15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Google Hotel Finder et Abritel, les ergonomies des moteurs toujours plus soft

Publié le 5 septembre 2011
4 min

Il fallait bien être deux pour écrire un billet de rentrée, ce sont François et Pierre E qui s’y collent pour voir ensemble ce que vous avez pu rater cet été.

Alors que les hôteliers manifestent quelques signes d‘énervement devant les plateformes qui publient des avis et prennent leur commission, Google teste depuis début août 2011, aux Etats Unis pour l’instant, son nouveau service comparatif d’accès aux hôtels, le Google Hotel Finder.

Le principe est simple. Il se compose des services suivants :

  • localisation dans quelques grandes villes américaines : l’utilisateur peut modifier lui-même la carte et zoomer sur les zones touristiques par exemple
  • établissement des dates de séjour
  • comparaison des prix pour les nuits annoncées et par rapport à ses prix habituels (si tant est qu’il reste des prix habituels dans l’hôtellerie 😉 ; on perçoit ainsi l‘écart en % et l’on peut bien entendu choisir sa fourchette de prix qui détermine l‘échantillon d’hôtels disponibles dans la cité
  • sélection au regard du confort

 

J’ai testé sur un petit hôtel que je connais, faiblement commenté : le Herald Square Hotel. Ca fonctionne, le prix promotionnel est bien annoncé. Dommage que les éléments indispensables, tels que photos et détails touristiques de l’hôtel et de son environnement immédiat, ne soient pas encore rapatriés dans la cellule de présentation de l’hôtel.

 

A ce stade, Google n’entre pas dans la réservation hôtelière. Il s’en tient à communiquer les avis des consommateurs publiés sur Google Places et bien entendu sur les principales plateformes. Je sens qu’il va y avoir bientôt du sport !

Proposé en expérimentation, ce service vous offre la possibilité de commenter via l’onglet Send feedback.

Et ce week end, c’est Abritel qui lançait une nouvelle version de son site Internet et surtout une évolution de leur moteur de recherche. Y’aurait-il un lien avec Google Hotels Finder ? Pas directement, mais quand on se remémore cette information, Google investit 25 millions de dollars dans HomeAway, il est tentant de voir la patte de Google derrière les améliorations de locations de vacances. A travers ce site, je vous propose une petite analyse des tendances du moment dans la présentation de listings d’objets touristiques qui pourraient vous intéresser si vous êtes dans un projet de refonte de stratégie de visibilité en ligne.

Dès la page d’accueil
, la recherche sémantique ressemble beaucoup à celle de Google Hotels Finder, simple et efficace, elle permet d’accéder rapidement à des zones géographiques ayant des offres à proposer.

La page de listing est le reflet de la tendance du moment… simplicité, épuration graphique, bouton de comparaison. Ca va dans le sens des conseils que donne Google, afficher rapidement une page, priorité au contenu… adieu les grandes images de fond 🙂 . Ensuite, le moteur d’affinage des offres en ajax respecte aussi les tendances visant à ne jamais atterrir sur une page sans résultats. S’affichent uniquement les critères qui permettent d’affiner les offres existentes, Booking.com avait été un précurseur dans cette recherche quasi obligatoire aujourd’hui !

Un élément n’est pas présent ici, la fameuse réglette de prix mini prix maxi. Ce sont deux champs traditionnels qui proposent cet affinage. Has been ou précurseur ? A première vue, on pourrait penser que c’est vraiment démodé, mais je partirai dans l’autre sens. Pourquoi ? Tout simplement en vous demandant si vous avez déjà testé nombre de ces réglettes de prix sur une tablette. Elles ne sont pas adaptées à une navigation au doigt, un champ simple, de type « liste déroulante », évite d’abandonner la recherche en cours de route… avis personnel 🙂

Et pour finir, passons à la fiche détaillée.
C’est souvent ou ça devrait l‘être, le nerf de la guerre dans une refonte de site affichant des fiches détaillées d’objets touristiques. C’est très intéressant de voir la simplification de l’affichage de cette fiche chez Abritel. Aucune fioriture, tout est visible par simple scroll, Abritel a toujours privilégié cette navigation à celle par onglets. Le but est simple ici, éviter à tout prix les clics intempestifs pour voir le contenu d’une offre, typiquement ce qu’on adore sur une tablette. Les débats resteront ouvert sur Fiche à onglets ou Fiche à « scroller », personnellement, j’adore cette navigation par « ancres », me permettant de passer d’un pseudo onglet à un autre dans la même page ou de la scroller tout simplement. Rien d’innovant ici, mais la tendance semble se préciser, il suffit de regarder tous les « gros » sites de commerce en ligne, Amazon, Fnac, RueDuCommerce. Et pour conclure, quand on discute d’ergonomie en formation, on insiste sur le vide… le blanc… l’espace vierge. Cette fiche détaillée en est un bon exemple, je trouve et vous ?

Nous aurions pu faire quasiment la même démonstration avec l’autre acteur français de la location de vacances, Gîtes de France, qui a refait son site en début d’année avec les mêmes éléments : un moteur en ajax avec affichage des critères amenant à des réponses, des résultats à afficher par listing, par carte et par photos, une fiche détaillée similaire par le haut… en résumé, l’homogénéisation que l’on connait sur les sites hôteliers est en marche aujourd’hui dans la location de vacances.

Allez, il est temps de vérifier que le petit dernier n’a pas glissé l’ipad de la famille dans son cartable tout neuf, bonne rentrée à tous ou bonnes vacances pour ceux et celles qui ont laissé les touristes retourner à leurs occupations 😉

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
278 articles
François Perroy est aujourd’hui cofondateur d'Agitateurs de Destinations Numériques et directeur de l’agence Emotio Tourisme, spécialisée en marketing et en éditorial touristiques. Il a créé et animé de 1999 à 2005 l’agence un Air de Vacances.  Précédemment, il a occupé des fonctions de directeur marketing au sein de l’agence Haute Saison (DDB) et de journaliste en presse professionnelle du tourisme à L’Officiel des Terrains de Camping et pour l'Echo Touristique. Il [...]
Voir les 0 commentaires
Également sur etourisme.info