15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Hyper local hyper client

Publié le 23 décembre 2010
2 min

Un thème touristique me paraît particulièrement intéressant à des fins d’e-marketing, c’est celui de la provenance des touristes. On n’y prête pas suffisamment attention mais alors que le Web et les compagnies aériennes low cost repoussent a priori les frontières de nos marchés émetteurs, je note comme une diminution des arrivées lointaines.

La France n’a pas vraiment perdu de parts de marchés nous dit-on, mais les destinations concurrentes sont de plus en plus nombreuses. Aussi chaque pays travaille son propre marché national et les voisins sont scrutés comme le lait sur le feu.

Si on regarde les provenances région par région on s’aperçoit que les marchés de proximité sont importants, voire prennent le dessus sur les clientèles plus lointaines. En Alsace, 24% des voyages personnels sont le fait d’Alsaciens, Lorrains et Comtois. Et plus étonnant encore, les voyages personnels issus du Grand-Est y ont augmenté de 78% entre 2000 et 2009. En Aquitaine, 47,5% des voyages personnels sont le fait de clients du Sud-Ouest, dont 33,1% d’Aquitains. Dans les deux cas, on comprend bien l’intérêt des régionaux pour ces deux régions admirables 😉 mais je note que l’on pense naturellement lointain dans nos développements numériques alors que le local est une ressource non négligeable.

Dans l’Eldorado numérique du moment, n’oubliez pas de porter vos bonnes nouvelles au niveau régional. Votre site, vos réseaux sociaux, vos solutions mobiles géolocalisées y contribuent mais des sites d’info hyperlocaux peuvent aussi amplifier votre diffusion. Quelques exemples américains illustrent cette approche hyperlocale qui facilite en général les débats et l’animation des communautés locales. En voici à découvrir à titre d’exemples :

Le local parle à vos voisins, or s’ils constituent un tiers de votre fréquentation touristique, il ne faut pas les lâcher. Pour l’instant ces initiatives sont limitées et en France elles sont contraintes via la presse régionale et départementale. Le succès du Bon Coin, site de bonnes affaires, démontre le besoin d’informations et de services de proximité. On commence à constater une prise en compte du voisinage sur certains sites d’offices de tourisme comme ceux de Rennes, des Sables d’Olonne ou de Nantes. A lire un article interrogatif de la Fondation Nieman sur l’initiative Wikicity. A mon sens, il existe un espace à investir pour émettre dans un voisinage régional et votre première démarche doit consister à examiner les statistiques de fréquentation de vos sites : vous serez probablement surpris de l’importance de l’hyper local.

En tous les cas, les Alsaciens qui ont un certain sens de la centralité et de la proximité proposent sur le site du CRT le jeu de la valise pour leurs proches amis belges.

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
278 articles
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info