Un guide touristique policier comme guide de destination?

Publié le 4 juin 2024
5 min
Et si le guide de destination devenait un objet touristique et littéraire? Exemple innovant en Combrailles Auvergne qui a créé le premier « guide touristique policier »

Les Combrailles, vous connaissez? Non? Pas étonnant! Ce coin d’Auvergne, entre Puy de Dôme et Allier est un bijou encore préservé, qui connaît beaucoup plus le sous-tourisme que le « sur ». Et pourtant, sur ce territoire rural, les pépites se succèdent et les acteurs touristiques ont la gnaque!

Il faut donc affronter un déficit de notoriété, défi qu’a relevé l’Office de tourisme local. Pas simple, pourtant, lorsque l’on a un territoire d’une centaine de communes, pour une équipe de sept personnes. C’est là que l’équipe de l’OT Combrailles Auvergne, sous la houlette de Yann Garnache a été inventive. Lorsque l’on est petit, il faut savoir être agile. Je vous présente aujourd’hui leur dernière innovation : le premier guide touristique policier…

Ici vous ne ferez rien…

L’histoire a commencé en 2023, avec le lancement d’une marque « Combrailles Auvergne » assortie d’une accroche à contre-courant « ici, vous ne ferez rien… » Un pied de nez au sous-tourisme local, vite contrebalancé dans sa déclinaison : « Ici vous ne ferez rien…rien que profiter. » L’an dernier, donc, la fine équipe a sorti son premier guide touristique local décalé, dénommé « Guide de Survie ». Un ouvrage pétri d’humour, partant du principe que pour survivre dans un endroit aussi perdu que les Combrailles, il faut avoir le diplôme afférent. D’où un mode d’emploi de survie. Le niveau débutant s’acquiert si on passe un week-end en Combrailles, intermédiaire pour une semaine, et « expert »ultimate survivor » si on arrive à survivre au coeur de l’Auvergne rurale durant une semaine avec des adolescents!

Ce parti pris de l’autodérision autour du prétendu désert touristique que seraient les Combrailles marche parfaitement : en creux, la richesse touristique de la destination se révèle.

On aurait pu penser que localement, les pros et les élus prennet ombrage de la blague. Que nenni! L’astuce a réveillé tout le monde, et la population s’est vite approprié le petit opus.

Le grand prix du guide policier 2024.

Après une si belle entame, l’équipe de l’OT ne pouvait que faire mieux. L’idée a donc germé dans ces facétieux cerveaux de créer un guide touristique policier. Une première en France : ici, on est loin du traditionnel catalogue des hébergements et activités. Mais le résultat est fort utile au visiteur.

Quel est le concept? Tout au long du guide touristique, une enquête policière est déclinée : deux parisiennes à la recherche d’un trésor dans la région ont disparu. L’enquête menée par la gendarmerie nationale et d’autres protagonistes se déroule tout au long du guide de destination. Et l’histoire permet d’illustrer les atouts touristiques du territoire : les disparus sont passés par ici, ont été vus par des figures locales, etc. Le lecteur va donc suivre l’histoire de Lou et sa mère Auriane à la recherche du trésor des Combrailles, avec de fortes suspicions sur la « bougnat connection ». La bougnat connection, c’est l’équipe de l’Office de Tourisme, qui s’est mise en scène dans ce guide bien déjanté!

L’enquête policière présentée en début de guide et les cartes reprenant les codes du polar

L’exploit technique pour moi réside dans plusieurs attentions qui ont été porté à la réalisation du guide touristique policier :

  • Un bon équilibre entre l’enquête et les informations touristiques. La graphie est différente, et l’enquête est renvoyée sur plusieurs pages tout au long du guide…
  • Une reprise des codes des enquêtes policières : les épingles sur le mur pour réaliser la carte touristique, les « mug shots » de la bougnat connection, les lettres découpées dans un journal, etc.
  • Un style d’écriture qui reprend également le verbe policier, un peu argotique, pour vanter l’offre touristique : « se remplir le buffet » pour « où se restaurer », « y’a pas que de la pomme » pour les « produits locaux », ou « se dégourdir les arpions » pour la rubrique « activités de pleine nature ». Bref, un style plus Audiard que Chat GPT, et qui colle à merveille à l’esprit du guide.
Présentation des rubriques touristiques..

Une réalisation maison !

Quand on est petit, il faut tirer parti des compétences maison. Ainsi, Clémentine, qui dans une vie antérieure a travaillé dans l’édition, s’est attelé à l’écriture du guide touristique, et a construit tout le scenario. Yann avait récupéré les archives personnelles d’un grand-père ponte de la gendarmerie nationale : un matériau qui a nourri la réalisation! A noter la belle collaboration de l’agence locale Studio ID Clic qui s’est occupé de la mise en page. On voit qu’ils y ont pris du plaisir.

Présentation de l’équipe de l’OT

Décliner le guide de destination pour en faire un objet touristique

A partir de cette réalisation innovante, l’équipe s’est demandé comment décliner le guide touristique policier sur la destination. La première réalisation est un jeu interactif, disponible sur smartphone et qui permet de poursuivre l’enquête en mode jeu de piste et escape game. Une activité commercialisée dans les BIT.

A l’occasion de la rénovation d’un des bureaux de la destination, tout un environnement « gendarmerie » a été inclu dans la déco : képis sur le porte-manteau, procés-verbaux accrochés au mur, etc.

Et d’autres idées sont dans la besace de l’équipe de choc, avec pourquoi pas, trouver dès l’an prochain des « detective box » dans les hébergements de la destination. Manière de surfer pendant au moins deux ans sur ce guide touristique nouvelle génération…

Pour conclure, une petite anecdote : le guide reprenant les codes du genre, il est rehaussé en couverture d’un faux bandeau « Grand prix du guide touristique policier 2024 ». Lorsque Sylvain, le président de l’OT a présenté devant les élus cette réalisation et fait mention de la couverture, tous les délégués ont applaudi! Sans savoir que pour le moment, ce guide touristique policier était le seul du genre en France… Mais qui sait, peut-être que l’initiative va faire des émules, et que dès 2025, on pourra organiser les concours littéraires des Offices de Tourisme…

Je sais qu’il vous tente ce guide! Voici donc le lien pour aller le télécharger directement sur le site de Combrailles Auvergne : https://www.combrailles-auvergne-tourisme.fr/brochures/. Bon polar!

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
787 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info