15 ANS, toujours vivant !
Notre manifeste

Comment « marketer » son appli iPhone

Publié le 15 avril 2010
1 min

Retour sur le sujet… Ceux qui n’en ont rien à faire du mobile vont nous trouver un peu lourds, mais suite au « billet de Jean-Luc d’avant-hier »:https://www.etourisme.info/article/1101/pourquoi-les-appli-iphone-vont-vous-couter-de-plus-en-plus-cher, et en préparant mon intervention sur les « Rencontres du etourisme d’Anglet »:https://www.etourisme.info/article/1095/anglet10-le-labo, j’ai exhumé de ma veille une très intéressante étude de cas menée par faberNovel sur ses applications RATP.

C’est de l’anglais assez basique, tout le monde devrait s’en tirer.

Cette société nous fait part de ses erreurs initiales, de ses constats, et a tenté de percer l’algorithme de classement de l’Appstore.
Pour les fainéants, pressés, ou anglophobes, il faut en retenir :
* les 4P : Product, Promotion, Price et Place, ça marche aussi en français !
* la tarification est essentielle : en divisant le prix par deux, ils ont obtenu trois fois plus de ventes !
* le ROI d’une campagne on-line sur un gros sites internet (500 000 affichages) a été désastreux : 750€ de coût d’acquisition pour un revenu de … 2€ !
* la transformation via la pub dans l’application Lite (gratuite) vers l’application Premium a été beaucoup plus pertinente. Le nouveau modèle de pub annoncé par Apple a donc de l’avenir.
* en passant la taille de l’appli de 27 à 7 Mo, le nombre d’achat a été multiplié par 3,5 ; FaberNovel fixe le seuil à 10Mo.
* le classement dans l’Appstore semble tenir compte des 4 derniers jours ; l’effort de promotion doit donc prendre en considération cette donnée, sachant qu’il s’agit d’un cercle vertueux : un meilleur affichage donne de meilleures ventes, qui renforcent l’affichage…

Merci à faberNovel d’avoir partagé… ça aussi c’est du marketing !

Je partage l'article
Voir les commentaires
0
371 articles
Ludovic a démarré sa carrière en Auvergne, à l’Agence Régionale de Développement, puis dans un cabinet conseil sur les stratégies TIC des collectivités locales. Il a rejoint en 2002 l’Ardesi Midi-Pyrénées (Agence du Numérique) et a plus particulièrement en charge le tourisme et la culture. C'est dans ce cadre qu'il lance les Rencontres Nationales du etourisme institutionnel dont il organisera les six premières éditions à Toulouse. À son compte depuis [...]
Voir les 0 commentaires

Les commentaires sont fermés.

Également sur etourisme.info