15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le « Pas de bras, pas de chocolat » chez Google, ca donne « Pas de pouce, Pas d’Internet mobile »

Publié le 4 novembre 2011
7 min

Nous aurions pu également titrer ce billet « Quand Google motive ses troupes pour se lancer dans le Mo de SoLoMo ». Derrière la boutade, c’est de www.howtogomo.com que nous souhaitons vous parler. Pour continuer dans l’esprit du billet d’Amélie hier (), Google lance un site dédié aux conseils et arguments pour lancer une stratégie mobile. Je ne sais pas si vous imaginez ce que cela veut dire pour l’internet de 2012… Google, distillant toujours au compte goute ses recommandations, fait l’effort de consacrer un site entier au mobile. Si vous aviez encore quelques doutes sur l’importance de mener une stratégie de communication mobile pour vous ou vos prestataires touristiques, je crois que là, on est fixé 🙂

Je vous propose de faire un résumé des principaux conseils que donne ce véritable site « tutoriel » pour tous les acteurs engagés dans de la sensibilisation numérique. Avant même de parler du fond de howtogomo.com, je vous invite à apprécier ce modèle de site pédagogique, sobre, joli, illustré juste comme il faut, aux univers colorisés, avec une logique d’entonnoir dans la façon d’amener l’internaute pro jusqu’à son objectif final : la liste des solutions pour faire du MObile. Vous constaterez, j’espère, que tous les conseils donnés par Google sur le mobile sont déclinables sur un projet de refonte de site « classique » pc/mac.

Inutile de passer en revue toute la rubrique « Pourquoi se lancer dans le mobile », vous le découvrirez directement sur le site, nous pouvons juste retenir les 10 conseils essentiels de Google, qui traduits en français pour donner ce qui suit :

Affichage rapide

Un site mobile a des contraintes d’accès, de place, d’ergonomie qui vous forcent à faire des sites rapides et pratiques pour votre client. Minimiser l’usage des images, réduisez les blocs de contenus et analysez vos statistiques pour comprendre ce que consulte un mobitouristonaute.

Navigation simplifiée

Simplifiez le contenu pour éviter de trop « scroller » la page = descendre et monter avec son…pouce, le fameux. Ce pouce n’aime pas non plus les « passage de la souris » (rollover) pour ouvrir les sous-menus… priorité aux menus simples et au clic. Google vous recommande de ne pas mettre plus de 7 liens sur une même page et par conséquent quand vous entrez dans un sous-menu, pensez à toujours mettre les boutons « Accueil » et « Retour ».

 

Be Thumb Friendly…

Bah voilà tout est dit dans le titre du billet :), Thumb en anglais… c’est lui oui oui, mon ami Le Pouce, l’objet indispensable du 21ème siècle, on ne l’avait pas vu venir celle-là. La navigation étant plus étroite sur mobile, privilégiez les larges blocs cliquables aux simples liens cliquables dès que vous pouvez et aérez pleinement ces zones avec des espaces vides entre deux blocs afin d’éviter les erreurs de clics.

Je vous invite à lire ce billet sur la taille de l’iphone, 3,5″, stratégiquement réfléchie par Steve et son équipe, pour que le pouce touche toute la surface de l’écran… juste indispensable à lire 🙂

Internaute feignant, Mobinaute super feignant

La lecture n’étant pas toujours aisée quand l’utilisateur profite de votre site mobile dans le métro, sur la plage, à une terrasse de café ensoleillée. Il est donc important de contraster le plus possible le contenu et le fond de bloc ou de page. Mon mobitouristonaute doit faire le moins d’efforts possibles pour apprécier votre contenu.

Faire un site accessible quel que soit le smartphone… Flash, tu sors !

Bon, mes amis, limite intégristes du flash (ils se reconnaîtront :), je crois que Google fait une déclaration d’amour à la Pomme. Je le cite « Find alternatives to Flash—it does not work on some devices. ».. En résumé, votre contenu doit être lisible sur tous les smartphones, même ceux qui ont quelques conflits avec Adobe Flash, et également votre site doit pouvoir idéalement être lu avec un téléphone en position verticale (portrait) ou horizontale (paysage)

 

Simplifiez la manière de « convertir » vos actions numériques

Alors, derrière ce titre, il s’agit de mettre tout en oeuvre pour que votre mobitouristonaute aille jusqu’à votre objectif final, soit acheter en ligne, soit vous contacter, soit utiliser une appli en particulier… liste non exhaustive. Comme nous le répétons sur les sites web classiques, ici, on met en gros le téléphone, le bouton « acheter ou réserver »…

« Make it local » ou l’Internet de Séjour valorisé par Google

C’est un message direct pour les professionnels du tourisme, qui se lanceraient ou seraient déjà dans une stratégie SoLoMo, (social local mobile). Votre mobitouristonaute utilise ce smartphone pendant son séjour, il cherche de l’info LOCALE, le restaurant ouvert ce soir, le marché du coin, l’hôtel encore dispo pour les deux jours à venir… Vos sites doivent afficher les adresses physiques de votre structure ou de vos prestataires pour les SIT, faire un lien vers un outil carto (pour ne pas dire GG Maps). On ne remet pas une couche sur la Google Adresse et sur la densification éventuelle des infos pratiques à mettre dans les SIT.

