Quand on débarque dans un nouveau pays notre première impression va se forger à partir de l’accueil que l’on va recevoir. Souvent cet accueil peut orienter votre voyage. En effet, si vous ne trouvez pas d’office de tourisme pour savoir comment vous rendre à votre hôtel, que vous n’avez pas de réseau, que vous n’avez pas de WIFI et que finalement vous vous retrouvez à passer la nuit dehors … Cela risque fortement d’influencer votre voyage ! Aujourd’hui nous allons donc décrypter l’accueil à l’autre bout du monde … en Nouvelle-Zélande ! 

 

D’accord mais pourquoi je vous parle de la Nouvelle-Zélande ? 

A la fin de mes études il me restait encore une compétence à améliorer : ma pratique de l’anglais. Pour cela une seule solution : partir à l’étranger ! Comme je n’étais pas le seul dans ce cas, avec Sophie nous avec donc pris la décision de partir en Working Holiday Visa en Nouvelle-Zélande. Cette année nous allons donc vous faire partager cette expérience en vous racontant régulièrement notre vision du tourisme à l’autre bout du monde. 

 

Les offices de tourisme en Nouvelle-Zélande

Comme tout touriste lorsque l’on arrive dans un pays, on cherche à obtenir des informations sur ce dernier. Pour ça, quoi de mieux que de se rendre dans un office de tourisme ? Par chance, lors de notre débarquement à l’aéroport d’Auckland nous sommes tombés nez-à-nez avec notre premier i-site. Quelque chose de classique, deux conseillers et un packet de brochures sur toute la région de North Island. Pas de boutique, de tablettes, d’ordinateurs, ni même d’accès WIFI (il faut dire que l’aéroport propose le sien gratuitement … pour 30 minutes).

Comme nous l’avons vu dans l’article de François Perroy (qui était en Californie en septembre dernier) en Nouvelle-Zélande on retrouve également un panneau présentant les services environnants tous accessibles par un combiné téléphonique. Cependant ce tableau est plus « moderne » que celui de Californie puisqu’il est composé d’un grand écran numérique. 

Comme beaucoup de grandes villes, Auckland propose deux différents sites pour accueillir les touristes. Le plus gros est situé sur l’un des points les plus touristiques de la ville : la Sky Tower. Les locaux sont partagés avec l’entreprise gérant la tour qui propose de nombreuses activités (visite panoramique du toit, saut à l’élastique …) ainsi qu’une boutique remplie de souvenirs à l’effigie de la tour.

Dans le i-site des conseillers sont derrière leurs ordinateurs prêts à vous accueillir et vous aider à trouver les informations que vous souhaitez (attention … préparez-vous à l’accent kiwi). Si vous cherchez de l’inspiration vous avez le choix … des centaines de brochures touristiques sont disponibles !

Fait étonnant, nous avons remarqué au bout de 1 mois de périple, que la majorité des i-site des grandes villes ferment très tôt (17h) et ne sont pas ouverts les dimanches et jours fériés. En même temps, les horaires sont très différents ici, par exemple les entreprises ferment à 17h et le diner se prend à 18h (voire plus tôt). 

Dans le centre ville, près du port, on retrouve également un i-site. Ce dernier est provisoire et se situe actuellement dans 2 préfabriqués. Le premier se compose de l’accueil de l’office de tourisme : 3 bureaux sommaires avec des conseillers qui peuvent vous guider ou vous aider à réserver vos séjours ou activités. L’autre box est quant à elle dédiée aux prospectus, qui sont présents en très grand nombre ici ! 

Les offices de tourisme sont donc également bien présents ici. La grand différence est dans l’aménagement des locaux : pas de grande présence du numérique, pas beaucoup de boutiques mais beaucoup de brochures ! Les employés sont très aimables, comme tout Kiwi, mais l’accueil n’est pas très chaleureux, on ressent rapidement l’aspect « financier » du tourisme. Pas de conseils éclairés, pas de bons plans locaux mais plutôt de nombreuses propositions d’activités payantes à réaliser dans les environs et bien sûr avant de partir, l’hôtesse n’oublie pas de vous inonder de brochures ! 

 

L’hospitalité des Kiwis

Avant de partir dans le pays des Kiwis (surnom donnés aux Nouveau-Zélandais), nous avions entendu parler de l’accueil chaleureux que les locaux accordent aux étrangers. Il faut dire que la Nouvelle-Zélande a été classée par plusieurs sites de destinations dans le Top 5 des destinations les plus accueillantes au monde. Et bien nous avons pu le voir de nos propres yeux !

Déjà il vous suffit de vous rendre dans un simple magasin pour vous rendre compte que la première phrase des vendeurs n’est autre que « Hi, how are you ? ». Bien sûr il ne s’attendent pas à ce qu’en échange vous leur racontiez votre humeur du moment mais cette simple formule de politesse est constante et premier d’établir un premier contact qui est plutôt plaisant. 

La serviabilité des kiwis se retrouve jusque dans les bus. En effet, lors de nos différents transferts entre les grandes villes, certains chauffeurs se mettaient à nous raconter l’histoire des lieux que nous traversions (je précise qu’il s’agissait d’un bus de transfert et non d’un bus touristique). Il en est de même quand nous prenons les bus publics, lorsque l’on demande une information à un chauffeur de bus (malgré son service et les personnes présentes dans le bus) il prend plaisir à nous consacrer quelques minutes pour nous expliquer comment faire. 

Mais l’accueil le plus marquant vient de la part des locaux eux-mêmes. En effet, une semaine après notre arrivé à Auckland, nous nous sommes rendu à Devonport, une petite ville maritime. Et c’est sur notre route, appareil photo en main, que nous avons été interpellés par une vieille dame qui nous a demandé si nous aimions prendre des photos. Interloqués, nous avons acquiescé c’est alors qu’elle nous a proposé de monter dans son véhicule pour nous faire découvrir les plus beaux lieux de Devonport. Au final, cette balade a duré toute la matinée, nous avons découvert les environs tout en écoutant les anecdotes de cette dame. Sachant qu’on venait de France et d’une région viticole, elle nous a même emmené dans un bar pour que l’on découvre les vins d’ici, nous avons ainsi partagé un apéro pour la remercier.

Un échange incroyable surtout que contrairement à ce que l’on pourrait penser il n’y avait aucune demande financière de sa part. Cette dame avait juste sa matinée de libre, amoureuse de sa ville elle a juste voulu nous partager sa passion.

Si les offices de tourisme manquent un peu de chaleur, les locaux comblent largement ce léger défaut. Peut importe votre route vous tomberez toujours sur un Kiwi prêt à vous aider ou à vous partager ces bons plans. Si il y a bien quelque chose de naturel ici c’est l’hospitalité et la gentillesse. 

PARTAGER
Article précédentA vos cartes de voeux !
Prochain articleZermatt tutoie les anges
Apprenti blogueur pour etourisme.info et récemment diplômé du Master AGEST (Aménagement et Gestion des Equipements, Sites et Territoires Touristiques) à l’université Bordeaux Montaigne. Son temps libre est consacré à la « Geekerie », il est passionné par l’univers du numérique et des nouvelles technologies mais aussi par la culture Geek. A la recherche de nouvelle aventure il a décidé en novembre dernier de partir en Nouvelle-Zélande pour développer ses "english skills". Mais dans 1 an, il sera de retour pour de nouvelle aventures, alors n'hésitez pas, contactez le !