15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Le marketing de marque s’applique aussi aux offices de tourisme !

Publié le 17 mars 2010
2 min

A l’évidence, Bretagne, Pays basque, Périgord, Alsace, Auvergne, Provence, Corse, etc. sont des noms beaucoup plus évocateurs pour les touristes que par exemple Ploermel, Sélestat ou St Flour. Ces « marques » de destination ont une réelle valeur d’identification, même s’il faut sans doute relativiser quand on sait qu’une majorité d’Américains situe la France au Proche Orient (mais bon ce sont des Américains…).

Pour un territoire, s’abriter sous une « marque » fortement identifiée, c’est à coup sûr bénéficier de sa force d’image et de sa notoriété. Or on constate que cette mécanique toute simple est souvent ignorée par les offices de tourisme sur le web.

Et je le prouve !
Nous venons de terminer la 2ème évaluation des sites Internet des OT alsaciens en utilisant strictement la même grille d’évaluation qu’en 2007 (référentiel utilisé également en Aquitaine, Midi-Pyrénées et Ile de France). En passant, bonne nouvelle le niveau monte ! La  note moyenne était de 8,5/20 en 2007, elle atteint 11,1/20 en 2009…
Nous en avons aussi profité pour repérer l’utilisation de la « marque » Alsace sur tous ces sites. Le constat est assez terrible ! 31% des sites n’ont aucune mention Alsace sur la page d’accueil, et sur 27% des sites ne figure qu’une mention peu visible !!!

Du coup j’ai voulu vérifier si l’Alsace était un cas à part (c’est déjà arrivé…) et je me suis promené dans d’autres destinations à forte notoriété. Très vite j’ai repéré ces 2 sites, Brest et le Puy-en-Velay qui, eux aussi, ne présentent aucune mention de leur « marque ».

Je suppose qu’il existe bien d’autres exemples… Bref j’ai le sentiment assez net que les offices de tourisme omettent souvent de capitaliser sur le travail effectué sur la destination identifiée à laquelle ils appartiennent.  Cela me rappelle le problème aussi récurrent de l’absence d’une carte de situation. Comment répondre alors à une des première questions que se pose le touristonaute : où suis-je ?

Cet oubli assez incroyable montre encore, s’il en est besoin, que la conception du site Internet d’un office se situe souvent plus dans l’exercice narcissique que dans une logique de marketing territorial efficace. Et c’est bien dommage !
Pour terminer sur une note positive, on peut noter que corriger le tir et inscrire son territoire dans sa destination de référence peut se faire très simplement, sans grands frais…

Au fait, si chacun jetait un coup d’oeil à sa page d’accueil ? Juste pour voir…

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
199 articles
Paul FABING était directeur de la Mission Attractivité chez Alsace Destination Tourisme.  Architecte de formation, ancien consultant tourisme, chef du service Tourisme de la Région Alsace, directeur de RésOT-Alsace (Réseau des offices de tourisme), directeur du pôle Qualité de l'accueil à l'Agence d'Attractivité de l'Alsace (AAA), il occupe cette fonction depuis 2020. Entre autres missions, la Mission Attractivité gère et anime le système d’information touristique alsacien qui consolide l’ensemble des [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info