Comme vous l’annonçait Philippe récemment, Next Content vient de reconduire son enquête en ligne auprès des décideurs de l’e-tourisme. Les professionnels étaient interrogés sur le bilan de leur activité sur Internet, leurs projets, leurs priorités. 146 décideurs évoluant dans le secteur privé et 54 décideurs du tourisme institutionnel ou public ont répondu.

 

En exclusivité, voici un focus sur 3 résultats clés pour les acteurs institutionnels :

 

etourismeinfo-crowdfounding

1.       Les chantiers prioritaires sur Internet en 2015

Les réseaux sociaux et les communautés demeurent encore souvent prioritaires en lien avec les stratégies de contenu.

Les problématiques de commercialisation prennent de l’importance. Le travail sur l’attractivité et l’image restent un sujet capital mais des chantiers autour de la conversion, de l’acquisition et du CRM émergent aussi chez les acteurs publics (sites des CDT, CRT mais aussi des grandes villes ou encore des grandes stations de ski).

En matière de contenu, les contenus multimédias sont plus attendus qu’en 2014, tout particulièrement pour les offices de tourisme. En revanche, la cartographie qui pesait un quart des réponses chez les offices de tourisme en 2014 n’est plus au premier plan des préoccupations.

 

 Les chantiers prioritaires sur Internet pour les acteurs institutionnels et publics, les spécificités suivant le type de territoire

 

 2.       Présence sur les réseaux sociaux : bilan et perspectives

 

Pour plus de 80% des acteurs interrogés, Facebook par son audience et sa couverture apparaît toujours comme le réseau social le plus performant pour le développement de l’activité. S’agissant de l’apport pour l’image, Facebook est également majoritairement cité comme le plus performant (environ 60%) mais notons la bonne position des réseaux sociaux de l’image et en particulier d’Instagram (20%).

Les initiatives sur Instagram et Pinterest sont plus fréquentes. En revanche, une large majorité des décideurs n’a encore aucun projet ou réflexion sur les nouvelles applications (Snapchat, Vine).

 

3.       La digitalisation de l’expérience du voyageur : les projets des acteurs institutionnels

 

La première action des acteurs en matière de digitalisation de l’expérience du voyageur est de donner la parole à ce dernier : espaces participatifs, avis sur les sites Internet… La maîtrise de cette prise de parole passe par une certaine proactivité pour la susciter : ainsi 31% des sites des offices de tourisme, CDT, CRT interrogés proposent déjà des espaces en ce sens.

La prise en compte du voyageur connecté progresse également à travers la digitalisation des points d’accueil (pour les offices de tourisme, ce sont mêmes 30% qui ont déjà mené ce chantier).

Les projets liés à l’itinérance continuent de susciter l’intérêt : pour un territoire, proposer des contenus axés autour de parcours, de circuits, est un moyen de valoriser efficacement un plus large éventail de son offre touristique, en s’appuyant par exemple sur un élément fort de patrimoine et en proposant des itinéraires à proximité.

Enfin, fournir une expérience ludique aux voyageurs est, plus souvent qu’en 2014, un projet envisagé : cette « gamification » qui consiste à appliquer les mécaniques du jeu à la découverte d’une offre touristique séduit sans doute par sa capacité à créer de l’engagement et à participer du souvenir positif de l’expérience vécue.

 

Pour rappel,  les lecteurs d’Etourisme.info bénéficient de 15% de remise sur l’inscription à la manifestation imminente du 9 avril 2015 avec le code : ETINFO –  
http://www.next-tourisme.com/inscription

Quelques résultats de l’enquête seront présentés en introduction de la conférence.

PARTAGER
Article précédentPapier, réseaux sociaux et com’ : EasyJet, un exemple réussi
Prochain articleUn parcours client Apple Watché, manquerait presque que les DMO !

Stéphanie a 34 ans, elle assura, entre juin 2007 et décembre 2011, la fonction de webmaster éditorial pour le site de l’agence de voyages pour célibataires à Paris CpourNous.com. Elle a suivi le master professionnel web éditorial de l’université de Poitiers, après une maîtrise des sciences de l’information et de la documentation à Bordeaux. Depuis mai 2012, Stéphanie est Community Manager pour Belambra Clubs. Passionnée d’Internet, Stéphanie avait mis à profit un stage au Comité régional du tourisme d’Aquitaine en 2006 pour revenir dans sa région. Elle a lancé son blog personnel dès sa rentrée universitaire en octobre 2005. C’est grâce à ce blog que les rédacteurs d’etourisme.info l’ont rencontré. De 2010 à 2012, et en parallèle de son activité professionnelle, elle était Chargé d’enseignement en Communication et E-tourisme dans le cadre du Master 2 Pro “Tourisme Culturel et Territoires: Ingenierie de projets” à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle. Twitter : @Opaline82 Instagram : @opaline Email : sgiraud at etourisme.info CVhttp://www.doyoubuzz.com/stephanie-giraud