15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

« Ipad, alors… c’est vraiment bien ? C’est un gros Iphone hein ? »

Publié le 8 septembre 2010
4 min

L’été se termine et quelques mois sont passés depuis le lancement de la fameuse tablette numérique d’Apple. Comme tous les geeks ou plutôt professionnels du numérique que nous sommes, nous n’avons pas eu d’autre choix que de l’acheter cet Ipad… oui, nous faisons des métiers pénibles, nous aussi.

Juste pour se mettre dans l’ambiance et comprendre que la mobilité touristique n’est pas un débat de comptoir de cybercafé avec 5 geeks autour d’un diabolo fraise, je vous invite à lire cet article du journal SudOuest. Il met en avant l’explosion et la saturation de l’usage du réseau mobile pour de l’utilisation DATA… ca veut dire quoi ?

La consommation de DATA sur un outil mobile, smartphone, Ipad, ordinateur portable avec clé 3G, c’est l’utilisation soit d’applications spécifiques (Facebook est la plus utilisée) ou de Internet. Au Cap Ferret, début août, ce sont 400 000 connexions à de la "donnée" qui ont été enregistrées, 4 fois plus que le record de 2009 !!! Lire la suite de l’article très intéressant pour connaître ces nouveaux mobitouristonautes.

L’Ipad n’est pas en soi révolutionnaire quand vous le regardez, vous surfez sur le web, vous relevez vos emails, vous appréciez un film téléchargé sur la plateforme d’Apple, Itunes… Voilà ce que l’on peut répondre à toutes les personnes qui posent la question "Alors, c’est vraiment bien l’Ipad ?". Mais son format passe-partout, sa fluidité de lecture, son affichage zoomable en 1 clic, son autonomie, sa facilité de prise en main (toujours aussi fort Apple) en font un vrai "piège" à septiques, 3 de mes amis en ont encore fait les frais ce week end 🙂

Par dessus tout, au delà de l’outil en lui-même, ce sont les multitudes d’applications touristiques possibles que vous pouvez créer ou utiliser pour apporter un service, nouveau ou complémentaire…ou les deux… à vos tourist(onaut)es qui sont au coeur de l’utilisation de ces supports mobiles. L’Ipad est un outil, fascinant, mais comme d’habitude, la valeur ajoutée viendra de votre réflexion, de votre stratégie touristique en amont. Je vous propose de faire un petit tour de {bonnes} pratiques d’utilisation de l’Ipad dans le tourisme, applicables, déclinables ou délirantes, vous pourrez mettre de côté celles qui pourraient être utilisées sur votre territoire, par vous ou par vos prestataires touristiques… Allez les animateurs numériques de territoire 🙂 , c’est pour vous :

  1. NakedPizza, chaîne de pizzeria (non les serveuses ne sont pas naked). Des Ipad sont à disposition des clients, ils ont même développé une application pour commander vos pizzas depuis un iphone/ipad. Un comptoir Ipad est installé, avec des socles de recharges… On ne connaît pas leur méthode pour prévenir du vol 🙂

    Voir l’album sur Flickr
     
  2. Sofitel propose à ses clients de lire la presse sur un Ipad avec une application sur mesure. C’est à mon avis l’une des applications les plus pertinentes, quelque soit la taille de votre structure hôtelière, donner accès à la presse locale ou étrangère d’un simple clic.

     
  3. Langham Hotelà Hong Kong, véritable kit d’assistance touristique, actus, guide touristique, traducteur… à disposition de la clientèle

     
  4. InterContinental équipe des concierges, l’Ipad encore comme assistant numérique de conseil touristique (sympa comme nom 🙂

     
  5. Les hôtels Peninsula et Mandarin Oriental de Tata (pas ma tante, mais le patron indien des TAJ Hôtels) met un Ipad dans les voitures qui ramènent les clients aisés à l’aéroport pour récolter des avis clients tout frais.

     
  6. Eataly, célèbre chaîne de restauration Slow Food. Ipad à disposition des clients pour lire la presse à New York et si vous voulez tester des applications pertinentes pour des restaurants qui ont un millier de recettes en stock, alors découvrez l’application Eataly

     
  7. Il Ristorante à Lille, l’Ipad comme menu interactif, un succès fou. Découvrez la vidéo ci-dessous et les articles de presse ici

     

  8. DiscoverPad, Pour les DMO, les "Managers de Destination Touristique", voici une application à surveiller, elle sort en septembre. C’est un Google Maps qui se transforme en SIG touristique.

     

Au delà de ces illustrations, imaginez ce que pourraient donner vos informations touristiques, souvent organisées dans des bases de données locale, départementales ou régionales. Une syndication de contenu sur Ipad qui se transformerait en assistant touristique numérique pour conseiller de visu, partager des applications avec ses prestataires. Je ne vous parle pas ici de libéralisation de données, les Rencontres Ardesi s’en chargeront en novembre. Mettre à disposition de ses clients les magazines locaux, la presse internationale, la météo, les webcams… oui l’Ipad n’est pas un outil technique forcément révolutionnaire, on vous l’a dit (avec un peu de provoque quand même) mais ses usages eux sont de réelles attentes d’une partie {croissante} de la clientèle connectée. Restent les questions ici de budget pour s’équiper, de garanties pour prévenir le vol ou la casse, de sensibilisation de sa clientèle (certainement la question la plus simple des trois).

Pour conclure cet article, voici un graphique qui vous confortera peut être dans cette idée.
Un article détaillé de eMarketer.com nous montre la place de l’Ipad au bout de quelques mois dans la vie quotidienne d’une personne "connectée". Voir l’article complet.

Bref… Il nous reste plein d’applications à découvrir, tester, développer, bidouiller… alors… affaire à suivre.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
148 articles
Pierre Eloy est le fondateur de Touristic et le co-fondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques, entreprises bordelaises dédiées aux solutions numériques pour les professionnels du tourisme. Les interventions de Pierre, son cœur lorrain et sa vie dans le Sud Ouest en font un personnage incontournable du tourisme digital et relationnel ! Ne vous étonnez pas si un jour vous le croisez dans une boulangerie californienne, il a promis qu'un jour il serait boulanger [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info