15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

#et6 Réussir sa stratégie etourisme !

Publié le 10 décembre 2010
3 min

C’était le titre un poil pompeux de l’atelier que j’ai eu le plaisir d’animer. L’idée était d’associer trois territoires, exemplaires sur certains piliers identifiés comme étant garants d’une réussite.
Nous avons donc débuté avec Jean-Luc Boulin, de la MOPA, qui s’échine depuis plus de six ans à former les acteurs locaux. Le premier stade a consisté en la sensibilisation des décideurs, puisque c’est eux qui peuvent ensuite délier les cordons de la bourse, affecter des budgets et personnels à ces nouveaux enjeux, ces nouveaux métiers, pour lesquels il n’existe encore à l’heure actuelle pas vraiment de formations initiales.
Des formations techniques régionales rassemblant l’ensemble des acteurs institutionnels ont progressivement vu le jour, avec une densification et une thématisation de plus en plus importantes. Et depuis l’année dernière, la MOPA s’est attelé à la formation de formateurs, avec le programme Animateur Numérique de Territoire. Dix jours pour faire de collaborateurs d’offices des porteurs de bonne parole sur leur territoire, des évangélistes auprès des prestataires privés. Le programme a d’ailleurs été reconnu nationalement et fait aujourd’hui l’objet de reprise dans plusieurs régions.
La palette de formations continue de s’étoffer, l’observation contribue à l’analyse de attentes et usages, notamment grâce à la mise en place d’un Comité Régional etourisme rassemblant les différents acteurs (Conseils Régional et Généraux, Etat, …).

La transition était toute trouvée pour aborder avec Jean-Philippe Gold, du CRT Picardie, la notion de gouvernance territoriale. L’objectif initial de la démarche consistait à mettre en oeuvre un dispositif d’intelligence collective, pour une gouvernance territoriale au bénéfice de tous, et source d’innovation. Derrière les belles phrases, des gens de toutes échelles territoriales qui se retroussent les manches, jardinent, jouent en équipe, et prennent du plaisir !
On travaille donc en groupe projet interstructures, rassemblant CRT, ADT et FROTSI/UDOTSI, avec des leadership établis en fonction des compétences de chacun, et surtout une vison stratégique partagée. Notamment celle de considérée le visiteur comme un ami, de se fédérer localement, ce qui a permis d’aboutir à « Esprit de Picardie », ou encore le site « http://www.weekend-esprit-de-picardie.com/ »:http://www.weekend-esprit-de-picardie.com/.
Dans le jeu de questions/réponses, Jean-Philippe a notamment décliné le fait que cette dynamique puisse aujourd’hui être brisée par le départ éventuel d’hommes de base. Le système de jeu est acquis, les joueurs peuvent changer, l’esprit est installé et demeurera. De même, il a expliqué à l’audience que la « contractualisation » était arrivée bien après, une fois dépassée les stades de la connaissance, de la reconnaissance, pour parvenir à celui de la connivence. Enfin, l’outil technique se révèle malgré tout être un socle : un système régional de gestion de l’information commun, un outil de gestion de contenus (CMS) commun, de même que la place de marché.

Là encore, la transition était parfaite pour Karine Feige, venue présenter la démarche SITRA de Rhône-Alpes. Là aussi, une gouvernance territoriale et une formation des acteurs ont été nécessaires. L’animation physique d’un réseau a permis de faire émerger la nécessaire mutualisation des informations des outils, pour une diffusion optimale des contenus. On est parti du principe que la seule audience de nos sites institutionnels était insuffisante, et que la demande extérieure pour notre information existait.
La donnée est libre de droit, chacun se concentre sur son métiers, et 200 projets de diffusion sont aujourd’hui en oeuvre !

Cela donnait envie de dire que la PicaRhônAquitaine était probablement la région la plus etouristique de France ! Il est néanmoins souvent nécessaire, et intéressant, de faire appel à un prestataire extérieur spécialisé pour mettre tout cela en musique. Pour ne mettre en avant ni ne vexer personne, nous avions donc convié Karine Miron, blogueuse québécoise reconnue et stratège internet chez Adviso, pour nous présenter le cas « Québec Maritime » sur lequel elle a l’occasion de travailler.
Je vous laisse admirer « le résultat »:http://www.quebecmaritime.ca/, et prendre quelques idées dans sa présentation qui vous feront probablement avancer dans votre réflexion !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
369 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info