Chères lectrices et lecteurs,

Toute la rédaction d’etourisme.info vous adresse plein de voeux de bonheur et de prospérité pour cette nouvelle année.

Une année 2018 qui sera marquée, si l’on en croit les commentateurs, par l’avènement de l’intelligence artificielle dans notre vie quotidienne. Est-ce pour le meilleur ou pour le pire?

Le blog n’échappe pas à cette grande discussion. En juin dernier, Nicolas faisait un point très précis sur le sujet : “intelligence artificielle, où en est-on dans le tourisme?“. Des chatbots aux traducteurs de poche, les applications dans nos métiers sont multiples, en effet.
Durant la trêve estivale, vous avez pu voir que l’intelligence artificielle donne le vertige, comme l’expliquait Paul.

Et puis, les participants aux #ET13 ont pu assister à cette mémorable Ginger Battle entre Pierre Eloy, défenseur de l’intelligence émotionnelle, et Antoine Chotard, partisan ardi de l’intelligence artificielle. 

Il vous faut revisionner cette vidéo car derrière la boutade, tout le débat autour de la place de l’humain dans le numérique est totalement présent. Aussi présent que le rappel des mutations bénéfiques apportées par le numérique.

Donc, 2018 serait donc l’année de l’avènement de l’intelligence artificielle, de la gestion fine de vos données client, des enceintes connectées dans votre chambre d’hôtel, de votre assistant personnel durant tout le voyage, et du chatbot à chaque étape de votre séjour… Pourquoi pas, finalement? Ainsi, plus de place à la surprise (aux mauvaises surtout) et plus de perte de temps…

Et si on était aussi juste naturels?

A l’heure des bonnes résolutions, je me prends à espérer que à coté de l’intelligence artificielle, on retrouve surtout du naturel dans notre façon de prendre des vacances. 

J’ai lu avec intérêt la semaine dernière le billet de Guillaume Cromer sur son blog id-tourisme.fr intitulé “minimalisme, bonheur et instagrammité dans le tourisme“. Guillaume s’interroge sur cette tendance à “marketer” tout ce qui est, ma foi, fort naturel… Et que demain, de simples vacances en camping ou en gite rural peuvent devenir une expérience étonnante si simplement on se met à les instagrammer et à en faire une belle vidéo.

Je nous souhaite donc, en cette année 2018, d’être toujours aussi intelligent, mais aussi simplement naturels…

 

PARTAGER
Article précédentQuand l’intelligence artificielle donne le vertige
Prochain articleDe très bonnes vidéos avec Filmic Pro

Jean Luc Boulin est directeur de la Mission des Offices de Tourisme Nouvelle-Aquitaine (MONA). Cette structure, unique en France, regroupe les Pays Touristiques et les Offices de Tourisme de Nouvelle-Aquitaine. Elle est soutenue par le Conseil Régional.
Deux missions principales lui sont confiées : la structuration touristique des territoires et la professionnalisation. Dans ce cadre là, la MONA assure une veille permanente sur le etourisme et accompagne des expériences dans son réseau.
Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin dirige la MONA depuis sa création en 2003. Le manque de source d’information au même endroit sur le etourisme institutionnel et le besoin d‘échanger sur cette formidable mutation du métier des offices de tourisme vers l’Internet ont donné l’idée à Jean Luc Boulin de créer ce blog “etourisme.info”, qui se veut être le creuset de l’etourisme institutionnel sous toutes ses formes.
Jean-Luc Boulin est également enseignant en Master Tourisme AGEST (aménagement et gestion des sites et territoires touristiques) à l’université de Bordeaux Montaigne.
Le site Internet de la MONA.
|Email
: jlboulin at etourisme.info (cette adresse apparait en toute lettres pour éviter les robots).
|Twitter : @JeanLucBoulin