rien, je note juste que son principe renaît sous des formes diverses

  • Jean-Luc Boulin

    Merci François pour cet intéressant panorama des solutions photos disponibles! Je n’aurais jamais cru qu’il y en ait autant!

  • Un touriste

    Wow !