Soyez TRANSsupports, votre internaute utilise plus outils

Antoine d’AEC vous a parlé aux ET7 à Pau le 26 octobre 2011 de Transmédia, une notion forte pour les mois et années à venir. Ici nous pouvons parler de TRANSsupport, c’est à dire que mon internaute, dans la phase de préparation au séjour, va pouvoir consulter depuis son pc ou sa tablette des infos touristiques qui lui seront utiles pendant son séjour.

Il va donc pouvoir garder en mémoire du contenu, un contrat de réservation, des infos pratiques, des cartes randos, des contacts utiles. Il doit pouvoir retrouver ces infos à forte valeur ajoutée quand il lancera votre site ou votre appli depuis son smartphone, une fois sur place. C’est un changement quasi sociologique des cycles du voyageur. Pour moi, c’est l’Internet de Séjour qui rentre dans l’Internet de préparation au séjour… Depuis mon canapé, en janvier, je peux organiser des visites, des restos, des activités qui me seront utiles quand j’utiliserai mon smartphone ou surtout ma tablette en séjour.

Conservez donc la même logique de présentation de votre site classique sur votre site mobile, proposez au maximum la création d’un compte perso qui aura une vraie richesse touristique et pratique. Il suffit aujourd’hui d’utiliser les applis de Voyages SCNF Compagnon ou AccorHotels pour apprécier ces services. Les Planificateurs de Voyages (ca fera plaisir à Paul Fabign de le traduire comme ça), autrement dit les Travel Planners, sont dans cette lignée, TipIt.com, Wipolo.com.

Redirections automatiques vers le site mobile, oui mais laissez le choix

Vous pouvez constater que de nombreux sites imposent la redirection vers leur version mobile. Souvent, nous l’avons vu au dessus, elles sont épurées, simplifiées et ne répondent pas toujours à toutes les demandes de l’internaute calé dans son canapé ou sur place en séjour. Proposez donc toujours un lien en bas de page qui propose à l’internaute de consulter la version « standard » de votre site Internet.

Ecouter vos utilisateurs pour faire une version mobile « User-Friendly »… amicalement utilisateur 😉

L’expérience Utilisateur est ce petit (euphémisme) truc qui fait toute la différence entre un site joli et un site percutant. Pas besoin de prendre en exemple les sites de DMO qui se « font avoir » par leur SIT et qui listent de manière exhaustive tous les types d’hébergements stockés dans mes listes déroulante du SIT… euh… juste comme ça… Vous avez pensé à votre touristonaute « neuneu et feignant » qui doit se débrouiller pour faire la différence entre une location de vacances, une location de gîte, une résidence de vacance, un village vacances… bref… you know what I mean 🙂

Intégrez au maximum vos utilisateurs dans la création de vos supports web et ensuite, prenez le temps (et formez vous ci-besoin) d’analyser vos statistiques de fréquentation, vos indicateurs de chiffre d’affaire généré en ligne, pour affiner et prioriser le contenu que vous proposerez à vos mobitouristonautes.

Bon… je crois que ça en fait pas mal déjà… toujours très facile à dire, à conseiller, mais étant également de l’autre côté dans la pratique, nous sommes conscients que c’est un chantier énorme qui demande souvent de s’entourer de professionnels, en interne …ou pas. Une stratégie de visibilité en ligne (on ne parle surtout pas de refonte de site Internet) est de plus en plus complexe à appréhender, nous espérons donc vous apporter quelques conseils utiles si vous vous lancez prochainement.

Et je conclurai cette page, car nous sommes vendredi, et le vendredi c’est… non pas ravioli… c’est Easy Friday, alors je vous laisse apprécier la dernière page du site de Google qui vous met à disposition une liste de prestataires proposant de se faire soit même une version mobile… idéal pour des micros projets ou pour vos prestataires qui ne savent pas par où commencer sur le mobile… au passage, je vous rappelle pour les utilisateurs de sites Jimdo, solution de création de mini sites en ligne, que la version mobile (intégrée à votre site jimdo) peut se consulter depuis votre pc/mac. Il vous suffit d’ajouter à votre URL la variable suivante ?mobile=1 (exemple avec le site des ET7) : http://www.rencontres-etourisme.fr/?mobile=1


 

Mise à jour du billet – vendredi 4 novembre – 14H45

En complément, nous vous proposons une mise à jour du billet, grâce au commentaire de Grégoire CHARTRON / Office de Tourisme de Montpellier (@Twitourisme) . Nous vous suggérons plus que fortement de prendre 30 minutes pour découvrir un autre site de Google dédié aux données statistiques mobiles. Vous préparez une refonte de stratégie web intégrant un volet mobile et vous cherchez des chiffres qui prouvent qu’il est important de se pencher rapidement et sérieusement sur le sujet, alors foncez sur www.ourmobileplanet.com … préparez vous même votre graphique comparatif entre plusieurs pays, usages, pratiques et autres critères d’utilisation de nos mobinautes sont là :

Google Mobile Statistiques

 

 

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
148 articles
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info