15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le Québec trés e-tourisme 2.0

Publié le 16 juin 2008
1 min

Si nos cousins québécois sont toujours précurseurs dans le etourisme (ce dont je ne suis pas persuadé), il y a à parier que sous peu, tous les sites institutionnels vont se mettre au web 2.0.
C’est ce qu’on peut en conclure en voyant les investissements faits dans la belle province. Le site officiel du tourisme à Montréal, « www.tourisme-montreal.org »:http://www.tourisme-montreal.org/Accueil vient d’investir 1,5 millions de dollars dans sa nouvelle plateforme web qui se veut trés interactive. Si la vidéo de première page est impressionnante, avec un survol trés réaliste de la capitale du Québec, je n’ai pas été conquis par le système de journal de bord qui doit permettre de réaliser son propre guide de voyage : je n’ai pas pu passer l’étape de l’inscription!
La segmentation en fonction du profil du visiteur est pour le moins surprenante : _je suis « touriste », « gai ou lesbienne », « planificateur de congrès », « journaliste »_…

Et puis, lors d’une récente conférence sur le etourisme à Montréal, le ministre québecois du tourisme a annoncé la refonte web 2.0 du site officiel « Bonjour Québec »:http://www.bonjourquebec.com/, pour un budget de… 30 millions de dollars!
_D’ici la fin de l’Automne, Bonjour Québec va mettre en place un site entièrement dédié au Web 2.0 qui fera un ramassis de FlickR, Youtube, Wikitravel, etc… On va retrouver sur le site des fiches d’évaluations des différents attraits et hébergements, des podcasts audio-guide pour des tours guidés gratuits et beaucoup d’autres choses,_ nous annonce un « blogueur québecois »:http://www.numerique.ca/production-site-internet/actualite-294-conference-sur-le-etourisme.cfm. On attend le résultat avec intérêt, voire impatience…

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
763 articles
Jean Luc Boulin est consultant en tourisme : Intervention auprès des élus et des prestataires touristiques, coaching, accompagnement des équipes et des directions sont ses principaux champs d'intervention. Avec deux exigences : se mettre à la place du client et oser l'innovation. Directeur de l’office de tourisme de l’Entre-deux-Mers (Gironde) et du pays d’accueil touristique du même nom pendant plus de dix ans, Jean Luc Boulin a dirigé la MONA [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info