15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

O’Reilly leur met la tête au carré !

Publié le 16 septembre 2009
1 min

C’est mercredi , c’est théorie !
Cela fait donc quelques années et quelques billets que l’on vous mets une petite couche de 2.0 un peu partout. Concept marketing pour les uns, révolution pour les autres, Tim O’Reilly, concepteur et promoteur en quelques pages de ce concept avait fait de nombreux émules, et menaçait de se faire doubler par les apôtres des Web 3.0, le web sémantique, le 4.0 commençant d’être sur la rails.
Mais Tim, en grand gourou, bon marketeur, et aussi businessman, vient de tous les renvoyer à leurs chères études en sortant à nouveau un petit papier annonçant le passage du Web 2.0 au Web². Il fallait y penser…

On remarquera au passage que la traduction en français a été cette fois-ci moins longue à venir (vous la trouverez sur « InternetActu »:http://www.internetactu.net/2009/09/01/le-web-a-la-puissance-2-le-web-20-cinq-ans-plus-tard/), de même que les commentaires.

Pour faire simple, si le passage du Web 1.0 au Web 2.0 était une révolution, celui au Web² est une évolution. Le schéma ci-dessous nous le démontrer à travers quelques éléments clés du web.
!https://etourisme.info/images/822.jpg!

Je ne pas vous faire un énième commentaire sur le sujet (bien d’autres, plus compétents l’ayant déjà fait…), mais en gros, si vous voulez briller en société, sachez que l’idée de ce Web² est constituée par le fait qu’Internet est devenu bien plus qu’une plate-forme, il est en interaction totale avec le monde physique, l’instantanéité de notre monde (ce qui selon les auteurs créent d’ailleurs le décalage entre les gouvernements et le monde financier), il EST le monde, Alléluïa ! L’ article se conclut d’ailleurs ainsi : « Il est temps pour le Web de se colleter au monde réel. Le Web rencontre le monde – c’est le Web à la puissance deux. »

L’article est illustré de nombreux exemples assez parlants. Seul souci qui demeure, doit-on traduire, « Web à la puissance 2 », « Web au carré » ou tout simplement, conserver l’anglicisme « Web squared » ?
Allez, prêt pour le Web² ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
372 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info