15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le web 2.0 c’est pourri

Publié le 20 mai 2008
1 min

On connaissait le « pourriel », autrement dit le courriel pourri par la pub, il va falloir inventer un synonyme pour certains sites qui se révèlent déprimants quant à l’avenir de notre cher web 2.0.

Je cherchais sur le web une info banale sur un zoo. Google me fait remonter deux sites en tête, disposant apparemment de contenus alimentés par les internautes, sous forme de commentaires, de type tripadvisor et consorts : ciao.fr et cityvox.fr.
Les commentaires sont bien présents, mais ô surprise… ils sont truffés de mots en vert, soulignés.

etourisme.info e-tourisme.info etourisme OTSI offices tourisme

A première vue cela ressemble à des liens hypertextes classiques. A noter que je n’ai pas retrouvé ce dispositif dans l’ensemble des deux sites.
Les mots ne laissent en rien deviner qu’en cliquant on va atterrir sur des pubs !

etourisme e-tourisme e.tourisme OTSI offices tourisme

Ca s’appelle du « text-link-ads »:http://www.text-link-ads.com/textlinkads.php.
Et là, on est pris d’un mouvement de recul.
C’est à ça que ça va ressembler le web 2.0 ? A des contributions d’internautes farçies de liens commerciaux ? Le tout, entouré, envahi, bouffé par des annonces publicitaires ?
Qui peut croire que l’internaute va y trouver son compte ? La navigation devient carrément insupportable !
Bien sûr, tous les sites web 2.0 ne sont pas comme ça (pas encore) mais je me dis que les sites institutionnels, moins dénaturés par de la pub agressive, et moins forcés de se trouver un modèle économique rentable, ont une place à défendre auprès du grand public.
Le problème ce n’est pas la pub, c’est juste la nature de la relation avec les clientèles.
Mais peut-être que j’exagère ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
185 articles
Pierre Croizet est né en 1970, à Issoire. Il vit et travaille à Bordeaux depuis 1998. Il est diplômé de l’Institut des Hautes Etudes de Droit Rural et d’Economie Agricole (IHEDREA – Paris) et du DESS Aménagement du Territoire et Economie du Développement Local (Bordeaux IV – IERSO). Il a créé, en 2004, avec Benjamin Bastien, une des premières maisons d’édition électroniques de France, spécialisée dans les guides touristiques et [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info