15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Stimulation Déjà Vu installe un Laboratoire des sens en tourisme à Avignon !

Publié le 17 février 2021
3 min

Photo de Anastasiya Lobanovskaya provenant de Pexels

En voilà une belle nouvelle !

Stimulation Déjà Vu, une entreprise montréalaise spécialisée dans les expériences olfactives grâce à l’utilisation des sens, de la science et des données, annonce son implantation en France, plus précisément à Avignon. En effet, grâce à un partenariat et aux aides de Business France, de la région et de Vaucluse-Provence Attractivité, Stimulation Déjà Vu inaugurera dans quelques semaines à Avignon un nouveau Laboratoire des sens en tourisme qui permettra de poursuivre les recherches sur la relation entre les sens et le tourisme.

De l’importance des sens pour les destinations

On a déjà évoqué souvent l’importance des sens pour le tourisme. En 2018, nous découvrions la sémillante et Québécoise Audrey Bernard, alors fondatrice de la jeune pousse (start-up pour les Canadiens non francophones ) Stimulation Déjà Vu sur la scène des #ET16 à Pau à l’occasion des les 15′ chrono. Elle nous instruisait sur l’importance de l’olfactif pour « imprimer » durablement la mémoire et son approche résolument scientifique pour concevoir des univers olfactifs. Les études sur la mémoire, notamment ceux concernant Alzheimer, ont montré la prédominances des odeurs comme stimuli. On n’oublie pas une odeur ; elle ancre un souvenir bien plus qu’une image par exemple.

En 2019, je vous parlais dans cet article « Les émotions au cœur de la relation client » d’un travail collectif présenté au congrès du centenaire d’OTF (Offices de Tourisme de France, aujourd’hui ADN Tourisme) à Reims. Audrey y témoignait dans une capsule vidéo de son travail pour l’Office de tourisme de Shawinigan, un exemple d’application concrète de son travail pour une destination.

La start-up montréalaise de 2018 incubée au fameux MTLab a fait du chemin ! En 2021, elle développe et concrétise de nombreux projets malgré le contexte touristique difficile. Par exemple en France elle a mis eu point un « Air de Marseille » pour l’OT de Marseille. Une création olfactive qui reprend les référents traditionnels conjugués avec les senteurs d’un Marseille renouvelé et étonnant.

Pourquoi un laboratoire des sens ?

L’implantation de Stimulation Déjà Vu à Avignon correspond bien sûr au développement de l’entreprise sur la France. La création d’un Laboratoire des Sens va pourtant bien au delà. Audrey et son équipe entendent mettre en place une véritable R&D (Recherche et Développement) dans le domaine de l’approche sensorielle au service de l’attractivité touristique et culturelle des destinations.

Intrigué par cette appellation pleine de belles promesses, j’ai pu échanger sur la planète Zoom avec Audrey en direct de Montréal. Elle a expliqué au béotien que je suis la démarche scientifique du Lab. Après sélection des marqueurs olfactifs identitaires d’une destination, le laboratoire testera les réactions émotionnelles des visiteurs (la joie, le dégoût, le bien être, …) et mesurera l’engagement potentiel. Et ceci pour chacun des profils culturels-cibles, car la perception de certaines odeurs varie selon une forme de conditionnement culturel…
La bibliothèque de données ainsi constituée permettra de construire les fragrances les plus « performantes », c’est-à-dire provoquant les émotions les plus positives. Bien entendu, cette bibliothèque s’enrichira au fur et à mesure pour optimiser les analyses et faciliter la mise au point des univers olfactifs de destination.
Ce laboratoire sera mobile pour tester les réactions émotionnelles en situation réelle sur le terrain ! De plus Audrey envisage d’ouvrir la méthodologie à l’auditif pour compléter l’approche avec un sens lui aussi plus prégnant que la vue comme marqueur émotionnel.
Enfin ce laboratoire aura pour vocation de proposer des narrations olfactives et auditives comme véritables signatures de destinations et toutes leurs déclinaisons potentielles.

L’image représente aujourd’hui le vecteur essentiel pour mettre en désir une destination. Je suis sûr qu’investir le champ des autres sens constitue un avantage réel pour mieux séduire et surtout fidéliser des clientèles de plus en plus à l’écoute des émotions ressenties. Cela correspond d’ailleurs à une tendance forte du marketing dans tous les domaines.
Alors oui, c’est une excellente nouvelle pour tous les OGD de France et de Navarre !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
195 articles
Paul FABING est directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info