15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Etudiants en tourisme et Internet

Publié le 24 février 2010
3 min

Dans le cadre de mes cours que je donne à Sup de Co La Rochelle, j’ai proposé un questionnaire en ligne à remplir à mes étudiants. Parmi les commentaires sur le questionnaire, j’ai eu plusieurs remarques du même acabit : « Est ce que ce questionnaire est en réalité un sondage que vous allez utiliser ultérieurement ? ». Bien sûr, vous avez l’insigne honneur d’alimenter la réflexion sur etourisme.info ! 😉

Il serait hasardeux et pas très sérieux de se livrer à une étude des résultats, mais cela donne néanmoins quelques éclairages et cela confirme des études nettement plus sérieuses. 92 étudiants sur 96 ont répondu au questionnaire. C’est un bon retour mais n’oublions pas qu’il n’y avait pas vraiment de consentement préalable, les étudiants étaient fortement incités à répondre. 😉 J’en profite pour remercier à nouveau mes gentils et coopératifs invonlontaires « cobayes ».

55 % du panel disent ne pas lire les blogs et seulement 11 % lisent et commentent quelques fois des billets (Quand même 33% lisent des blogs). 12 étudiants disposent d’un blog.
Cela confirme une tendance de fond. Ce sont en effet plutôt les trentenaires qui blogguent. Il y a en effet un basculement des plus jeunes générations sur des nouveaux outils et plus particulièrement sur les réseaux sociaux. C’est plutôt là qu’ils commentent et échangent. En termes de promotion dans le tourisme, ce n’est pas sans incidence… Je vous conseille la lecture de la dernière étude de de « Pew Research »:http://pewresearch.org/pubs/1484/social-media-mobile-internet-use-teens-millennials-fewer-blog sur l’utilisation des réseaux sociaux par les adolescents et les jeunes adultes. On y constate en effet une baisse des bloggeurs par exemple.

74 % ne connaissent pas les Flux RSS. Cela me permet de rappeler qu’une newsletter bien fichue a encore du sens malgré la baisse du taux d’ouverture des mails. Evitons d’avoir une approche trop « technologue » (86% ne connaissent pas Netvibes par exemple).
98 % sont sur Facebook. La mauvaise langue que je suis soupçonne les 2% restant d’avoir peur que je les demande comme amis sur Facebook ! Ils se connectent à plus de 73 % plusieurs fois par jour, et j’espère pas pendant le cours d’etourisme, qui , forcément, est intéressant. Myspace est totalement dans les choux avec 83% des étudiants qui ne disposent pas d’un compte. Je passerai sous silence les réseaux professionnels, où par exemple seulement 3% des étudiants disposent d’un profil sur LinkedIn. J’ai envie de dire à mes jeunes amis, commencez dès à présent à travailler votre présence en ligne. 75 % connaissent Twitter, mais seulement 4% l’utilisent.
En ce qui concerne Youtube 71 %(faible non ?) regardent des vidéos, +21% partagent des vidéos. Pour Dailymotions c’est 70 % et 11 % qui partagent. Une énorme surprise en ce qui me concerne, 70 % ne connaissent pas Flickr !? Amis du etourisme, la balle est dans votre camp, ce sont des futurs professionnels du tourisme.

Je m’arrête là pour les chiffres, c’est bien suffisant. J’ai bien entendu posé la question : « C’est quoi l’etourisme pour vous ? ». J’ai eu le plaisir de lire des remarques que j’entends par des collègues du tourisme. Une des répliques les plus courantes, à la fois touchante et agaçante : « J’ai hâte d’apprendre sur ce nouveau domaine/ce secteur émergeant ». Je dois l’entendre très régulièrement dans mes déplacements… C’est sûr ce n’est QUE 30 % du ecommerce en France et que 7 milliards d’euros. Une nouveauté de poids en quelque sorte 🙂 Il est néanmoins vrai que l’on n’a pas encore tout vu ! On lit globalement les remarques habituelles : faire découvrir une destination, faire de la promotion, rechercher des informations touristiques, préparer et organiser un voyage et bien entendu vendre. C’est justement l’occasion de rappeler que l’enjeu dans est d’être présent tout au long du cycle du voyageur et de proposer des services numériques avant, pendant et après la visite. J’aime beaucoup un des commentaires : « c’est toucher les clientèles (je rajoute le mot _potentielles_) par Internet ». Bref il y a encore du boulot, et j’ose le dire, d’évangélisation par le professionnels du etourisme.
Ca vous inspire quoi ?

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
146 articles
Philippe Fabry est responsable Médias Sociaux à ATOUT FRANCE, où il s’occupe en particulier des problématiques autour de la gestion des réseaux sociaux, des stratégies d'optimisation de sa présence en ligne, et de mise en place de tableaux de bord de performance. Il tient également à titre personnel un blog, www.tourisme-tic.com, avec des thèmes de réflexion sur l’etourisme, la mobilité, les usages, les comportements et attentes des internautes, les tic [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info