15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

IwinePad, Imenu, SmartBordeaux… les vins de table(tt)es sont arrivés

Publié le 9 décembre 2011
4 min

Pour finir la semaine et surtout pour vous aider à choisir votre breuvage de Noël, nous vous proposons un « EasyFriday » (billet simple du vendredi) aux nuances aromatiques florales, avec une longueur en bouche intéressante. Et comme certains vins se bonifient avec le temps, j’ai pensé qu’on pourrait appliquer cela à notre billet qui a été commencé en septembre et qui arrive aujourd’hui sur vos table(tt)es. Et oui, nous n’allons même pas vous parler de la dernière « flash spécial » « mega scoop » « exclusivité BFM » actualité numérique qui serait arrivée dans la nuit… Non non non, je ne vais donc pas vous parler de Google qui s’apprête à lancer des coupons de réduction sur mobile via Google+, je ne vous parlerai pas non plus de la dernière infographie trouvée sur l’impact du mobile chez Voyages Scnf et encore moins de LeWeb2011 qu’on pourrait appeler LeTravelWeb2011 tant les intervenants ont un lien avec le tourisme. Non, nous allons vous faire profiter pour cet  antépénultième vendredi avant Noël d’un sujet très important pour les réveillons du 24 et 31… le choix de la bouteille à mettre sur la table 🙂

 Dans le vin, on parle souvent d’assemblages… 30% de Merlot par ici, 70% de Cabernet par là et le résultat est très agréable en bouche. Et bien, aujourd’hui, nous avons trouvé un nouvel assemblage 50% sommelier, 50% développeur informatique pour nous proposer un nouveau cru, l’IwinePad. A travers cet exemple, nous avons souhaité présenté l’importance du contenu face à celle du contenant… ça marche pour les vins comme pour les tablettes numériques.

 Marie Languille, en charge des marques de Pays à la FRPAT Bretagne, est allée tester pour nous, à l’automne, cette application IwinePad et nous propose ce retour d’expérience illustré, un grand merci encore une fois à ces animateurs numériques. Je lui laisse la parole…le clavier.

Une carte des vins au contenu numérique augmenté

 Partant du constat qu’au restaurant, les clients n’osent pas demander conseil en vin peur d’être gênés notamment, Christophe Boisselier a lancé cet été 2011 une application IPAD pour aider le client dans son choix de vin. L’objectif était notamment de moderniser l’image du vin au restaurant, en le rendant accessible sur un support numérique ludique et interactif. Le concept est testé pendant 2 mois au Restaurant du Terroir la Réserve http://www.lareserve-rennes.fr/ à Rennes pour être officiellement lancé en septembre dernier. Voici un petit diaporama commenté que vous retrouverez sur Flickr :

 Quels sont les avantages d’une gestion numérisée de sa carte ?

Sébastien Blot, co-gérant du restaurant La Réserve, nous explique comment il intègre l’outil dans sa stratégie commerciale grâce à la mise à jour des données en direct. Chaque membre de l’équipe est initié à l’interface en ligne de l’application et peut donc à tout moment modifier le contenu. Exemple concret : l’avant dernière bouteille d’un certain vin vient d’être servie. Pour finir ce stock, le restaurateur décide d’afficher une promotion en cours pour le vin en question. Cette promotion apparaît sous le prix d’origine ici barré (photo 5). A la Réserve, M. Blot nous confie passer une dizaine de minutes par jour à adapter le contenu (arrivage d’une livraison de vins à entrer à la carte, nouveautés …). 

 Et le client dans tout ça ?

A ce jour, aucune carte papier demandée… signe que l’outil séduit ? La Réserve a tout de même augmenté son chiffre d’affaires boissons de 16% sur le mois de juillet. M. Blot estime à 10 min en moyenne le temps passé par client sur la tablette. Dans une ville comme Rennes où la clientèle jeune est assez présente, le lancement de l’opération pour le restaurant est un vrai succès. Nous reviendrons le voir dans six mois pour prendre des nouvelles 🙂

 

D’autres initiatives dans ce secteur ? 

Oui il y en a des dizaines depuis que les tablettes sont sorties, voici deux expériences supplémentaires. Afin d’élargir les offres disponibles sans se transformer en PagesJaunes des solutions tablettes en restaurants, vous pourrez découvrir Imenu.fr qui propose également des tables numériques pour restaurants.


 

 

 

Ces applications « métier » seront sans doute amenées à se développer, elles ne remplaceront pas (au moins pas de suite) les cartes des vins « papier »… c’est vrai que la lecture d’un livre des vins dans un Gastronomique est toujours une expérience « impressionnante » 🙂 , mais elles pourront apporter une vraie couche multimédia si elles sont capables de générer ou de vendanger du contenu photos, vidéos, avis clients, ajoutés à une couche sociale. C’est peut être ici la limite que nous pourrons trouver pour l’instant à ces solutions qui évoluent en permanence. Leur défi sans doute… trouver du contenu multimédia.

Profitons de ce thème pour vous rappeler l’initiative bordelaise, SmartBordeaux, application capable de reconnaître des étiquettes des bouteilles de vin (à la sauce QR Code sans le QR code) qui apporte une couche d’information supplémentaire à l’utilisateur, chez lui, mais aussi au restaurant, vous savez, celui qui se bat pour arracher l’étiquette de la bouteille qu’il a trouvée fabuleuse. Aujourd’hui, ce décolleur d’étiquette peut dégainer son smartphone… voici plus d’infos par ici 🙂

Un grand merci à Marie d’être allée rencontrer ce restaurateur, vous pouvez retrouver Marie sur son profil Facebook PRO, les demandes en mariage se feront ailleurs, merci.

 
 
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé,  à consommer avec modération


 

Je partage l'article
Voir les commentaires
2
148 articles
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger [...]
Voir les 2 commentaires
Également sur etourisme.info