15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

L’éditorial, ce n’est pas que facile

Publié le 27 juin 2008
2 min

On apprend tous à écrire et à lire, mais certainement pas à trier, à vérifier et à présenter les informations pour qu’elles soient comprises par tous. Pour réussir en la matière il ne suffit pas de goût pour cela, il est indispensable d’acquérir la technique. Et sur le Web celle-ci s’apprend tout le temps, car elle change sans cesse!

Un exemple probant du mariage des sciences et de l’éditorial est visible dans le nouveau site web de « voyages-sncf.com »:http://www.voyages-sncf.com/leisure/fr/launch/home/.

Selon le « Journal du Net »:http://www.journaldunet.com/ebusiness/tourisme/dossier/080514-voyages-sncf-change-de-peau/1.shtml ce site est en à sa 19ème version ! Et le spécialiste qui prend la parole sur le sujet, ce n’est pas l’éditorialiste en chef, c’est le directeur du marketing : tout un signe ! Objectifs : fluidité, modernité et contenu multimedia, en s’inspirant des possibilités offertes par le Web 2.0.

Des enquêtes ont été conduites auprès d’échantillons de consommateurs pour repérer leurs attentes. Puis, une société spécialisée en suivi des mouvements oculaires (eye-tracking) « Miratech »:http://www.miratech.fr/index.html a été retenue pour déterminer les zones chaudes (à fort impact sur les lecteurs) et les zones froides.

!https://etourisme.info/images/613.png!

Résultat : une organisation des informations et des services en trois colonnes. A gauche les informations clefs du voyage via le moteur de recherche, la plus attendue par les visiteurs du site, au centre celles qui permettent de préparer le voyage, à droite les opportunités commerciales.

Que disent les spécialistes de Miratech ? Qu’un regard sur un écran permet de lire 15 lettres d’un coup dans un texte. Ou encore qu’un regard ne permet de voir que 3% d’un écran d’ordinateur. De fait l’étude du cheminement des yeux sur un écran permet de construire l’éditorial et la répartition des fonctions d’un site. De son côté, le gourou de l’ergonomie « Jakob Nielsen »:http://www.useit.com/ a repéré que les internautes ne lisent pas :ils balaient les écrans. Conséquence : si on veut être lu il faut d’abord être vu et par exemple réduire vos textes de 50% pour qu’ils soient balayés rapidement à l’écran.

Pour en savoir plus, lisez cet article lumineux sur « VirtualHosting.com »:http://www.virtualhosting.com/blog/2007/scientific-web-design-23-actionable-lessons-from-eye-tracking-studies/ pour bien comprendre comment s’y prendre en 23 leçons pour optimiser les contenus en fonction des comportements des lecteurs.

L’éditorial, ce n’est pas que facile. On peut vouloir se faire plaisir, mais on doit d’abord servir nos lecteurs-spectateurs et auditeurs. Du coup, comme il faut résumer nos propos, on s’en tiendra là, jusqu’à la prochaine fois !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
274 articles
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info